Tumulte à Radio Courtoisie : cocuservateurs furieux contre Henry de Lesquen

Ironiquement, j’aurais moi-même des réserves vis à vis de Lesquen… Parce que son “racisme républicain” me paraît trop modéré et dans un état d’esprit qui ne convient pas à un nationalisme plein et entier. Son idée de détruire la Tour Eiffel est d’une utilité contestable dans la situation où nous sommes.

Néanmoins, dans le climat de terrorisme intellectuel dans lequel nous vivons, cette position est déjà courageuse, et je salue aussi sa dénonciation de la religion de l’Holocauste, qui le place parmi les opposants véritables au (((système))).

Il y a un peu plus d’une semaine, le 11 juin, un certain nombre de patrons d’émission de Radio Courtoisie ont fait savoir leur opposition à De Lesquen. La plupart font partie de ce que l’on pourrait qualifier de “droite catholique conservatrice”, ou plus généralement, de “droite cocuservatrice”. Parmi eux, le patron du blog catholique cocuservateur Le Salon Beige – où l’appel a été diffusé -, Guillaume de Thieulloy, et qui en a rajouté aujourd’hui.

L’appel des cocuservateurs

Le Salon Beige :

Radio Courtoisie a été fondée en 1986 par Jean Ferré, avec pour objectifs d’être la radio de la francophonie, ouverte à tous les talents et œuvrant à l’union des droites. Des producteurs aux sensibilités très différentes invitent depuis presque trente ans des personnalités très variées.

Les déclarations publiques insupportables de son président Henry de Lesquen, se présentant comme candidat à l’élection présidentielle, entraînent dans l’opinion une confusion que nous ne pouvons plus tolérer entre ce qu’il appelle sa « liberté de pensée », et une radio sérieuse, favorisant ainsi l’amalgame entre ses positions personnelles et la radio.

Producteurs d’émissions de Radio Courtoisie, nous ne pouvons pas, en conscience, cautionner ces positions, ni nous rendre complices de leurs conséquences désastreuses pour la radio et, plus largement, pour une grande partie des droites françaises qui courent le risque d’être “amalgamées” avec ces positions très éloignées des leurs.

Tous les signataires crachent donc sur toute idée de préservation de la race blanche, notons bien.

Si vous vous êtes jamais demandé comment la gauche a pu gagner le combat culturel : c’est parce que ses opposants était pour l’essentiel du calibre de topinambour des signataires de cet appel, terrifiés que la gauche emploie à leur égard des mots connotés négativement comme “raciste”.

C’est pourquoi nous demandons instamment à Henry de Lesquen de réunir au plus vite les producteurs d’émission et de se démettre de ses fonctions de président de la radio. Faute de quoi, nous nous verrions contraints de suspendre (ce que certains d’entre nous ont déjà fait à titre conservatoire) toute collaboration avec cette radio qui est un des lieux de la liberté de pensée et de la culture et qui doit le rester.

C’est fort : la radio doit rester “un des lieux de la liberté de pensée”, et pour cela, il faut que De Lesquen abandonne ses positions ou quitte la radio, parce que ses propos tenus en dehors du cadre de la radio reflètent une pensée… un peu trop libre au goût de ces cocus !

Cela réjouit bien entendu les anti-blancs, Libération s’en est par exemple félicité.

Les personnes limitées mentalement (pour parler en euphémisme) de droite cocuservatrice se disent “nos ennemis nous amalgament aux fascistes et aux nazis, il faut donc surtout que nous modérions encore plus nos positions pour leur prouver que nous sommes différents”. Cela n’arrête jamais les attaques, alors ils sacrifient encore plus, et plus… Et bien sûr, toute personne avec des positions un peu plus nationalistes “fait du tort en facilitant l’amalgame avec les fascistes/nazis”…

Cette stratégie stupide a prouvé depuis des décennies qu’elle ne fonctionne pas, et pourtant ils persistent et signent. Une règle essentielle devrait être de ne pas attaquer les gens plus radicaux que soit et qui poussent les choses dans notre direction. La gauche pratique cela. Mais à droite, les cocus font l’inverse.

De Lesquen avait pourtant déclaré, quelques jours avant l’appel à sa démission :

Je suis attaqué pour des analyses publiées sur mon compte personnel Twitter et sur mon site tout aussi personnel lesquen2017.com. Cela n’a rien à voir avec Radio Courtoisie. Le fait que j’en sois président n’y change rien. Les opinions exprimées par les 75 patrons d’émission ou par les dirigeants de la radio n’engagent qu’eux-mêmes et en aucun cas la radio en tant que telle, a fortiori quand les propos n’ont pas été tenus à l’antenne. Je revendique pour moi-même la liberté de pensée que je reconnais aux autres membres de Radio Courtoisie.

La lettre du cocu Paul-Marie Coûteaux

Cela ne s’est pas arrêté là. Le 12 juin, le Salon Beige publiait une lettre ouverte de Paul-Marie Coûteaux.

Celui-ci proteste d’abord avoir été censuré lorsqu’il a souhaité à l’antenne exprimer son hostilité à De Lesquen. Mais les morceaux de bravoure viennent après :

L’image que vous donnez est un tel régal pour nos adversaires, qu’ils ne peuvent se priver d’assimiler ad libitum vos positions et « la radio de toutes les droites »

Le (((système))) attaque Radio Courtoisie, vite, se soumettre !

[…]
D’abord il ne m’est pas possible, en tant que catholique comme en tant que Français, de m’exprimer plus longtemps sur une radio que préside un homme qui excipe du fait qu’une personne âgée soit encore en vie pour émettre des doutes sur la réalité des mauvais traitements qu’elle a subie dans son enfance, d’autant que ces mauvais traitements sont avérés par des milliers de témoignages et documents, et qu’ils sont un drame pour l’humanité entière –et l’humanité même de l’Homme.

Au cas où ce fatras de mots accolés les uns aux autres ne vous ait pas paru clair – c’est normal -, Coûteaux fait référence aux victimes du prétendu Holocauste. Bon, en théorie les victimes de l’Holocauste sont mortes, mais chuuut. Pour Coûteaux, la religion de la Choah est d’une importance suprême.

[…]
De même, je ne peux admettre, ni même comprendre que vous exposiez sur votre site de campagne (où, je le répète, vous vous présentez comme notre président) les moyens « scientifiques » de reconnaître les races humaines d’après les types de crânes, allant jusqu’à mettre en ligne des planches datant des pires années du délire racialiste –de gauche, en plus !

Je me demande si un Coûteaux est autant ou davantage traître qu’un antifa ? Perpétuer avec cet acharnement les délires anti-blancs sur la prétendue “inexistence des races”, tout en se présentant comme “opposant” et en prétendant offrir des solutions, me semble relever de la plus haute trahison.

Coûteaux se plaint ensuite que nombre d’invités cocus refusent de répondre aux invitations de la radio – ce qui peut en effet présenter un problème concret pour la radio, mais illustre avant tout le niveau de couardise de nombre de “résistants”.

Il se moque aussi des « quelques centaines de lecteurs de Rivarol », qui seraient paraît-il le seul public qui finirait par rester à Radio Courtoisie. On peut déjà douter qu’il y ait une telle réduction de l’audience, mais la volonté malveillante est sans doute illustrée par sa caricature de statistique : mon site lui-même enregistre des centaines de lecteurs quotidiens, et sans disposer de statistiques sur la question, Rivarol a au minimum plusieurs milliers de lecteurs hebdomadaires.

[…]
Votre comportement est pain béni pour tous nos adversaires, qu’il s’agisse du système médiatique, des droites modérées gangrénées par la « pensée unique » et, bien entendu, de toutes les gauches

J’ai expliqué en début d’article ce qu’il faut penser de cette rangaine cocuservatrice. Il est évident que la grande majorité des gens semblables à Paul-Marie Coûteaux font partie des “droites modérées gangrénées par la « pensée unique »”. La pensée unique commence par la religion de l’Holocauste et par celle de l’anti-racisme, auxquelles il adhère sans réserve.

Il poursuit ses délires sur la “fragilisation” des idées que cela provoquerait – le PS a-t-il jamais véritablement souffert des positions de l’ultra-gauche ? Même si l’orientation des médias est certes différente dans ce cas ci, il se trouve que le nationalisme le plus radical a avec lui la vérité.

Coûteaux conclut en demandant à De Lesquen de démissionner de sa position de patron de la radio : De Lesquen ne semble pas être quelqu’un de commode, et arriver à le convaincre diplomatiquement de quitter son poste le temps de sa campagne n’aurait sans doute pas été tâche facile.

Cependant, lui faire un pareil affront, c’est en faire une question d’honneur : il ne pourra pas quitter ce poste sans que ces cocus ne crient victoire et qu’il apparaisse défait. C’est donc une crise plus importante que cela provoquera, puisque je doute que les cocus en restent là. En tout cas, Coûteaux a été démis de son poste de patron d’émission, et on a envie de dire qu’il l’a bien cherché.

Le cocu Guillaume de Thieulloy

Ce personnage, qui est le directeur de publication du site catho-cocu Le Salon Beige, s’est exprimé à propos de l’affaire dans un entretien accordé aujourd’hui au site Nouvelles de France.

NDF :

[…]
J’ai donc signé pour deux raisons. D’abord, parce que je tenais à dire publiquement que je n’adhérais en aucune façon à certaines déclarations odieuses, insultantes pour les personnes. Je suis catholique avant tout et je rejette donc avec horreur le racisme sous toutes ses formes.

Il est vrai que le catholicisme étant une religion universaliste – qui prétend s’adresser à toute l’humanité – elle n’est pas par essence raciste, et a même tragiquement encouragé la catastrophe de métissage que l’on pu voir dans ce qui est aujourd’hui l’Amérique Latine.

Même celle-ci, cependant, a eu en d’autres temps des positions que Thieulloy jugerait sans aucun doute raciste, puisqu’elle proclamait que les nègres (noirs africains) n’avaient pas d’âme.

Il ne fait guère de doute que, pour survivre, elle serait prête à transiger et à revenir à de pareilles positions. Mais De Thieulloy n’en a cure.

Ensuite, parce que je tiens ces déclarations pour extraordinairement dangereuses pour nous tous, spécialement dans le contexte politique actuel. Il est impossible de faire un plus beau cadeau à nos adversaires : une large partie de la droite de conviction se trouve désormais avoir parlé sous l’autorité d’un homme qui multiplie les déclarations tombant sous le coup de la loi.

La “droite de conviction”. Quelles convictions ? “L’assimiliation des nègres c’est très bien” ? Ce n’est pas juste en critiquant le mariage des tapettes que l’on redressera la France…

Le problème, ce n’est pas M. De Lesquen, même s’il pourrait soigner sa stratégie de communication. Ce sont tous les cocus qui tiennent à se joindre au CRIF et à la LICRA pour l’attaquer. Pourtant, l’hostilité du (((CRIF))) et de la (((LICRA))) devrait être considérée dans des rangs véritablement opposés au (((système))) comme une preuve de valeur, une décoration honorifique.

[…]
Cela explique que de plus en plus d’invités se récusent pour éviter de paraître cautionner des propos délirants.

Si M. De Thieulloy pouvait nous faire une liste, ce serait utile, qu’on se souvienne des traîtres… La couardise de tous ces gens est criminelle.

On peut comprendre l’inquiétude que la radio rencontre des difficultés ; mais cet affrontement sera délétère. En associant la demande de démission à une critique anti-raciste pitoyable, Thieulloy et ses amis rendent nécessaire la confrontation : céder, ce serait non pas juste séparer les fonctions et les rôles, mais céder à leur critique des idées.

Et lorsqu’il explique que cela ferait revenir la “droite de conviction [sic] 50 ans en arrière”, ça en devient ridicule. Il y a 50 ans, on était en 1966 sous De Gaulle, il n’y avait pas encore eu mai 68, et la subversion anti-blanche était encore loin d’avoir fini son oeuvre – même si la situation avait ses défauts.

Nous sommes à deux doigts de reprendre l’hégémonie culturelle. Ce serait vraiment pathétique de laisser passer l’occasion pour la seule satisfaction immature d’un homme qui veut avoir raison seul contre tous et qui, aussi brillant soit-il, ne comprend pas grand-chose au combat politique, comme l’ont assez démontré ses déboires électoraux notamment à Versailles…

Et visiblement, De Thieulloy n’a pas compris grand chose non plus au combat politique actuel. Reprendre “l’hégémonie culturelle” pour instaurer le Royaume Catholique de Bamboulie ?

Dans un entretien accordé à Télé Libertés il y a quelques mois, il avait révélé toute sa veulerie. Dès la 5ème minute il expliquait que l’immigration dans les années 1960 aidait véritablement l’économie – même si dès cette époque elle était à long terme destinée à représenter un coût terrible.

À la 8ème minute il expliquait que pour les États-Unis l’immigration fonctionne de manière très positive, et qu’il s’agirait d’une immigration “de haut niveau”. Je suppose que De Thieulloy oublie les millions de latinos clandestins dont une énorme quantité de criminels non expulsés. Je suppose qu’il croit que les “réfugiés” syriens réinstallés par Obama, ou encore les somaliens et africains arrivant dans le pays, sont des “chances”. Ou peut-être même que les indiens et chinois qui y viennent sont des “chances” plutôt que des envahisseurs” ? Tous les nationalistes blancs américains se tromperaient en constatant la catastrophe américaine ?

À la 10ème minute, il expliquait – on était le 5 octobre – que l’Allemagne aurait mis fin à l’invasion par pragmatisme en rétablissant les contrôles aux frontières mais qu’en France on est très bête. Encore du grand n’importe quoi, donc. À la 31ème minute, il parlait de “conditions non négociables”… à poser aux musulmans qu’on garderait en masse !

Conclusion

C’est largement avec l’aide de la lâcheté pitoyable de tous ceux qui se réclamaient et se réclament encore d’une droite conservatrice que la (((gauche))) et la (((droite))) ont pu submerger la France sous un terrible flux migratoire et faire avancer le marxisme culturel destructeur de nation.

Mais nous allons malgré eux faire ce qu’ils ont toujours refusé de faire. Chaque jour, davantage de gens sont mûrs pour mieux que cette veulerie.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

19 Commentaires sur "Tumulte à Radio Courtoisie : cocuservateurs furieux contre Henry de Lesquen"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
21 juin 2016 2 h 32 min

P.M. Couteaux est de la jacquette et a contribué à faire envahir le F.N. de ses semblables, avant que Marine Le Pen ne le renvoie par courrier recommandé car, lui qui se plaint des propos de HdL, avait dit qu’il faudrait mettre les Rroms dans des camps…

Il confirme donc qu’il fit ça pour nuire au FN depuis l’intérieur. Il était donc certainement en service commandé pour l’affairiste historico-politique Philippe de Villiers qui lui permit d’être député européen à répétition, notamment avec l’appui financier du pas très catholique Jimmy Goldsmith.

P.-M. C. n’est donc pas un simple homosexuel, mais un vrai p.d. : une folle qui fait des “coups de pute”

Le site NdF est (((identitaire))). Une de ses éphémères rédactrices, un temps censurée sur Twitter, a quitté les zid pour devenir “nationaliste européenne”.

Quant à tous les tarés qui se disent “avant tout catholiques”, disons-leur, avec Philippe Ploncard d’Assac : “politique d’abord !”
Si des rois de France ou d’Espagne furent très catholiques, ils étaient d’abord les chefs politiques, militaires et diplomatiques de leur peuple, de leur nation ethnique et donc raciale. La société d’ordres ajoutait aux ordres de la noblesse et du Tiers état, celui du clergé, mais ne les confondait pas !
La politique ne relevait donc pas de l’Église, chargée non seulement des âmes, mais également de l’état civil, de l’enseignement et plus largement des œuvres intellectuelles, en plus des travaux agricoles et artisanaux des monastères : rien à voir avec les questions purement politiques !

Quant au Vatican, il joua surtout un rôle diplomatique et d’unité européenne face aux envahisseurs d’orient et aux barbaresques du Sud, tous friands d’esclaves blancs.
Refusant de réserver aux soi-disant élus de Dieu le droit de s’en revendiquer, il jugea déicides ceux qui firent crucifier l’un des leurs par une autorité impériale romaine.

Des derniers papes, le plus intéressant, l’Allemand, fut contraint à la démission, ce qui montre que si le ver est dans le fruit, ce dernier est surtout attaqué depuis l’extérieur alors qu’il pourrait sembler bien inoffensif face au cosmopolitisme triomphant.

Le nouveau pape jésuite ne mérite même pas que nous parlions de lui !

zuzulo
21 juin 2016 13 h 14 min

Très bon article. Les conservateurs finissent toujours par tout accepter mais avec 20 ou 30 ans de retard. Combien de jeunes générations ont-ils castré avec leurs discours défaitistes et modérés ?

Il n’y a rien à attendre de ces gens qui vivent en vase clos dans leur petit monde et leur petites guerres d’ego sur tel ou tel point de détail.
En bons catholiques, ils aiment trop perdre et se faire enculer pour oser réussir quoi que ce soit.

Ce mythe du gramscisme de droite n’a aucun avenir. Il faut définitivement rompre avec tout ce qui est tiède et construire une radicalité du XXIème siècle qui ne craint ni les idées nouvelles ni la modernité.

Xiep
21 juin 2016 18 h 01 min

“On ne fait pas la guerre avec la charité”
Saint Pie X (le dernier pape digne de ce nom)

F.Guérin
22 juin 2016 18 h 41 min

Qualifier H.de Lesquen de véritable opposant au (((système))) parce-qu’il dénonce l’immigration et la religion Shoatique (sans véritablement remettre fondamentalement en cause cette dernière) est abusif. Tout cela est de la propagande électoraliste pour s’attirer les électeurs “identitaires”.

Son Parti National-Libéral est une vaste blague. Rien que le nom de celui-ci est un affront au Nationalisme. Comment peut-on ne pas voir la contradiction des termes National et Libéral ? Il n’y a qu’un seul Nationalisme viable et qui a fait ses preuves dans le redressement économique et social d’une Nation, c’est le National-Socialisme.

H. de Lesquen prône l’épanouissement des libertés, mais les libertés de qui ? La liberté des bourgeois de son acabit, mais certainement pas celle du peuple. D’ailleurs, pour faciliter la soumission économique du peuple, il déclare vouloir supprimer le SMIC qui ne permet même pas à celui-ci d’avoir une vie décente. Ce n’est pas avec une telle mesure qu’il s’attirera l’approbation de l’électorat populaire.

Concernant les valeurs de H.de Lesquen, ce sont celles de la (((République))) et de la (((Démocratie))), bref, les valeurs de la Judéo-Maçonnerie. Le mouvement politique de H.de Lesquen n’est pas sans rappeler celui du Sillon à certains égards, si l’on fait abstraction du thème de l’invasion migratoire.

Il est cocasse de voir °°°Paul-Marie Coûteaux°°° critiquer H.de Lesquen. Il faut reconnaître que ce dernier ne mâche pas ses mots. Son discours caricatural ne lui fera certainement pas gagner les élections présidentielles. De toute manière, la voie démocratique est une impasse pour les Nationalistes voulant accéder au pouvoir car les règles du jeu démocratiques sont celles dictées par l’ (((ennemi))). Ce n’est pas avec des bulletins de vote que le changement s’opérera, beaucoup trop de Nationalistes sont encore sous l’emprise de cette illusion.

Au vu de la situation actuelle, le vote des Nationalistes aux élections possède une seule utilité, celle de faciliter l’accession au pouvoir du politicien qui accélèrera la décomposition du pays, favorisera la paupérisation et le conflit identitaire. Tant que les Blancs auront un relatif confort matériel et toucheront les minimums sociaux, ils feront la sourde oreille et rien ne bougera. Mais il ne faut pas se tromper, trop peu de Blancs agiront lors de l’effondrement général.

C’est pourquoi je reste assez pessimiste sur l’avenir, je pense que nous allons vers un scénario à la “Arthur Kemp” (Bâtir le foyer Blanc). Nos semblables sont complètement imbus des valeurs Judéo-Maçonniques, l’éveil d’un seul demande des efforts considérables (je le sais d’expérience). De toute façon, cet auteur d’une grande lucidité le dit lui-même, on ne pourra pas sauver tout le monde et certains ne méritent pas d’être sauvés.

darkeuclyde
23 juin 2016 23 h 14 min

D’ailleurs on peut le voir pour soit même encore que je sois jeune(même pas majeur), j’ai quand même mis bien deux à comprendre ce qui se passe sur les grandes lignes et les détails par moi-même. J’ai appris tout cela seul, mais un de mes amis et son père m’ont mis la puce à l’oreille et c’est pour cela que j’en suis là aujourd’hui.

Mais c’est vrai que beaucoup voir l’écrasante majorité(80-85% des blancs) ne veulent pas et font la sourde oreille à nos messages, en faite réfléchir et faire face à la réalité c’est trop dur pour eux. Ce sont des pleutres et des faibles qui ne méritent rien de notre pars.

Ps : Quand vous dites que vous avez mis et/ou essayer de monter la vérité à quelqu’un, combien de temps cela vous à pris ?

F.Guérin
24 juin 2016 20 h 00 min

Je salue votre esprit d’initiative, vos efforts personnels et votre persévérance pour acquérir une compréhension juste des causes de la décadence de notre civilisation occidentale. Beaucoup d’adultes, jeunes ou vieux, ne s’intéressent guère aux causes de nos malheurs, ce qui facilite grandement le travail de nos (((ennemis))).

Au sujet du temps minimum nécessaire pour provoquer une prise de conscience chez un individu, je ne saurai le dire, de nombreux mois c’est sûr. Je n’ai jamais fait le compte exact ni envisager les choses de cette manière. Certaines personnes sont plus réceptives à certaines idées que d’autres. Difficile de définir une règle générale.

Et puis, lorsque que j’emploie le terme de “prise de conscience”, il s’agit souvent d’une prise de conscience partielle. Si vos interlocuteurs partagent votre avis sur la nocivité de l’immigration massive, ils refusent l’idée d’une remigration et d’approfondir le problème. Même chose concernant les valeurs (((Républicaines))) et le jeu (((démocratique))), ils émettent de fortes critiques mais continuent à croire aux bienfaits de ce système. Bref, on tourne en rond. Je les invite également à regarder certaines vidéos-conférences, à se documenter, très rares sont ceux qui le font. La plupart des personnes ne réalisent pas la chance qu’elles ont d’avoir internet.

Quoi qu’il en soit, ce que j’ai surtout constaté lors de mes entretiens, c’est qu’il y a deux thèmes délicats à aborder, deux “tabous”, ce sont la question Raciale et la question Juive. Là, il faut reconnaitre que la (((République))) et les (((associations))) prônant le multiculturalisme ont fait un travail de subversion efficace auprès des Blancs. Lorsque les Blancs arrêteront de s’autocensurer et d’obéir aveuglément au dénigrement culpabilisateur de l’ (((ennemi))), alors le renouveau Nationaliste Blanc pourra être possible, rapidement.

darkeuclyde
29 juin 2016 11 h 19 min

C’est vrai ce que vous dites, j’essaye de convertir un ami depuis quelques mois, il est réceptif mais pas assez, je devrai le pousser à se documenter ou à regarder les vidéos mais ça prendra du temps mais après tout c’est mon ami et je prendrai le temps qu’il faudra pour lui faire voir la réalité en face des deux trous.
Le pire c’est qu’il est dans une classe exclusivement masculine en majorité de bougnoules, après je ne sais pas comment lui faire voir les choses autrement mais j’y arriverai.

Nicolas
23 juin 2016 3 h 19 min

P.M. Coûteaux est un franc-maçon
je cite contre-info.com :

Rivarol, reprenant une révélation du Point, nous en apprend une belle sur Paul-Marie Coûteaux, figure de proue du souverainisme français depuis des années, et aujourd’hui conseiller de Marine Le Pen. Ainsi, selon l’hebdomadaire, M. Coûteaux fait partie de la « Confraternelle initiatique universelle », dont les objectifs sont les suivants : « Nous accueillons des frères et soeurs de toutes origines : membres d’institutions initiatiques, de clubs, services, d’ordres religieux, chevaleresques ou professionnels, penseurs, savants, militaires de haut rang qui se joignent à nous parce qu’ils représentent une élite agissante déterminée à se mettre vaillamment au service d’une fraternité humaine universelle. »En termes de souverainisme, on a vu mieux…

A-FU
23 juin 2016 19 h 16 min

De Thieulloy est une pure crevure mondialiste, vendue aux USA, déguisée en patriote.
Il n’y a aucune confiance à mettre dans ce genre de pourriture.
Je crois que cette cabale cherche des raisons de sortir de Radio-Courtoisie pour aller ailleurs…

Ksenia
24 juin 2016 19 h 24 min

Je suis d’accord avec vous. Il est ultra libéral, et sur son site “les 4 vérités”, il ne fait que cracher sur Poutine,via certains collaborateurs. Il cachait bien son jeu, mais aujourd’hui, les masques tombent ! Peut-être veut-il s’emparer de Radio Courtoisie, pensant que sa majesté -j’ai lu que sa famille avait été anoblie sous Louis XIV,ce qui explique peut être la haute opinion qu’il a de lui-même -sera forcément choisie pour succéder à H2L… Les hm hm bénits du Salon Beige nous montrent leur vrai visage! Cosmopolites….

wpDiscuz