États-Unis : rejet d’une loi contre l’enrôlement de clandestins dans l’armée

Ceci n’est pas un gag, une farce ou un canular. C’est tout simplement le reflet d’une réalité qui ressemble chaque jour davantage à une parodie, tant les forces anti-blanches font la course pour essayer de tout détruire.

The Hill :

En rupture avec les précédents votes sur le sujet, la Chambre des Députés a rejeté jeudi deux propositions du GOP destinées à empêcher le gouvernement Obama d’enrôler de jeunes immigrés illégaux pour travailler dans l’armée.

Les législateurs ont rejeté deux mesures proposés par les députés radicaux sur l’immigration Steve King (R-Iowa) et Paul Gosar (R-Arizona) qui auraient interdit l’utilisation d’argent fédéral pour enrôler de jeunes immigrés illégaux qui se sont vus accordé des permis de travail dans le cadre du programme d’Action Différée pour les Arrivées d’Enfance (DACA) du président Obama.

Dire qu’on marche sur la tête c’est encore un euphémisme. Ce serait “radical” de ne pas vouloir enrôler dans l’armée des immigrés clandestins ?

Plus de 30 républicains avec des opinions plus centristes sur l’immigration ont rejoint tous les démocrates en s’opposant aux deux amendements proposés à une loi sur les dépenses du Ministère de la Défense. Les amendements ont échoué de peu, avec 207 voix à 214 et 210 voix à 211, respectivement.

Des opinions plus “centristes” sur l’immigrations ? Ces députés sont des cocuservateurs de première classe.

La position censée est bien entendu le rejet de (presque) toute immigration. Mais admettons que quelqu’un soutienne l’immigration. Alors il ne devrait soutenir que l’immigration légale, sûrement pas l’immigration illégale. La soutenir est un soutien ouvert à l’invasion du pays. Voter pour que les immigrés clandestins puissent finir embauchés dans l’armée, c’est sans doute pousser l’aberration encore un degré plus loin.

Même d’un point de vue non-raciste, ces gens sont des traîtres absolus et ne méritent rien de moins que d’être exécutés, par quiconque en a la possibilité.

Certains jeunes immigrés illégaux sont éligibles pour le DACA s’ils sont venus aux États-Unis comme mineurs et ont obtenu au moins un niveau lycée, parmi d’autres pré-requis.

Le gouvernement Obama a déjà enrôlé certains bénéficiaires du DACA au travers d’un Programme, Adhésions Militaires Vitales pour l’Intérêt National (MAVNI), qui recrute des immigrés avec des langues étrangères valorisées ou des compétences médicales pour servir dans l’armée. Gosar a déclaré que le Pentagone lui a confirmé avoir recruté 141 bénéficiaires du DACA à partir d’avril.

Quelles langues étrangères peuvent bien parler ces envahisseurs venus d’Amérique latine ? L’espagnol ? C’est pour une langue aussi courante qu’il y aurait un “besoin vital” ?

Et quelles compétences médicales auraient-ils avec leur niveau lycée que personne aux États-Unis n’aurait, les rendant indispensables ?

Les amendements auraient bloqué le gouvernement Obama d’utiliser le programme MAVNI pour enrôler les du programme DACA.
[…]
King et Gosar ont déclaré que le gouvernement Obama dépasse les limites du MAVNI.

“Ce n’est pas destiné à ce que le président l’utilise comme un [outil de] régularisation globale”, a déclaré King.

C’est l’évidence même, mais les lois importent peu à (((l’oligarchie mondialiste))) dès lors qu’il s’agit de s’attaquer aux Blancs.

Le député Ruben Gallego (D-Arizona), un vétéran de la guerre d’Irak, a argué que l’armée devrait pouvoir embaucher quiconque pourrait aider le pays.

“Dit simplement, nous ne devrions pas laisser les postures politiques se mettre en travers des objectifs et besoins de notre armée”, a déclarée Gallego.

Cela fait des mois que je couvre l’actualité. Que je rapporte les déclarations invraisemblables de nombre de politiciens. Mais pourtant, je n’arrive toujours pas à me faire à une pareille hypocrise, à un pareil cynisme, à une pareille malhonnêteté.

On parle d’une armée qui réduit globalement le niveau de recrutement, et devrait donc pouvoir trouver plus aisément encore assez de candidats parmi les citoyens.

On parle d’une armée où le délire transgenre va se voir reconnu et promu (en).

On parle d’une armée où, en dépit des risques (en), cherchent au nom du politiquement correct à mettre des femmes dans des positions de combat, jusque dans les forces spéciales (en), avec des femmes qui ont été acceptées dans l’unité d’élite des Rangers parce qu’elles n’ont pas été soumises aux mêmes exigences que les hommes (en).

On parle d’une armée où les soldats subissent des cours sur le danger du “privilège blanc”, du “privilège masculin” et du “privilège hétérosexuel” (en).

Soldats américains portant des escarpins
Et où on demande même à des soldats de porter des escarpins.

On parle d’une armée actuellement en cours de purge des officiers jugés insuffisamment politiquement corrects (en).

En quoi tout cela rendrait l’armée américaine “plus forte” et servirait “l’intérêt du pays” ?

En vérité, l’objectif semble être d’évincer totalement les hommes blancs de l’armée, en tout cas tous ceux qui sont sains d’esprits (ceux qui sont les moins patriotes et les plus enclins à se soumettre à tout et n’importe quoi resteront davantage).

L’idée semble être qu’une telle armée sera beaucoup plus susceptible d’obéir au régime lorsqu’elle sera retournée contre le peuple ; même si cela la rend en général beaucoup plus faible.

À l’époque de l’empire romain, on avait déjà vu ce que cela donnait de remplir l’armée de forces étrangères qui n’ont aucune loyauté pour le pays. Et pourtant, il s’agissait de forces issues de la même race. Le problème sera pire pour l’armée américaine.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

10000

wpDiscuz