700 envahisseurs seraient morts noyés en Méditerranée

Au printemps 2015, les médias avaient profité de l’invasion qui s’accélérait alors pour entamer une propagande massive destinée à culpabiliser les Européens.

La responsabilité réelle de ces morts par noyade incombait aux gouvernements traîtres invitant les envahisseurs, aux passeurs, et bien sûr aux noyés ayant choisi d’envahir l’Europe ; mais les médias anti-blancs n’en avaient cure.

En particulier, la noyade d’environ 700 envahisseurs dans la nuit du 18 au 19 avril 2015 avait suscité d’importantes réactions médiatiques.

Mais la corde émotionnelle a ses limites.

AFP :

Jusqu’à 700 migrants pourraient avoir péri au cours de la semaine écoulée dans des naufrages au large de la Libye, a annoncé dimanche l’agence de l’ONU pour les réfugiés, se fondant sur les témoignages de survivants.

“La situation est chaotique, nous ne sommes pas sûrs des chiffres, mais nous craignons que jusqu’à 700 personnes se soient noyées lors de trois naufrages cette semaine”, a déclaré à l’AFP Federico Fossi, porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

Il semble très alarmé. Mais quelle est l’opinion de la plupart des gens ? Cela oscille entre indifférence au sort de ces envahisseurs, et réjouissance ouverte. Et franchement, c’est une bonne nouvelle que ces gens qui voulaient venir nous parasiter soient morts. Dire “oh comme c’est triste tous ces réfugiés Africains noyés, qui ont décidé de fuir du Nigéria/Mali/etc. jusqu’en Italie” ne prend plus.

La presse mentionne les faits mais avec moitié moins d’articles, eux-même moitié moins longs. Cela devient un fait divers plutôt qu’un des principaux éléments de l’actualité médiatique.

Pour l’instant, l’invocation du racisme reste encore assez efficace, mais les médias finiront tôt ou tard par épuiser le mot et y rendre le public indifférent.

Quelque 500 migrants sont portés disparus depuis le naufrage jeudi matin au large de la Libye du bateau de pêche à bord duquel ils étaient entassés. Selon des survivants, au moins 40 enfants, dont des nouveaux-nés, figurent parmi les morts.

Que leur récit soit vrai ou faux, il ne nous arrachera pas de larmes.

Une centaine d’autres migrants sont portés disparus depuis le naufrage d’une autre embarcation mercredi. La marine italienne a annoncé vendredi soir avoir récupéré 45 corps de migrants après le dernier naufrage survenu en Méditerranée dont le bilan pourrait encore s’alourdir en raison de dizaines de personnes toujours portées disparues.

“Nous ne saurons jamais le nombre exact, nous ne connaîtrons jamais leur identité, mais les survivants disent que plus de 500 personnes sont mortes” dans le naufrage de jeudi, a affirmé Carlotta Sami, une porte-parole du HCR, sur Twitter.

Les survivants, qui ont été emmenés aux ports italiens de Taranto et Pozzallo, ont affirmé au HCR et à l’ONG Save the Children que leur bateau avait fait naufrage en haute mer.

Si les envahisseurs n’étaient pas systématiquement ramenés en Europe, mais étaient au contraire renvoyés d’où ils viennent, ils ne tenteraient plus la traversée, et il n’y aurait dès lors plus de morts.

L’Australie a mis en oeuvre une telle politique, et a avec succès mis fin à l’invasion par voie maritime, même si le gouvernment traître s’est proposé d’accueillir des “réfugiés” syriens, et qu’existe d’ores et déjà une immigration légale significative en provenance du Tiers-Monde.

Publicité australienne contre l'invasion par voie maritime
Quand on veut, on peut

Giovanna Di Benedetto, porte-parole de Save the Children en Sicile, a indiqué à l’AFP qu’il était impossible de vérifier les chiffres mais que les survivants avaient indiqué qu’environ 1.100 personnes avaient embarqué à Sabrata, en Libye, mercredi à bord de deux bateaux de pêche et d’un canot pneumatique.

“Le premier bateau, qui transportait quelque 500 personnes, remorquait le deuxième, à bord duquel se trouvaient également environ 500” migrants, a-t-elle dit.

“Mais le deuxième bateau a commencé à chavirer, certaines personnes ont tenté de nager vers le premier bateau, d’autres se sont accrochées au câble reliant les deux embarcations”.

Selon les survivants, le capitaine du premier bateau, un Soudanais, a alors coupé le câble qui, en cédant, a tranché la gorge d’une migrante.

Le deuxième bateau a rapidement fait naufrage. Le capitaine soudanais a été arrêté à son arrivée à Pozallo avec trois autres trafiquants présumés, selon les médias italiens.

Les passeurs ne sont arrêtés que s’ils tuent des migrants. Leur boulot est d’en amener un maximum en bonne santé pour pouvoir génocider les Européens par remplacement. S’ils sont noyés au milieu du chemin, c’est un gâchis qui mérite punition !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

7 Commentaires sur "700 envahisseurs seraient morts noyés en Méditerranée"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Jean Aymard Desconnards
30 mai 2016 19 h 17 min

Moi qui n’aime pas la Méditerranée, là, j’avoue, elle remonte dans mon estime…

30 mai 2016 19 h 34 min

Merci Poseidon

Merci-Poseidon

Jean Aymard Desconnards
30 mai 2016 19 h 46 min

Je sens que je vais verser une larme….Ah bah non, en fait…je crois même que je vais ouvrir une bière pour fêter ça…

darkeuclyde
30 mai 2016 20 h 43 min

700 criminel pouilleux en moins, de la bière garçon !

Jean Aymard Desconnards
30 mai 2016 21 h 04 min

Y’a pas à dire…ça mérite une chopine !

Rebel
30 mai 2016 21 h 11 min

Je tâcherai dorénavant d’éviter de manger du poisson pêché en Méditerranée … Beurk !

Waffen-SS
30 mai 2016 22 h 03 min

Très belle illustration Basile.
La Providence est quelque fois indulgente avec nous,je l’en remercie.

wpDiscuz