Kasich se retire, Trump dernier candidat en lice

L’information n’a pas grande importance sachant qu’après les résultats de la primaire en Indiana, nous avions déjà vu que la victoire de Trump dans le processus des primaires était inévitable.

Mais au moins le cocu anti-blanc Kasich ne se ridiculisera-t-il pas à affronter seul Trump, alors qu’il n’a remporté qu’un seul État sur plus de quarante.

AFP :

Donald Trump n’avait officiellement plus d’adversaire dans la course à l’investiture républicaine pour la Maison Blanche mercredi après le retrait officiel du gouverneur de l’Ohio, John Kasich.

“Alors que je suspends ma campagne aujourd’hui, j’ai la conviction, une foi plus profonde, que le Seigneur me guidera sur le bon chemin”, a déclaré John Kasich à Columbus, confirmant des informations de médias américains plus tôt dans la journée. Son abandon suit de moins de 24 heures celui du sénateur du Texas Ted Cruz, après la large victoire de Donald Trump à la primaire de l’Indiana mardi.

AFP :

En l’absence d’adversaires, rien n’empêche le milliardaire de remporter les 1.237 délégués requis pour empocher automatiquement l’investiture à la convention de Cleveland, en juillet.
[…]
Le candidat prétend vouloir tourner la page des primaires et faire la paix avec un parti qui a pourtant tout fait pour le bloquer. “Nous allons unifier le parti, nous allons rassembler les gens”, a-t-il assuré sur Fox News. Mais, conscient de l’opposition irréductible de certains conservateurs, il ajoute : “Je ne veux pas forcément tout le monde, pour être honnête”.

On peut par exemple penser qu’il se passera des conservateurs comme le Juif Max Boot qui a déclaré qu’il voterait plutôt Staline que Trump.

Donald Trump a cependant commencé à chercher un colistier pour être candidat au poste de vice-président, un choix qu’il devrait selon la tradition officialiser avant la convention.

“Ce sera probablement quelqu’un avec une expérience politique. (…) J’aimerais que ce soit quelqu’un qui soit capable d’interagir avec le Sénat, avec le Congrès, pour faire voter des lois”, a-t-il dit sur ABC.

Espérons qu’il choisisse quelqu’un qui ne soit pas un cocu anti-blanc. Si il choisit un vice-président aussi sérieux que lui sur les questions essentielles (je pense ici à l’immigration surtout), cela découragera les tentatives d’assassinats.

Le sénateur Jeff Sessions serait sans doute le co-listier idéal de notre point de vue, son sérieux contre l’immigration étant éprouvé ; mais c’est un homme blanc qui a des positions qui ne sont pas trop éloignées de celles de Trump : pour tenter de séduire des électeurs, la stratégie peut consister à choisir une femme, un non-blanc ou quelqu’un qui touchera davantage d’autres secteurs de l’électorat.

Chris Christie qui a détruit Marco Rubio et est gouverneur du New Jersey pourrait être une autre possibilité correcte.

Nous verrons bien ce qu’il en sera dans les semaines à venir.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Kasich se retire, Trump dernier candidat en lice"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
5 mai 2016 17 h 21 min

Sur ce blog, on trouve plein d’articles traduits du site The New Observer. Il faudrait leur envoyer une réclamation, car voilà ce qu’ils écrivaient le 6 avril dernier :

Contested RNC a Certainty / Traduc: C’est une certitude que la Convention Nationale Républicaine donnera lieu à une bagarre politique

[…] Although Ted Cruz won in Wisconsin, neither he nor Donald Trump have any realistic chance of winning the 1,237 delegates needed to clinch the nomination before the convention. / Bien que Ted Cruz ait gagné le Wisconsin, ni lui ni Trump n’ont aucune chance réaliste d’obtenir les 1.237 délégués qu’il faut pour s’assurer l’investiture devant la convention.

[…] While it remains theoretically—or mathematically—possible for either candidate to reach the required total, the nature of the delegate apportionment system in the remaining states means that it is for all practical purposes impossible. / Même s’il reste théoriquement et mathématiquement possible pour l’un ou l’autre des deux candidats d’obtenir le total requis, la nature du système d’attribution des délégués dans les états restants signifie que c’est pratiquement impossible.

[…] Cruz is projected to enter the RNC with around 975 delegates. Thus, a contested convention seems inevitable. / Les projections indiquent que Cruz arrivera à la Convention avec environ 975 délégués. Du coup, il semble inévitable que la convention donne lieu à une bagarre politique.


Donc, je décerne officiellement un mauvais point au New Observer. Ils sont coupables d’avoir manqué d’optimisme.

Il faut dire que pesonne ne s’attendait à ce que Cruz se retire de la course cette semaine !

Rahowa73
5 mai 2016 19 h 47 min

Pourquoi pas Sarah Palin comme vice-présidente ? Pour faire taire les accusation de sexisme.
Si Hillary Clinton gagne, il faudra probablement s’attendre à de nouvelles guerres (cette femme semble hystérique!).

5 mai 2016 19 h 59 min

C’est une très bonne idée, Sarah Palin ! Elle est appréciée de toute cette immense frange chrétienne et “provinciale” blanche, qui a quelques réserves vis-à-vis de Trump, jugé trop new-yorkais.

5 mai 2016 21 h 44 min

Le dernier tweet envoyé par Trump :

Happy #CincoDeMayo! The best taco bowls are made in Trump Tower Grill. I love Hispanics!

( Joyeux 5 Mai ! Les meilleures salades de taco sont servies au grill de la Tour Trump. J’adore les Hispaniques ! )

C’est cool: il réussit à faire en même temps de la pub pour son restau et pour sa campagne présidentielle. S’il rate son entrée à la Maison Blanche, il se rattrapera sur les ventes de tacos.

yoananda
6 mai 2016 11 h 46 min

bizarre cette campagne ou les républicains appellent à ne pas voter pour leur candidat …

wpDiscuz