Paypal : souvent dévots, toujours crapules

Le judéo-refus du concept de toilettes pour hommes ou pour femmes, que nous expliquions il y a deux semaines, fait couler beaucoup d’encre aux Etats-Unis et révèle des pots-aux-roses. Ainsi, il apparaît que PayPal, dont le président punissait la Caroline du Nord au nom d’étranges principes, se gardait bien de les appliquer chez les Malais. De l’hypocrisie juive, le ventre est toujours fécond !

Traduction du New Observer.


La compagnie Paypal a récemment boycotté l’Etat de Caroline du Nord, après que celui-ci eut refusé que des malades mentaux “transgenre” utilisent les toilettes réservées au sexe opposé, mais il apparaît que la compagnie possède des centres d’opération en Malaisie, pays où les homosexuels sont fouettés en public et emprisonnés.

L’Association des Familles Américaines (AFA) a révélé l’hypocrisie flagrante de Paypal dans un communiqué publié dans un journal local de San Jose en Californie, berceau de Paypal.

L’AFA explique sur son site internet (en) qu’elle ne fera plus appel aux services de Paypal, parce que cette entreprise “a choisi de boycotter la Caroline du Nord après que son gouverneur a signé la loi HB2, qui exige des gens qu’ils utilisent les toilettes publiques correspondant à leur sexe biologique.”

Comme le dit l’AFA, cette loi signifie que les hommes doivent aller dans les toilettes des hommes et de même pour les femmes. Cette loi protège l’intimité des femmes et des enfants, c’est pourquoi l’AFA la soutient. L’AFA précise que :

La Caroline du Nord n’est pas le seul Etat qui subit les intimidations des grandes entreprises comme Paypal. En effet, l’Indiana, la Géorgie, l’Arkansas, le Mississippi et beaucoup d’autres ont dû subir ce genre d’intimidations cette année.

Lorsque des Etats tentent de protéger les libertés religieuses par la législation, le groupe des 500 entreprises les plus riches les menacent et les forcent à se soumettre. Il est regrettable que ces entreprises prennent leurs ordres auprès des groupes homosexualistes comme la Commission des Droits de l’Homme.

Pour combattre cette politique d’intimidation des grandes entreprises, et singulièrement de Paypal, l’AFA a fait paraître un message d’une pleine page dans le journal local de San Jose en Californie, en date du 24 avril, disant :

Ce que peu de gens savent, c’est que Paypal a construit un centre d’opération en Malaisie où les homosexuels sont fouettés en public et emprisonnés. Ironiquement, Paypal boycotte la Caroline du Nord pour avoir fait passer une loi de simple bon sens, qui exige des gens qu’ils utilisent les toilettes publiques correspondant à leur sexe biologique.

L’AFA va poursuivre sa campagne de dénonciation de l’hypocrisie de Paypal et a lancé un appel aux dons pour diffuser davantage ce message. L’AFA est une association à but non-lucratif, fondée en 1977 par Donald E. Wildmon, qui fut pasteur de la Première Eglise Methodiste à Southaven dans le Mississippi.

Aujourd’hui présidée par Tim Wildmon, l’AFA est encore l’une des plus importantes association de soutien à la famille aux Etats-Unis. Sans surprise, et uniquement parce qu’elle défend la famille normale (le mariage entre un homme et une femme), l’AFA figure dans la liste des “groupes de haine” du Southern Poverty Law Center (SPLC), organisme suprémaciste juif.

Auteur: Basile

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Paypal : souvent dévots, toujours crapules"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
28 avril 2016 15 h 21 min

“Le judéo-refus du concept de toilettes pour hommes ou pour femmes (…) révèle des pots-aux-roses.”

En effet !

Association des Familles Américaines: “Lorsque des Etats tentent de protéger les libertés religieuses par la législation, le groupe des 500 entreprises les plus riches les menacent et les forcent à se soumettre. Il est regrettable que ces entreprises prennent leurs ordres auprès des groupes homosexualistes comme la Commission des Droits de l’Homme.”

Commission des Droits de l’Homme = juifs.

En l’occurrence, le principe de liberté religieuse n’est pas vraiment évoqué pour défendre la liberté religieuse, mais seulement pour justifier et faire passer des lois qui réserveraient les toilettes pour femmes aux femmes.

Ces mêmes 500 entreprises militent aussi pour la suppression des frontières (sauf pour Israel) et pour l’immigration massive. C’est ce qui permet à certains de dire que ce sont avant tout les grands capitalistes (big business) qui organisent la politique de remplacement racial, et que le lobby juif n’est pas le premier responsable.

Mais cette histoire de toilettes publiques prouve bien que les 500 entreprises les plus riches s’alignent sur le programme politique du lobby juif. Ce serait ridicule de prétendre qu’elles défendent leurs intérêts financiers en voulant faire rentrer des pervers sexuels dans les toilettes des femmes. En fait, on voit bien que les 500 entreprises les plus riches rejoignent l’extrême gauche en s’alignant sur le lobby juif. Et en fait, l’extrême gauche ne défend pas plus un idéal “de gauche” que Coca-Cola ne défend des intérêts financiers.

Récemment, des projets de loi ont été présentés dans plusieurs états américains pour interdire l’accès des toilettes pour femmes aux hommes qui prétendent avoir changé de sexe (source). Mais en général, les élus républicains s’opposent à ces projets de loi. Et là encore, ça montre que ces élus cocuservateurs s’alignent sur le loby juif et ne représentent absolument pas leurs électeurs. Vivement que Trump soit élu !

Quand on voit Disney et Coca-Cola menacer de retirer leurs entreprises de l’état de Georgie au nom de la défense des droits des transsexuels à utiliser les toilettes des femmes, on comprend bien que c’est un problème juif, et non pas un problème de capitalisme.

“La compagnie Paypal a récemment boycotté l’Etat de Caroline du Nord, après que celui-ci eut refusé que des malades mentaux « transgenre » utilisent les toilettes réservées au sexe opposé”

Et il n’y a pas que PayPal. Le mois dernier, les responsables de plus de 80 sociétés (y compris Apple, Pfizer, Microsoft, Marriott) ont signé une lettre ouverte au gouverneur de Caroline du Nord pour lui demander d’abroger la nouvelle loi sur l’accès des transexuels aux toilettes pour femmes. (source: Occidental Dissent).

28 avril 2016 15 h 24 min

“Paypal : souvent dévots”

“dévotion” aux droits de l’homme transsexuel ?

wpDiscuz