La pauvreté dans le monde et l'immigration, expliqués avec des boules de gomme

L’immigration ne peut pas diminuer la pauvreté dans le monde

Un des arguments qui nous est fréquemment présenté par les personnes en faveur de l’immigration, et qui est en fait une reprise directe des arguments avancés dans les médias de masse, est que cette immigration permettrait de “lutter contre la pauvreté dans le monde”.

C’est selon cette logique que la Suède a décidé de devenir une “superpuissance humanitaire” en important chaque année des dizaines de milliers et des dizaines de milliers d’immigrés – pour un pays qui compte à peine 10 millions d’habitants, c’est considérable.

La prémisse derrière ce raisonnement est qu’il serait de notre devoir de Blancs de s’assurer que toute la population mondiale vive bien, et que ce devoir serait notre priorité absolue, avant même de s’assurer que nos compatriotes vivent tous correctement.

Cette prémisse est pour le moins contestable : pourquoi serait-ce à nous seuls de combattre “la pauvreté dans le monde” ; pourquoi chaque groupe ne pourrait pas s’occuper de sa propre situation ? Pourquoi devrions-nous nous sacrifier à cette fin ?

D’autant plus que si on suggérait, pour parvenir à un tel objectif, un contrôle des naissances pour mettre fin à l’explosion démographique africaine (et dans une moindre mesure, à la forte croissance démographique qui caractérise l’essentiel du Tiers-Monde), on serait sans nul doute affublés de qualificatifs se voulant insultants : “facho”, “nazi”, etc.

Nous sommes jugés responsables du bien-être de ces populations mais sans se voir reconnaître le droit de prendre des décisions pour elles, ce qui est contradictoire.

Mais même en considérant qu’il ne s’agit pas de notre devoir d’assurer le bien-être du monde entier, on peut constater que l’immigration n’est en aucun cas un moyen efficace pour réduire “la pauvreté dans le monde”.

Même si on doublait ou triplait l’immigration vers l’Europe et les autres pays blancs, cela n’y ferait rien.

C’est ce que l’américain Roy Beck explique de manière brillante dans cette vidéo :

(Le compte avec les sous-titres français a été censuré par YouTube, et l’ancien lien ne fonctionne plus. L’article inclut la version anglaise pour le moment, vous pouvez utiliser l’outil de sous-titres de YouTube pour en avoir une version traduite par une machine.)

Que peut donc répondre l’immigrationiste face à cela ?

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "L’immigration ne peut pas diminuer la pauvreté dans le monde"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Waffen-SS
18 avril 2016 19 h 59 min

Aidons-les dans leur pays…
Mais nous les aidons déjà en déversant chaque année,depuis la décolonisation,des milliards.
Nous voyons bien qu’ils sont incapables de créer une civilisation,une société,comme nous européens de Race Blanche,l’entendons .
Par contre leurs dirigeants ont des comptes bancaires suisses,où il y a je pense,en peu plus de 1933€.
Non,l’immigration ne peut pas diminuer la pauvreté dans le monde,l’immigration qui ravage les pays blancs à travers le monde est criminelle vis à vis de nous.
Le devoir prime la Vie.
Et notre devoir est de se défendre,de défendre les nôtres et de pendre haut et court les traîtres à notre Race,ceux qui ont la petite prétention de se nommer “élite”…AH!AH!AH!
Bande de rigolos…

19 avril 2016 1 h 29 min
wpDiscuz