Les envahisseurs apportent une fièvre mortelle à Salzbourg

Traduction de l’article de New Observer.


Les envahisseurs non-blancs vivant dans un “centre pour réfugiés” à Salzbourg ont amené avec eux une fièvre mortelle et hautement contagieuse transmise par les poux, normalement seulement rencontrée dans le Tiers-Monde, permise par la saleté et les conditions de vie arriérées.

La maladie, connue sous le nom de fièvre récurrente, s’est déclarée dans l’ancien hôtel Kobenzl, désormais utilisé comme “centre pour réfugiés” – et les dirigeants sont inquiets parce que les résidents du centre ont eu la possibilité de se déplacer librement dans la ville.

Le sérieux de la situation est apparu aux autorités quand un envahisseur somalien a été admis dans une unité de soin intensif à l’hôpital local après s’être évanoui.

Les médecins ont découvert que le non-blanc souffrait d’une fièvre récurrente transmise par les poux, qui est endémique dans la partie de l’Afrique d’où il était originaire.

La fièvre récurrente est transmise par les morsures de poux ou de tiques, et les personnes infectées développent des symptômes de cinq à quinze jours après la morsure. Les symptômes peuvent inclure une fièvre soudaine, des frissons, des maux de têtes, des douleurs musculaires ou articulaires, et de la nausée.

Cette fièvre est actuellement prévalente en Éthiopie et au Soudan. Sans traitement, elle a un taux de mortalité pouvant aller jusqu’à 70 pourcents.

Selon un article paru dans le journal autrichien Krone (de), le ministère autrichien de la Santé a ordonné la mise en quarantaine du centre pour envahisseurs, la désinfection de toutes les pièces, et le traitement de tout les matelas et mobiliers présents dans le bâtiment.

Le linge de tout les résidents a été lavé à haute température, et ils seront soumis au cours des six prochaines semaines à un traitement anti-poux intensif. Le personnel médical autrichien les traitant doit porter des vêtements protecteurs temporaires pour s’occuper de ces “patients”.

La Krone Zeitung a ajouté que ce n’était pas la première résurgence de ce genre : plusieurs cas de fièvre récurrente au sein des masses d’invasion ont été rapportés en 2015 par les autorités sanitaires – mais l’information était étouffée.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Les envahisseurs apportent une fièvre mortelle à Salzbourg"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Jacot
16 avril 2016 9 h 17 min

Mais, mais mais, contre les poux, il me semble qu’il existe un bon remède non ? cela s’appelle, si ma mémoire est bonne le zyklon B ou quelque chose comme ça ! Ah, mais ça pourrait donner des idées … la lutte antivermine !

JLE
16 avril 2016 19 h 24 min

En effet, l’acide cyanhydrique a fait ses preuves.

Article intéressant sur E & R: http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-inventeur-du-Zyklon-B-etait-d-origine-juive-14881.html

wpDiscuz