À Berlin, descentes de police pour des messages “anti-migrants” sur internet

Traduction de l’article du dailystormer.


L’Allemagne va finir par exiger l’implantation d’une puce électronique pour chaque citoyen (blanc), afin de contrôler leur pensées et émotions. Quiconque ayant une mauvaise pensée ou une mauvaise émotion à propos d’une personne marron protégée sera soumis à une reprogrammation mentale dans le style d’Orange Mécanique.

Et ça n’est sans doute plus très lointain.

Breitbart :

La police à Berlin a fait des descentes dans dix appartements parce que leurs résidents pourraient avoir posté des opinions “anti-migrants sur internet.

La police de Berlin a fait une descente à grande échelle mercredi dernier. Les policiers ont fouillé dix appartement différents dans la capitale allemande, dans les quartiers de Spandau, Tempelhof, Marzahn, Hellersorf et Pankow.

La police a confisqué des téléphones portables, des narcotiques et des armes. Neuf suspects ont été arrêtés, âgés de 22 à 58 ans, et ont été accusés d’avoir publié des messages critique envers les migrants, ceux les aidants, et des slogans antisémites sur des réseaux sociaux comme Facebook, WhatsApp et Twitter, rapporte le Berliner Morgenpost.

Est-ce que Whatsapp dispose d’une option pour des messages publics ?

Étaient-ce des messages privés entre individus ?

la police de Berlin a déclaré aux médias déjà connaître les suspects, et a dit que beaucoup d’entre eux sont de ce qu’elle considère être un milieu “d’extrême droite”. Le porte-parole de la police Stefan Redlich a dit que bien que beaucoup des hommes aient paragé leurs opinions anti-migrants, “les hommes ne se connaissaient pas selon des découvertes préalables”, et qu’il n’y avait pas de preuve du moindre complot pour commettre des crimes parmi eux.

Stefan Redlich
Stefan Redlich, posant fièrement avec les objets volés lors de l’opération de police.

Dans certaines des maisons fouillées, la police a été forcée d’admettre ne rien avoir trouvé du tout, mais Redlich a justifié les perquisitions en disant qu’il s’agissait peut-être de “gens qui avaient juste une fois partagé leur opinion de haine”.

L’une des descentes en particulier fut provoquée par un commentaire facebook sur un article concernant un migrant afghan qui avait été abattu à la frontière bulgare. L’incident avait eu lieu en octobre, et selon les officiels bulgares, il s’agissait d’un accident, une balle censée être un tir de sommation ayant ricochée.


Voir l’article sur l’évènement publié à l’époque.


Le message répondait à l’article en disant qu’il est malheureux que trop peu de migrants connaissent un destin similaire, et que cela pourrait effrayer les autres, [les poussant] à ne pas venir.

La police a annoncé que les descentes montrent que les Allemands ne sont pas en sûreté en ligne comme ils pourraient le croire. Elle a dit que quiconque dit quoi que ce soit de xénophobe, répand la haine, ou partage ce qu’ils considèrent être de la musique xénophobe pourrait être les prochains sur la liste d’appartements perquisitionnés dans le futur.

58 policiers étaient impliqués dans les descentes, et certains objets illégaux ont été trouvés dans certains appartements. La police a découvert un pistolet, bien qu’il n’était pas précisé s’il était doté de munition ou s’il étaitou non désactivé. Ils ont aussi trouvé un fusil d’airsoft, qui recquiert une licence en Allemagne, et un pistolet paralysant apparemment camouflé en lampe torche.

Redlich a aussi déclaré que la police avait trouvé plusieurs symboles inconstitutionnels sans donner de détails. Les symboles interdits en Allemagne incluent des symboles comme la swastika (croix gammée) et diverses runes nordiques utilisées par les nazis.

Berlin a connu une rapide augmentation des poursuites pour des propos sur internet. En 2014, il y a eu 196 enquêtes sur des messages anti-migrants et xénophobes, alors que 2015 en a vu 289. Lors des six derniers mois, il y a eu d’autres descentes de police, mais c’est la plus importante à ce jour. Les enquêteurs ont aussi mis en place une unité spéciale qui travaille avec l’organisation Réseau Contre les Nazis, dirigé par Anetta Kahane, ex-agent de la Stasi [ndt : et juive, surprise goyim !] pour surveiller les messages sur internet à travers l’Allemagne.

Tout cela arrive vers les États-Unis et les autres pays.

Les jours de la liberté sont fini depuis longtemps. Nous sommes désormais dans le domaine du cauchmear orwellien;

Étouffer toutes les opinions dissidentes est la seule méthode qu’ils peuvent employer pour continuer à inonder nos pays avec ces sauvages barbares.


Bien évidemment, il ne s’agit certainement pas de se coucher face à cela.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "À Berlin, descentes de police pour des messages “anti-migrants” sur internet"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Alexandre Jansen
14 avril 2016 10 h 11 min

Mort aux aux policiers tapinant pour les bougnoules et les youpins.
Ils sont responsables du génocide de la race!

Jean
27 décembre 2017 10 h 43 min

Heil Hitler l’ami

15 avril 2016 17 h 49 min

Ce n’est pas un problème de police, c’est un problème politique, qui a provoqué des politiques étrangères ou non-occidentales, avec la célèbre propagande anti-chrétienne (rappelez-vous que l’Europe est formée avec le christianisme, donc, l’Occident), donc : anti-race blanche ou ses coutumes et valeurs.

Les Européens, ou plutôt les occidentaux (il y a des frères plus blancs et des amis partout dans le monde, dans d’autres pays hors d’Europe) nous devons nous protéger pour ne pas subir les conséquences des politiques sionistes négligentes qui prévalent dans le monde entier.

Lorsque la grande majorité des gens de bon sens réagira contre les maux dont nous souffrons : l’insécurité, l’immigration de masse incontrôlée, la censure, etc., d’autres problèmes dérivés se résoudront tout seuls.

Mais c’est déjà beaucoup, parce que les gens ont grandi avec des livres enlevés et les feuilles déchirées, et beaucoup de télévision et Hollywood qui lavent les esprits dès l’enfance.

Ainsi, on peut le dire en français, en anglais ou en allemand, ou encore en italien ou en suédois, mais nous savons tous que le patriotisme est le seul moyen de s’en sortir et de nous protéger tant contre la situation chaotique que contre le désordre.

Nous vous remercions de permettre de participer, et pour votre patience avec les commentaires.

J’aime ce site.

Jean
27 décembre 2017 10 h 46 min

C’est dommage une nation aryenne se faire salir par des non aryens.

Ils disent que la justice est aveugle pour une fois ils sont raison

White power pas d’avenir pour ceux qu’ils viennent détruire la race blanche aryenne et pur

le Franc
14 septembre 2017 9 h 31 min

à charlottesville, (((ils))) ont été très forts en envoyant un fields de famille bloom casser de l’antifa jusqu’à au moins 1 victime descendue pour faire retomber cette ignominie sur la totalité du Peuple Blanc. Je pense que pour reprendre la main il Nous faudra procéder autrement, dans le résistancialisme quotidien, qu’à travers la posture victimaire permanente et répondre aux attaques par des “justifications, arguments bien logiques, etc”, et utiliser ce qui a fait fonctionner cohn bendit jusqu’à hanounah pour remporter l’assentiment des masses ; l’humour, la dérision et le culot.

Jean
27 décembre 2017 10 h 49 min

Pas de repos pour les ennemies de la race aryenne ces animaux doivent comprendre qu’ils ne sont plus chez eux chez nous. Voilà la politique de l’Europe doivent pour protéger la race blanche aryenne: zéro immigration avec ça l’Europe pourra enfin respirer

White power

wpDiscuz