Aux États-Unis, les envahisseurs cubains sont rapidement légalisés et abreuvés d’aides sociales

Traduction de l’article d’infostormer.


L’immigration depuis Cuba vers les États-Unis a augmenté exponentiellement ces dernières années, la grande majorité des primitifs hispaniques s’infiltrant par la frontière américano-mexicaine.

La plupart reçoivent un traitement préférentiel et un statut légal immédiat.

Ce grave tour des évènements, choquant du fait des dégâts à long terme qu’il provoque, a été révélé entièrement par le Centre pour les Études sur l’Immigration (CIS) (en), lors d’un voyage dans la région de Laredo.

Selon leurs découvertes, un migrant cubain typique est accueilli à bras ouverts en entrant aux États-Unis, avec des guichets financés par le contribuable fournissant et distribuant des tickets alimentaires, des formulaires de demande d’aide sociale, Medicaid [ndt : la CMU (couverture maladie universelle) américaine], des visas de travail légaux, et des cartes de sécurité sociale tirées de larges enveloppes officielles.

Des tickets de bus vers des destinations à des milliers de kilomètres de la frontière sont aussi fournis, avec de généreux profits empochés au passage.

centre-daccueil-pour-cubains-aux-etats-unis
Le bâtiment d’accueil des cubains à Laredo

Washington Examiner :

Les milliers de cubains se précipitant à la frontière américaine en des nombres records sont accueillis avec un comité d’accueil qui leur fournit des allocations financées par le contribuable, dont des espèces, une carte de sécurité sociale, des tickets alimentaires et Medicaid, selon une évaluation de la crise de l’immigration à la frontière.

Lors d’un voyage d’étude au point de passage de Laredo au Texas, deux experts du CIS ont documenté comment les cubains se voient fournir tout ces services gratuitement à une devanture fournie par un immigré cubain, qui fournit même des logements et planifie les transports vers Miami.

Jessica M. Vaughan, directrice des études politiques pour le CIS, l’a résumé ainsi : “La porte est grande ouverte. Venez, et prenez vos trucs gratuits.”
[…]
“Ruiz a expliqué qu’il emmène les migrants cubains au bureau du ministère de la Santé et des Services Sociaux Services pour obtenir accès au TANF (allocations en espèces), SNAP (tickets alimentaires) et à Medicaid. Lors de notre visite, il nous a aussi montré deux enveloppes avec des cartes de sécurité sociales prêtes à être distribuées aux nouveaux arrivants. De plus, Ruiz nous a donné une liste de vérification qui note tout les documents qu’ils doivent avoir afin d’acquérir un permis de travail. Tandis que les cubains attendent pour que leurs allocations soient réglées, Ruiz leur fournit un endroit où rester”, écrit Luna.

Il les emmène aussi vers un autre bureau géré par des cubains qui fournit des tickets de bus à 300$ pour Miami, qui héberge la plus importante communauté cubaine du pays. Un ticket de bus Greyhound typique coûte 167$, indiquant un profit de plus de 130$ sur chaque.

graphique-reprc3a9sentant-lc3a9volution-de-linvasion-cubaine-aux-usa

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

10000

wpDiscuz