Analyse des vidéos de la campagne “anti-raciste” du gouvernement

C’est faible, pour une campagne à 3 millions d’euros ils auraient pu mieux faire. Mais, justement, elles vont être diffusées de manière importante cela vaut donc d’autant plus la peine de les commenter.

Bien entendu, rien sur les actes anti-blancs, prétendument très rares.

Ces vidéos sont toutes très similaires. Il y en a 2 sur l’anti-sémitisme, 2 sur le racisme, et 2 sur les actes anti-musulmans.

Toutes les vidéos commencent par un avertissement : “Inspiré de faits réels. Attention, ces propos et ces images peuvent choquer.”
Des gens échangent quelques propos terriblement “racistes” pendant 10 secondes, puis un homme ou une femme viennent dire “Sérieux là, vous pensez vraiment ce que vous dites ?” ou une variante, avec une voix insupportable. Puis la narratrice dit “L’antisémitisme/le racisme/les actes anti-musulmans ça commence par des mots. Ca finit par des crachats, des coups, du sang. Réagissons. Tous unis contre la haine.”

Par contre, on ne nous dira pas que “le multiculturalisme, ça commence par des mots. Ca finit par l’immigration massive, le métissage, l’effondrement civilisationnel. Réagissons. Tous unis pour la race blanche”. D’ailleurs, si des gens ont du talent pour réaliser des vidéos ; je recommande chaudement de réaliser de telles vidéos de contre-propagande.

Commentaire : un juif se fait tabasser violemment par des bougnoules une fois tout les quelques mois, et encore, je n’ai pas l’impression d’entendre les médias hurler si souvent que ça, et on sait qu’ils aiment en parler. Toutes les agressions antisémites violentes ont le droit à une couverture médiatique soutenue. C’est un fait en réalité extrêmement rare.

Le message du clip est que, parce qu’un juif est tabassé de temps à autre, il est impossible que les juifs aient le moindre pouvoir. Ah. Ah bon. Mes archives sur la question, qui commencent à s’accumuler, disent autre chose. Si le boycott d’Israël est interdit par la cour de cassation, si les médias ne disent jamais rien sur le fait qu’Israël s’entour d’un mur anti-migrants, ce n’est pas par hasard.

Et vous pouvez chercher l’argument rationnel dans ces vidéos de propagande du gouvernement : il n’y en a pas, c’est juste de l’émotionnel et un appel au conformisme social, à la peur d’être ostracisé.

Mais quand on voit comme, pour une personnalité publique, oser parler des juifs est le moyen le plus sûr qui soit pour être détruit médiatiquement…

caricature-de-a-wyatt-mann-libertc3a9-dexpression

Quand on voit la concentration de juifs à la télé et à la radio (France Inter a même réussi à atteindre du 99% de juifs), quand on voit un Bernard Henri-Lévy, quand on voit ce que peut faire Patrick Drahi, parler de pouvoir juif est extrêmement raisonnable.

Et oui, les juifs sont forts pour se faire passer pour les victimes. En principe, quand un juif hurle très fort de douleur, c’est qu’il est en train de poignarder quelqu’un.

Ici mon commentaire sera très court. Voici ce qu’il faut en penser :rabbi-watcha-doin-2

Statistiquement, c’est le plus souvent un juif qui réalise ce genre de tags, pour ressouder la communauté face à l’ennemi extérieur. Notez comme dans la vidéo les juifs chialent pour un simple tag, c’est lamentable.

Ah oui j’oubliais, voici ce qu’on trouve réellement en France :
Mort aux blancs

Là encore, une scène totalement surréaliste qui ne correspond à quasiment aucune réalité est utilisée pour discréditer un discours réaliste. On a des millions et des millions de bougnoules en France en 2016, et entre l’immigration et leur natalité, cela n’a de cesse de monter.

Molenbeek, où les bougnoules ont laissé Salah Abdeslam se balader au vu et au su de tous pendant des mois, illustre ce qui est la réalité de dizaines de quartiers en France et en Belgique. L’intégration est un phénomène marginal (et même pas souhaitable à cause du métissage) ; en réalité les Molenbeek ne vont faire que croître et se multiplier.

Agression d’un arabe qui voulait se taper une blanche. Ce n’est même pas réaliste comme agression raciste, il y a un noir parmi les agresseurs ! Vous parlez d’une blague.

C’est là encore censé étouffer les propos totalement raisonnables des premiers intervenants. Qui remplit les prisons en France ? On a deux-tiers de musulmans, donc une bonne moitié de maghrébins. Pour ceux qui ont par chance pu ne pas côtoyer cette racaille directement, j’incite à découvrir cette vidéo sur la “nouvelle jeunesse belge”, très éclairante.

Des musulmans qui chialent devant des têtes de cochons coupés, oh c’est terrible ! C’est une nouvelle Shoah !
Si les européens refusent de se faire envahir et sont hostiles, c’est horrible. Si l’Islam dit que le musulman peut tuer les kouffars (non-musulmans) c’est génial, et c’est vraiment intolérant de dire que l’Islam n’est pas génial !

Au fait, saviez-vous qu’aux États-Unis, un homme ayant vandalisé une mosquée risque la prison à vie pour y avoir déposé du bacon ?

Là encore, toujours pas de réponse de fond. Aux États-Unis, les statistiques indiquent qu’un noir est 27 fois plus susceptible de tuer un blanc, qu’un blanc de tuer un noir. Les statistiques de crime par race à New York sont proprement édifiantes :
couleur-du-crime

caricature-de-a-wyatt-mann-minoritc3a9s

Et quand on regarde ce que les africains font chez eux, on finit par comprendre que c’est lié à leur nature génétique. Haïti est sans doute l’example le plus criant qui soit. Mais par magie ce serait de la faute du blanc là encore.

Le gouvernement ne parle pas du racisme anti-blanc

Voici le raisonnement officiel :

Un parti-pris : ne pas chercher à être exhaustif et se concentrer sur les faits, statistiquement, les plus nombreux.

Un choix : traiter des types de racisme qui sont à la source aujourd’hui des agressions les plus fréquentes. C’est pour cette raison que les agressions et menaces anti-blancs, anti-roms et anti-asiatiques ne font pas l’objet de films dédiés car ils sont proportionnellement moins nombreux. Il va de soi que l’ensemble des catégories de racisme sont concernées et dénoncées par cette campagne. Toutes les formes de haine sont intolérables.

L’INED nous expliquait de la même manière que le racisme anti-blanc serait négligeable.

On rappelera donc qu’au delà des innombrables insultes (que les blancs ne prennent pas la peine de rapporter à la police car cela ne sert à rien, d’ailleurs les rappeurs peuvent se permettre bien pire sans être inquiétés par la justice), qu’au delà des petites agressions et intimidations ; des milliers de femmes blanches sont chaque années violées par des non-blancs et de nombreux blancs sont assassinés par des non-blancs. S’il n’y a pas de statistiques ethniques en France, l’observation des statistiques américaines et de ce qui est visible en France indique là aussi une criminalité interraciale beaucoup plus sévère dans un sens que dans l’autre.

Bref, sans surprise, le gouvernement se fout de nous. Il nous crache au visage alors qu’il continue d’organiser notre destruction.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

4 Commentaires sur "Analyse des vidéos de la campagne “anti-raciste” du gouvernement"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
21 mars 2016 16 h 48 min

En Grande Bretagne 50% des actes racistes sont commit contre des blancs, mais ceux ci bien sur ne comptent pas (http://www.theguardian.com/uk/2006/oct/22/ukcrime.race) On y tue des blancs au marteau juste parcequ’ils sont blanc (http://www.dailymail.co.uk/news/article-1152533/Boys-fight-prove-attack-Asian-gang-racist.html) Entre temps il y a plus de blancs qui souffrent de racisme que de nègres (http://www.dailymail.co.uk/news/article-1390205/Whites-suffer-racism-blacks-Study-shows-white-people-believe-discriminated-against.html) Et en plus ce sont les victimes qui sur leur propre terre financent les campagnes contre le soit disant racisme contre les envahisseurs. Quand on se défend contre une invasion ce n’est pas du racisme, c#est du civisme

22 mars 2016 9 h 54 min

Ni Hollande, ni Valls, ni Cazeneuve ne pourront modifier ma pensée. Je suis un homme libre et je pense ce que je veux.

Alligator 427
25 mars 2016 0 h 52 min

Normalement cette campagne de manipulation ultra dégueulasse aurait dû faire pschiiitt!!!!! Surtout après l’attaque de Bruxelles….mais que nenni!!! Nous savons le fonctionnement de leur démocrassie qui consiste à filtrer les reportages pour ne laisser apparaître la pensée unique du métissage de masses; et vas-y que le cureton donne la main au feuge qui lui même la donne la donne au gnoule. Nous connaissons la chanson, la promotion du cosmopolitisme, par voie de filtrage des médias, s’en trouve renforcée. Leur “vivre ensemble” est en exergue….mais aucune voix dissidente dans leur démocrassie! Aucune des familles touchées, qui savent et comprennent quand même ce qu’il se passe et qui partagent nos idées nationalistes, ne sont entendues pour avoir eu le droit d’expression au pays de leur démocrassie qui a des relants de pourriture enjuivée et qui a le toupet de dire que cette guerre ne porte pas de nom. Normal, vous répondrais-je, pourquoi une guerre porterait un nom quand elle est raciale, n’est-ce pas?

26 mars 2016 16 h 51 min

Le fonctionnement de la télé enfin expliqué :

wpDiscuz