Des médecins disent avoir aidé des homos à procréer artificiellement, et exigent que ce soit légal

Le gynécologue juif René Frydman, dont les “réussites” vers une procréation artificielle sont loués par les médias – plus silencieux sur ses bourdes -, mène un collectif de 130 médecins dans cette nouvelle initiative destructrice.

Vers encore plus de destruction

Le Monde :

C’est une initiative éthique et médicale inédite, un geste civique et politique majeur.

Le Monde maintient des standards élevés. Après la promotion de la zoophilie, maintenant exiger la vente des devient une “initiative éthique” et un “geste civique”. Voilà, voilà.

Emmenés par le gynécologue René Frydman, plus de 130 médecins et biologistes de la reproduction reconnaissent avoir « aidé [et] accompagné des couples et des femmes célibataires dans leur projet d’enfant dont la réalisation n’était pas possible en France ». Par cet aveu, ils s’exposent en théorie à des poursuites judiciaires.

On peut supposer qu’il n’en sera bien sûr rien, puisque leur geste arrange en réalité le judéo-régime. Nous verrons bien dans les mois à venir, mais j’en prends en tout cas le pari.

Mais cet « outing » collectif s’est imposé à eux afin de placer la France devant ses responsabilités et ses « incohérences ».

Les pédophiles devraient faire pareil aussi. Ils devraient signer un manifeste, dire qu’ils pratiquent la pédophilie depuis longtemps, et “mettre la France devant ses responsabilités” et ses “incohérences”. Après tout, il semblerait que ce soit une méthode valable. Et puis ce ne sont pas les personnalités reconnues qui manqueraient pour pouvoir signer un tel manifeste…

Trop de blocages, expliquent-ils, empêchent l’aboutissement d’un désir d’enfant qui gagne des couples différents et des femmes plus âgées que par le passé.

femmes-carric3a9ristes

femme-qui-pleure

Il y a beaucoup de problèmes. L’impossibilité pour un jeune couple de s’installer dans une maison convenable. Le carriérisme féminin encouragé par le féminisme anti-blanc. Et bien d’autres. Mais la solution n’est certainement pas de permettre aux femmes de 50 ans qui réalisent qu’elles ont foiré leur vie d’utiliser des techniques artificielles pour avoir un enfant.

Quant aux “couples différents”, dans leur manifeste les médecins précisent explicitement qu’il est question de couples homosexuels.

Membre de l’équipe médicale qui permit, en 1982, la naissance du premier « bébé-éprouvette » français, Amandine, René Frydman reconnaît que cette démarche est à la fois réfléchie et transgressive. Elle s’inscrit d’ailleurs dans le droit fil du manifeste « Oui, nous avortons ! », paru en 1973, lancé par de nombreux médecins solidaires des femmes qui ne pouvaient pas avoir recours à l’IVG.

Là encore les médecins qui violaient la loi ne furent pas sanctionnés, et suivit peu après la loi sur l’avortement portée par la juive (surprise !) Simone Veil.

Plus récemment, le gouvernement anti-français a lancé une campagne pour essayer d’accroître le nombre d’avortements.

Si leurs propositions étaient validées, reconnaît celui qui initia le programme de fécondation in vitro en France, elles marqueraient une nouvelle « étape décisive » de la liberté des femmes à disposer de leur corps.

On attend donc avec impatience la zoophilie, la nécrophilie ; puisqu’il s’agit là de disposer librement de son corps. On attend avec impatience l’implantation d’utérus chez des hommes pour qu’ils puissent être eux aussi “enceints” (techniquement, c’est en effet réalisable). La liste des absurdités possibles n’en finirait pas.

La vérité est autre : Les droits des individus doivent être strictement subordonnés au bien social. Et c’est extrêmement nuisible pour la société que des pédés aillent s’acheter un gosse, ou bien qu’une femme de 60 ans fasse un enfant (il y a eu une affaire dans le genre en Allemagne il y a quelques mois), pour selon toute probabilité qu’il y ait des problèmes génétiques et laisse un orphelin.

Parmi les mesures revendiquées par les signataires, l’ouverture de la procréation médicalement assistée (aujourd’hui réservée aux couples hétérosexuels infertiles) à toutes les femmes est celle qui a le plus cristallisé les débats en France depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande. Elle faisait partie des promesses de campagne du candidat. Il n’a depuis cessé de reculer sur le sujet.

Cette mesure revient en effet à porter le coup de grâce à l’idée qu’il faille une famille pour un enfant. On n’en est déjà pas bien loin.

Le reste de l’article traîne en longueur, aussi pour résumer brièvement tout en commentant :

  • Cela geint sur le fait que la Manif pour tous ait rendu ce sujet trop brûlant. Le gouvernement n’ose pas trop y toucher.
  • Cela parle aussi des “dons d’ovocytes” qui existent d’ores est déjà. C’est un principe qui me paraît fondamentalement pervers. Cela est mis à un niveau similaire à celui du don du sang ; alors que concrètement, en influant fortement le succès reproductif de certaines personnes c’est quelque chose qui, à l’échelle civilisationnelle même, est particulièrement dangereux.
  • Frydman explique qu’il faut légaliser parce que sinon les gens vont juste dans les pays d’à côté. Eh bien qu’ils y aillent ! Cela réduira toujours un peu le nombre de candidats.

Ils proposent aussi des mesures liées à la conservation d’ovocytes et au don de sperme (lui aussi très pernicieux). Ils proposent aussi le contrôle génétique des embryons transférés pour s’assurer qu’ils n’ont pas de maladie génétique grave. De manière ironique, Le Monde déclare que “la proposition risque tout de même de relancer les accusations d’eugénisme de ses opposants”. Et je suis certaine que c’est en effet ce que vont faire certaines personnes. En réalité, l’eugénisme est un concept extrêmement positif – même s’il y a bien des manières différentes de le mettre en oeuvre, dont certaines peuvent être discutables.

La liste des signataires

Sont indiqués en gras ceux dont le nom, ou dans de rares cas simplement le visage, indiquent la judéité. Je suis restée plutôt prudente, donc s’il y a certainement une ou deux erreurs dans un sens comme dans l’autre, l’ordre de grandeur (environ un quart) est respecté.

Surtout, ce sont eux qui ont les rôles clés : René Frydman ou Israël Nysand sont ainsi les principaux porte-paroles de cette pétition.

Liste des 130 médecins et biologistes signataires du texte : Docteur Elodie ADDA HERZOG (Créteil), Docteur Michael AGOJIANTZ (Nancy),Docteur Gilles ALPHANDARI (Saint Herblain), Docteur Silvia ALVAREZ (Paris), Docteur Aurélie AMAR HOFFET (Marseille), Docteur Christophe AMIEL (Aix-en-Provence), Professeur Jean-Marie ANTOINE (Paris), Docteur Paul ATLAN (Paris), Docteur François AUBRIOT (Neuilly), Docteur Alain AUDEBERT (Bordeaux), Professeur Yves AUBARD (Limoges), Docteur Catherine AVRIL (Rouen), Docteur Jean Philippe AYEL (Argenteuil), Professeur Jean-Marc AYOUBI (Suresnes), Docteur Wassim BADIOU (Toulouse), Docteur Virginie BARRAUD-LANGE (Paris), Docteur Bernard BARRY (Marseille), Docteur Julie BENARD (Bondy), Docteur Jean Luc BENHAIM (Paris), Docteur Moncef BENKHALIFA (Amiens), Docteur Jean Jacques BENSAID (Boulogne), Docteur Olivier BESSE (Saint Herblain), Professeur Philippe BOUCHARD (Paris), Docteur Pierre Emmanuel BOUET (Angers), Docteur Jeremy BOUJENAH (Paris), Docteur Charles BRAMI (Neuilly), Docteur Mélanie BRZAKOWSKI (Paris), Docteur Marc BUCHER (Le Mans), Docteur Bruno CAMIER (Amiens), Docteur Bernadette CARCOPINO (Paris), Docteur Guy CASSUTO (Paris), Docteur Virginie CASTERA (Marseille), Docteur Isabelle CEDRIN DURNERIN (Bondy), Docteur Nathalie CHABBERT BUFFET (Paris), Docteur Véronique CHABERT-ORSINI (Marseille), Docteur Coline CHAO (Saint-Denis), Docteur Nicolas CHEVALIER (Montpellier), Docteur Martine CHOMIER (Ecully), Docteur Muriel CLOUET (Toulouse), Docteur Jonathan COHEN (Tenon), Docteur Marina COLOMBANI (Marseille), Docteur Blandine COURBIERE (Marseille), Professeur Emile DARAI (Tenon), Docteur Claude DEBACHE (Paris), Docteur Christine DECANTER (Lille), Docteur Hervé DECHAUD (Montpellier), Docteur Didier DELAFONTAINE (Paris), Docteur Pauline DEMAILLY (Paris), Professeur Philippe DESCAMPS (Angers), Docteur Didier DESTREGUIL (Paris), Professeur Didier DEWAILLY (Lille), Professeur Dominique DE ZIEGLER (Paris), Docteur Véronique DIVRY (Lyon), Docteur Stéphanie DOMINE (Saint-Denis), Docteur Lorene DONADEL (Bruges), Docteur Alain DREVAL (Strasbourg), Docteur Jean Michel DREYFUS (Lyon), Docteur Charlotte DUPONT (Neuilly), Docteur Marine DURAND (Bondy), Docteur Solène DUROS (Rennes), Docteur Jean Claude EMPERAIRE (Bruges), Docteur Jean Philippe ESTRADE (Marseille), Docteur Marc EVEN (Paris), Professeur Renato FANCHIN (Clamart), Professeur Patricia FAUQUE (Dijon), Docteur Antoine FAYSSE (Lyon), Docteur FEGER ROSENTIEL (Schiltigheim), Professeur Hervé FERNANDEZ (Villejuif), Docteur Estelle FEYEREISEN (Paris), Docteur Muriel FLIS TREVES (Paris), Docteur Bernard FONTY (Paris), Docteur J.P. FRANQUE BALME (Marseille), Professeur René FRYDMAN (Suresnes), Docteur Vanessa GALLOT (Clamart), Docteur Pierre GIACOMINI (Reims), Docteur Philippe GILLARD (Angers), Docteur Claude GIORGETTI (Marseille), Docteur Anne-Sophie GODEFROY (Villeurbanne), Professeur Michael GRYNBERG (Bondy), Docteur Frédérique GUILLET-MAY (Nancy), Docteur Anne GUIVRAC’H-LEVEQUE (Rennes), Docteur Brice GURRIET (Marseille), Professeur Samir HAMAMAH (Montpellier), Docteur Gada HATEM (Saint-Denis), Docteur Charlene HERBEMONT (Bondyà, Docteur Florence HERVE (Paris), Professeur Claude HOCKE (Bordeaux), Professeur Jean Noel HUGUES (Paris), Docteur Michel HUSS (Saint-Etienne), Docteur Vincent IZARD (Villejuif), Professeur Clément JIMENEZ (Bordeaux), Docteur Franklin JOULIE (Nantes), Docteur Guy KERBRAT (Le Chesnay), Docteur Bertrand KEPPI (Clermont Ferrand), Docteur Frédéric LAMAZOU (Paris), Docteur Christophe LELAIDIER (Montpellier), Docteur Gérard LEBOEUF (Nancy), Docteur Nathalie LEDEE (Paris), Docteur Soizic LE PARCO (Paris), Docteur Isabelle LICHTBLAU (Strasbourg), Docteur Nathalie MASSIN (Créteil), Docteur Marie Bénédicte MERCIER (Angers), Docteur Alexandra MESNER, Docteur Denise MOLINA GOMES (Poissy), Docteur Catherine MORINIERE (Angers), Docteur Eve MULLER (Paris), Docteur Jean-Michel MURAY (Pontoise), Docteur Charles NAHMANOVICI (Nice), Professeur Israël NISAND (Strasbourg), Docteur Pierre OGER (Paris), Professeur François OLIVENNES (Paris), Docteur Pierre PANEL (Versailles), Docteur Pascale PANLOUP (Angers), Docteur Isabelle PARNEIX (Bruges), Docteur Jean PERETTI (Abymes), Docteur Sarah PEYRELEVADE (Suresnes), Docteur Claire PIETIN-VIALLE (Creteil), Docteur Olivier PIRRELLO (Strasbourg), Professeur Pascal PIVER (Limoges), Docteur Khaled POKATE (Paris), Docteur Géraldine PORCU (Marseille), Docteur Marine POULAIN (Neuilly), Professeur Jean-Luc POULY (Clermont Ferrand), Docteur Florence RAYMOND (Beaumont), Professeur Nathalie RIVES (Rouen), Docteur Valérie ROGER (Marseille), Docteur Catherine RONGIERES (Strasbourg), Docteur Betty ROSSIN (Marseille) [si elle n’est juive, alors elle en a au moins épousé un], Professeur Bruno SALLE (Lyon), Docteur G. SARROT (Paris), Docteur Eric SEDBON (Paris), Docteur Nathalie SERMONDADE (Bondy), Docteur Alice SEROKA (Bondy), Docteur Christophe SIFER (Bondy), Docteur Charlotte SONIGO (Bondy), Docteur Michèle SPIZOO (Strasbourg), Docteur Philippe TERRIOU (Marseille), Docteur Jacques TEYSSEDRE (Toulouse), Docteur Charles TIBI (Neuilly), Docteur Meryl TOLEDANO (Paris), Docteur Pierre TOURAME (Marseille), Docteur Juan Felipe VELEZ DE LA CALLE (Brest), Professeur François VIALARD (Poissy), Professeur Yves VILLE (Paris), Docteur Claire VINOLAS (Bondy), Professeur Jean Philippe WOLF (Paris), Docteur Pierre ZITOUN (Neuilly).

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Des médecins disent avoir aidé des homos à procréer artificiellement, et exigent que ce soit légal"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Jacot
19 mars 2016 17 h 08 min

Il serait intéressant de demander aux médecins juifs qui se sont rendus complices de ces abominations si un utérus juif peut venir en aide à un utérus de goyette défaillant ou l’inverse ; et si non, pourquoi.

Israel
14 mars 2017 8 h 44 min

Page d’antisémites prononcée, il est facile de critiquer l’intelligence juive, essayez une seconde de vous en passer, je crois que votre vie en serait réduite à néant.
Des personnes ayant les mêmes pensées que vous ont essayé de nous anéantir de la planète mais le peuple juif renait de ses cendres, à jamais le peuple juif élu sera présent !

wpDiscuz