Un économiste allemand de renom avertit que chaque “réfugié”-envahisseur coûtera au moins 450.000 euros

Et les retraites alors ? Les anti-blancs nous auraient menti ? Eux qui sont toujours si honnêtes ?

Focus :

Hans-Werner Sinn doute que le flot de réfugiés puisse aider l’Allemagne économiquement. En particulier du fait de leurs faibles qualifications, les immigrés vont à la place coûter à l’État des sommes gigantesques, a averti le président sortant de l’IFO dans un discours prononcé à Munich.

Sinn considère encore assez optimistes les calculs de l’économiste de Freiburg Bernd Raffelhüschen, selon lesquelles chaque réfugié coûterait [à terme] 450.000 euros.

Ce qui ferait à l’échelle de l’Allemagne 450 milliards rien que pour ceux arrivés l’an dernier, auxquels il faudra ajouter ceux de cette année et des années suivantes ; ainsi que ceux qui arriveront via le “regroupement familial”.

Et puis ensuite ils feront des enfants qui ne seront pas particulièrement plus doués…

Cette catastrophe économique n’est pas vraiment une découverte. Les différences raciales sont connues depuis des décennies si ce n’est des siècles. Je rapportais à l’automne dernier que même les envahisseurs formés sont inadaptés à nos normes et incapables de s’y adapter, que la plupart n’ont aucune formation, que la plupart des anciens “réfugiés” vivent en parasites. Et que tout ceci étant considéré, c’est évident : ils sont importés pour nous détruire, pas pour payer nos retraites.

Mais il est difficile psychologiquement d’accepter que la motivation derrière la politique des gouvernements occidentaux corrompus est explicitement la destruction raciale des peuples européens, plutôt qu’un mélange d’opportunisme (la rhétorique des bas salaires qui oublie que les taxes qui grimpent en flèche pour financer les envahisseurs) et d’incompétence.

Sinn est très inquiet pour l’État allemand. Celui-ci est responsable de protéger les avoirs collectifs qui ont été créés au cours des générations. La politique d’ouverture des frontières ignore cela.

Elle ignore aussi ce fait capital : le bien le plus précieux d’une nation, ce sont les hommes et les femmes qui la composent. Ce sont ces gens qui font la différence entre la Norvège et le Vénézuela ou entre l’Allemagne et le Mexique.

“Les sociétés ouvertes et libérales ne peuvent exister qu’avec des barrières et pas sans elles”, a dit Sinn. Mais beaucoup de gens en Allemagne n’ont pas compris cela.

Son constat est simple mais intelligent : le “progressisme” avide de tolérance et d’ouverture s’auto-détruit.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Un économiste allemand de renom avertit que chaque “réfugié”-envahisseur coûtera au moins 450.000 euros"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Raiford
4 mars 2016 18 h 56 min

Autrement dit, les Allemands se sont fait “harakiri”

Jacot
6 mars 2016 11 h 12 min

Entendu ce matin sur europe 1, la dévoyée spéciale qui nous dit :
« Le coût des migrants se monte à 20 milliards d’euros pour 2015… » et blabla sur les logements en pré-fabriqué, sans oublier la protection des « réfugiés », ce qui sous-entend bien sûr que les Allemands sont très méchants et surtout acceptent sans broucher…Bref, on se dit, quand on est sensé : « Oulala, mais ça fait beaucoup 20 milliards… » Et c’est là que la dévoyée nous assène ce truc formidable :
« Mais cet argent a été RRRRRRRRRRRéinjecté dans l’économie allemande, les migrants dépensaient l’argent qu’on leur donnait… » Plus con que ça, tu meurs ! La prochaine fois que je rencontre un commerçant sur le point de faire faillite, je lui demanderai de l’argent pour lui acheter quelque chose, pour l’aider, donc… et cette abrutie semblait tellement fière d’elle-même qu’elle a raté l’argument massue : la police a dû réprimer bien des manifs de l’extrême-droite, ce serait donc les défenseurs de l’Allemagne qui feraient que l’invasion coûterait cher… Nulle ! Faut la virer !

wpDiscuz