Une juge canadienne estime qu’une bourse d’études réservée aux blancs “menacerait la sécurité de l’État”

Traduction de l’article de White Genocide Project.


Avant que le Dr Victor Pribe ne meurt, il avait écrit dans son testament qu’il voulait que son argent soit utilisé pour créer une bourse pour des blancs seuls et hétérosexuels qui étudient la science.

Alissa Mitchell, juge, a décidé que cela ne serait pas autorisé parce que, selon elle, cela menacerait la “sécurité de l’État”.

“Bien qu’il ne soit pas expressément affirmé par le Dr Priebe qu’il avait des opinions suprémacistes blanches, homophobes et mysogynes […] [les instructions du testament] ne laissen aucun doute sur les opinions du Dr Priebe”, a-t-elle déclaré.

Va-t-elle aussi le qualifier de grand méchant vilain ?

“Les gens ont le droit d’être excentriques”, a-t-elle dit. “Ces exigences sont assez strictes. C’est la sécurité de l’État qui est en danger, et c’est un risque universellement reconnu, [ce n’est] pas juste que quelques personnes pourraient être en désaccord avec ce que cette personne fait”.

Priebe avait demandé à ce que son argent soit donné à des “étudiants [blancs], hommes, seuls et hétérosexuels” et a une “fille blanche travaillant dur, seule, qui n’est pas féministe ou lesbienne”.

Aujourd’hui au Canada, il y a des bourses d’études pour les femmes non-blanches, pour les amérindiens, pour les sikhs [ndt : le sikhisme est une religion d’Inde], et pour les citoyens non-canadiens.

Mais une bourse d’étude spécifiquement pour les blancs est refusée, parce que les élites sont anti-blanches, bien qu’en bonne partie blanches elles-mêmes.

Par exemple, une bourse d’étude en 1990 pour les blancs d’origine britannique a été jugée “discriminatoire”.

Le Canada, comme tant d’autres pays précédemment blancs, n’est plus autorisé à le rester. Il doit devenir “divers” et “multiculturel” sans aucun choix de la population ou discussion, parce que les élites en on décidé.

Ils essayent d’éliminer la majorité blanche, et d’après la loi internationale, c’est un programme de génocide des blancs. Ils peuvent utiliser autant de mots de novlangue qu’ils le souhaitent, mais leur “diversité” n’est rien d’autre que le génocide des blancs.


Bien sûr, cela suscite la question : pourquoi ? Pourquoi les élites veulent-elles éliminer la majorité blanche ?

Parce qu’au delà d’un certain nombre d’individualistes, d’opportunistes et de naïfs qui collaborent ; si on va au coeur du pouvoir, on retrouve – comme c’est abondamment documenté sur le reste de ce site – une minorité étrangère et hostile qui a pris subrepticement le contrôle des leviers essentiels du pouvoir (argent, médias, puis par là, la politique) ; directement ou par des hommes de paille.

Il s’agit des juifs.

Ce n'est pas ce que vous croyez

Quant au docteur dont il est question dans l’article : il aurait mieux fait de donner de son vivant à des organisations nationalistes et racialistes. Car de toute façon, si les blancs disparaissaient prochainement, cette bourse d’étude aurait eu bien peu d’utilité.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Une juge canadienne estime qu’une bourse d’études réservée aux blancs “menacerait la sécurité de l’État”"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
25 février 2016 21 h 09 min

J’imagine le genre de bonhomme, médecin, prof de radiologie, un homme précis. Il voulait que l’art médical continue et ne soit pas saboté par des quotas de sodomites, de nègres et autres enturbannés, car il s’était aperçu, par expérience, que les races sombres et les dégénérés étaient des incapables, et que finalement notre civilisation était fondée sur un type humain et une tenue morale particulière : les nôtres. Il avait voulu rectifier le tir, mais trop tard…

Le pouvoir des juifs passe par le pouvoir des juges, couche sociale immonde saturée de politiquement correct anti-blanc. Au Canada la chasse aux Blancs est sonnée. Quand Israel disparaîtra du Moyen-Orient, il déménagera au Canada.

Waffen-SS
25 février 2016 21 h 34 min

Encore une preuve éclatante de la nocivité de la juiverie sur le gouvernement goy du Canada.
Les Protocoles sont peut-être un faux,mais si c’est un faux,c’est un faux qui ne raconte que des vérité disait Henry Ford.
Des vérités prophétiques,car les différents procès-verbaux qui les composent sont des présages qui annoncent vraiment la période de L’Age Sombre de la mythologie indoue.
Présages qui ne peuvent être réalisés que par ceux qui détiennent le pouvoir du monde,les juifs!
C’est vraiment incompréhensible que pour quelques avantages financiers,de carrière professionnelle ou de reconnaissance publique,les goym,nous les blancs,soyons prés à éradiquer notre propre Race.
Cela est vrai que depuis 71 ans les juifs nous ont dressé à la culpabilisation,aidés de plus par cette religion de la faiblesse inculquée depuis 2016 ans dans nos esprits…nous devons aider le faible,atténuer la misère du monde,ils ont trouver un parfait charlatant avec leur pape François.

Une Europe païenne,consciente de sa nature et d’être un maillon dans cette longue chaîne du devenir ,fidèle à ses Dieux,à ses ancêtres et à sa Race,n’aurait jamais laisser le monde blanc s’avilir à un tel degré.
Mais l’espérance est nôtre,et des millions d’âmes à travers le monde brûlent,l’Idée n’est pas morte en 1945,au contraire…

wpDiscuz