De nombreux allemands seraient en train d’identifier la réalité du problème juif

On sait que les juifs sont un peu à tendance paranoïaque, mais étant donné leurs ignominies, il serait tout naturel que de nombreux allemands ouvrent les yeux.

Il y a un mois de cela, Merkel disait s’inquiéter de la montée de l’antisémitisme tandis qu’elle génocidait tranquillement le peuple allemand avec sa politique d’invasion maximale. Il y a l’antisémitisme des envahisseurs arabes, certes, mais c’est surtout celui de la population allemande qui inquiète.

JewishPress :

La juiverie allemande commence à s’inquiéter à nouveau de l’antisémitisme, et d’après une source locale, il était grand temps que ce soit le cas.

Dans un entretien exclusif avec un activiste pacifiste d’Allemagne, JewishPress.com a appris cette semaine que la menace envers les juifs dans ce pays augmentent progressivement.

Les extrêmistes de droite et les groupes néo-nazis gagnent en popularité, bien qu’ayant leur bannière initiale dressée contre le flux de réfugiés et de migrantsaffluant en Allemagne à travers l’Europe.

L’activiste, un visiteur allemand d’Israël, a déclaré à JewishPress.com à la condition de l’anonymat – il y a une réaction violente qui commence au sein de la population allemande qui commence à blâmer sa “population de migrants” sur “les Juifs”.

Puisque les juifs sont à l’avant-garde pour aider les envahisseurs ; puisqu’on a par exemple le chef de la communauté juive de Thüringe qui explique qu’il ne faut aucune limite à l’invasion ; est-ce surprenant ?

Quand on remarque l’hypocrise incroyable de la presse contrôlée qui critique toute idée de protection des pays peuplés de blancs, mais qui n’a rien à redire au fait qu’Israël s’entoure de murs, est-ce surprenant ?

Non, c’est parfaitement naturel. Et surtout, plus on creuse sur ce sujet, plus on peut constater que depuis des décennies les groupes d’influence juifs et leurs relais sont le moteur essentiel des maux qui frappent l’Occident : invasion migratoire, mais aussi dégénérescence morale, destruction de la famille, règne du politiquement correct avec lois pour interdire des opinions, sans-frontièrisme économique aboutissant aux délocalisations massives, etc….

Bien sûr, certains en parasites opportunistes, vont tenter de retourner leur veste prochainement ou commencent déjà à le faire, en voyant le vent tourner. Nous ne devons pas, nous ne pouvons pas oublier tout ce qui nous a été infligé et continue à nous être infligé.

Les juifs disent bienvenue aux envahisseurs

Cela a mis du temps, mais Joseph Schuster, président du conseil central des juifs du pays a aussi exprimé l’inquiètude de sa communauté dans un entretien publié samedi dans la Süddeutsche Zeitung.

“L’atmosphère politique dans notre société dérive clairement vers la droite”, a dit Schuster au journal, notant des tensions croissantes autour du flot continue de migrants dans le pays. Bien que Schuster ait dit au journal qu’il ne croit pas que les juifs vont immédiatement partir massivement, il a averti que beaucoup vont “considérer” [cette option]
[…]
Bien qu’il soit vraie que beaucoup d’attaques contre les juifs en Europe ces dernières années aient été liés aux immigrants musulmans [ndt : lire “la quasi-totalité”], cela ne veut en aucun cas la source de l’anti-sémitisme sur le continent. Adolf Hitler était autrichien, pas syrien. Ne mélangeons pas les deux.

Holocauste

Abat-jour de juif
Plus jamais ça !

JewishPress continue en rappelant les successions de manifestations anti-migrants à Leipzig (oui Leipzig, et non pas Dresde), et les violences qui avaient suivi début janvier en réplique. La situation était – et reste – en effet très tendue.

On notera ici que Pegida reste dans cette optique un mouvement “casher” même si tout ses manifestants ne le sont pas nécessairemnt : le logo du groupe représente plusieurs symboles jetés dans une poubelle, premier desquels une swatsika – ou croix gammée. Le mouvement laisse s’exprimer à la tribune des turcs et présente l’antisémitisme des envahisseurs comme un problème.

Pegida anti-nazi
Notez le drapeau “gegen nazis” (contre les nazis) et le drapeau israëlien

Le cas le plus flagrant de détournement de rejet de l’invasion migratoire détourné pour soutenir les juifs – alors que la communauté juive fait justement tout pour que l’invasion ait lieu – a sans doute lieu au Royaume-Uni, où des mouvements comme Britain First ou l’English Defence League sont ultra-pro-juifs. Pegida est relativement similaire à ces mouvements – d’ailleurs, le chef de Pegida Royaume-Uni est un ancien responsable de l’EDL qui n’a nullement changé d’opinion.

L'English Defence League dans ses oeuvres
L’English Defence League dans ses oeuvres

JewishPress s’alarme ensuite des violences des horribles néo-nazis. Il ne sera pas précisé que les attaques avérés contre certains envahisseurs sont encore très peu de choses, bien entendu. Il ne sera pas précisé que les fameux antifa adorent se lancer dans des séquences de destruction – qui n’ont pas pour objectif de répliquer face à l’invasion mais de l’y aider.

JewishPress s’alarme tout particulièrement des violences qui ont eu lieu à Connewitz en janvier. Nous en disions à l’époque :

Après avoir pris d’assaut un bar fréquenté par les communistes, les militants sont allés attaquer les envahisseurs non-blancs dans le district de Connewitz. Plusieurs magasins de kébabs ont été endommagé dans les combats qui ont suivi contre les communistes et leur soutiens immigrés.

Le passage concluant l’article de JewishPress a particulièrement attiré mon attention :

La source a averti JewishPress.com : “Les allemands sont extrêmement polis et la plupart ne diraient jamais à un juif qu’il n’est pas le bienvenu. Mais si vous êtes blond aux yeux bleux, à une fête le vendredi soir, alors après quelques verres c’est une bonne idée d’écouter ce qu’ils racontent quand ils sentent qu’il n’y a pas de juifs dans le coin.”

Sachant de plus que la “justice” “allemande” jette en prison sans hésiter ceux qui se révèlent trop ouvertement antisémites, il y a toutes les raisons de croire qu’en effet, beaucoup d’allemands commencent à comprendre la réalité. Tout a été fait pour tenter de leur inculquer la haine de soi et du passé de leur pays, mais lorsque l’esprit s’éveille, cela se retourne contre ces fauteurs de chaos.

Ce n’est pas par hasard que le mois dernier les autorités allemandes censuraient un site dénonçant les juifs et arrêtaient ses responsables. Mais la marche de la vérité ne peut pas être arrêtée aussi facilement. Tôt ou tard, nous triompherons, c’est une certitude.

Parade nazie
Bientôt…

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "De nombreux allemands seraient en train d’identifier la réalité du problème juif"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
OTOOSAN
24 février 2016 10 h 10 min

Vu dans la presse ce jour : “Le professeur juif “tailladé” à Marseille en garde à vue pour dénonciation mensongère”…

Ferdinand
24 février 2016 11 h 46 min

Blanche, Sie sind recht wenn Sie sagt, dass es ein gross Probem mit dem Schuldigkeit gibt.

Waffen-SS
26 février 2016 20 h 33 min

En 732,Charles Martel a gagné et a offert à l’Europe un sursis de quelques siècles.
En 1945 Hitler et la Race blanche ont perdu…pour le moment.
Il nous appartient de désavouer cette prophétie de Céline..’l’Homme blanc est mort à Stalingrad’…
Cela est vraiment abject ce que l’on fait subir au peuple allemand,nos frères de Race.
Ils vivent avec un rejet de leur être profond et ils sont persuadés d’être issus d’une Race de monstre(certains se font stériliser!)…le formatage judaïque et leur dénazification de l’après guerre fonctionnent au delà de leur espérances(planétariennes…. clin d’oeil à Ryssen).
C’est affligeant qu’ils tolèrent cette culpabilisation malgré les preuves et les écrits de Faurisson et Reynouard,leur bon sens qui était une caractéristique de leur esprit a disparu,est passé au crématoire…

wpDiscuz