Déjà 217 attaques contre des centres d’hébergement d’envahisseurs en Allemagne depuis le début de l’année

Traduction de l’article de New Observer.


Il y a eu 217 attaques contre des centres pour envahisseurs en Allemagne cette année déjà, d’après un article dans le journal allemand Bild.

Le nombre record d’attaques – qui inclut des incendies et d’autres incidents – est une indication de la férocité croissante de la résistance qui se lève contre l’invasion non-blanche suscitée par Angela Merkel.

D’après l’article de Bild, des 217 attaques sur les “abris de réfugiés” cette année, au moins trente-et-une ont eu lieu en Saxe – où récemment une foule s’est rassemblée pour applaudir l’incendie d’un centre pour envahisseurs dans la ville de Bautzen.

Bild a poursuivi en rapportant que lors des dernières élections pour l’assemblée de Saxe, en août 2014, près de 15 pourcents des électeurs ont soutenu “l’extrême droite”, comme le journal décrit Alternative für Deutschland (AfD) qui avait obtenu 9,7 pourcents et le Parti National-Démocratique Allemand (NPD) qui avait obtenu 4,9 pourcents.

Il y a, ajoutait Bild, au moins 50.000 “demandeurs d’asile” en Saxe.

La Saxe est aussi l’État où, jeudi dernier au soir, un car avec environ vingt-cinq envahisseurs s’est vu opposé environ une centaine de manifestants dans la ville de Claußnitz.

L’incident a largement été rapporté par les médias anti-blancs comme une “attaque” sur les réfugiés, mais comme l’avoue Bild, ce n’était rien de la sorte.

En réalité, plusieurs des envahisseurs non-blancs à l’intérieur du car ont provoqué les manifestants avec des signes et gestes indécents, suite à quoi la foule furieuse s’est approchée et a commencé à chanter fort “Nous sommes le peuple”.

Les envahisseurs ont refusé de quitter le bus, mais la police, qui avait reçu l’ordre de les escorter dans le centre local pour envahisseurs, savait que la foule n’oserait pas leur faire quelque chose.

En conséquence, un policier a attrapé un envahisseur et l’a fait sortir physiquement du car – et c’est cet “incident” qui a été qualifié désormais de “honte de Claußnitz” par Bild et les autres journaux.

Comme même Bild l’indique, l’envahisseur expulsé du bus venait de Lybie – et n’était donc même pas censé être un “réfugié”.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "Déjà 217 attaques contre des centres d’hébergement d’envahisseurs en Allemagne depuis le début de l’année"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
23 février 2016 15 h 19 min

Tout espoir n’est pas perdu. Ne baissons pas les bras ! Luttons ! http://www.NordhansaMarine.com

wpDiscuz