Un afghan viole une belge après avoir suivi un “cours de respect des femmes”

Quelle surprise, n’est-ce pas ?

Qui donc aurait pu prédire que les cours engagés par la Belgique ne fonctionneraient pas ? Seulement d’horribles racistes, puisque s’ls étaient exactement comme nous, ils auraient bien compris !

RTL :

D’après une information révélée par nos confrères de la chaîne flamande VTM, une jeune femme aurait été violée par un demandeur d’asile afghan âgé de 16 ans dans un centre d’accueil de la Croix Rouge à Menin, en Flandre-Occidentale. En aveux, l’adolescent a été incarcéré dans le centre fermé d’Everberg.

Les faits se sont produits mercredi dans un centre d’accueil de la Croix Rouge flamande, à Ménin. D’après la victime, qui travaille pour le traiteur du centre, le suspect l’a agressée verbalement avant de la violer, alors qu’elle se rendait au sous-sol pour aller chercher des provisions. Le parquet a confirmé avoir reçu une déposition pour viol et attentat à la pudeur. Le jeune homme a été interpellé et auditionné. “Il a été présenté ce vendredi au juge d’instruction, qui a décidé de le transférer au centre fermé d’Everberg”, a précisé la porte-parole du parquet, An Schoonjans.

La victime a porté plainte pour attouchement et viol. D’après la Croix rouge, qui confirme l’information dévoilée par VTM, le présumé violeur venait tout juste de suivre le cours de respect des femmes, mis sur pied par Theo Francken, secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, après les évènements de Cologne.

Mince ça ne fonctionne pas ? Alors que les pays européens envisagent de généraliser ces cours ?

Une solution qui fonctionnerait à 100% serait d’éviter d’accueillir ces envahisseurs du Tiers-Monde chez nous. Et ça serait souhaitable pour d’innombrables autres raisons.

La porte-parole de la Croix Rouge affirme qu’il s’agit “du premier incident grave depuis le début de la crise d’asile”, mais que “généraliser ne serait pas juste envers tous les autres” réfugiés.

La vie de cette jeune femme violée est seulement brisée, mais il est vrai que la priorité est d’éviter l’amalgame, c’est évident ! Pareil pour les terrroristes. D’ailleurs quand Breivik avait tué ces jeunes norvégiens socialistes, la priorité avait été le padamalgam avec les nazis et plus généralement avec les homme blancs, n’est-ce pas ? Ah, non ? Là, l’amalgame était encouragé, étrangement !

Rappelons qu’il s’agit d’un fait isolé. En 2013, 3.787 plaintes pour viol ont été déposées auprès de la police. Le total était de 4.038 en 2011 et de 3.380 en 2009. Des chiffres enregistrés bien avant la crise migratoire.

Avant l’invasion massive déclenchée par Merkel oui ; mais ces chiffres ont-il été enregistrés avant l’arrivée massive de bougnoules et de nègres ? Non !

C’est un argument typique de la part des anti-blancs : nos ennemis nous expliquent que les crimes des nouveaux envahisseur non-blancs sont négligeables parce qu’on a déjà beaucoup de criminalité… causée par les envahisseurs non-blancs déjà sur place !

Ou dit autrement : Le fait que l’immigration soit une catastrophe est utilisé pour en demander davantage !

La Pologne, qui compte 38 millions d’habitants environ contre un. Le nombre de plaintes pour viol était de 1362 en 2013 et de 1329 en 2014. La Belgique compte un peu moins de 11 millions d’habitants.

Autrement dit, la Belgique a, par habitant, 9 fois plus de plaintes pour viol que la Pologne. Des centaines et des milliers de “faits isolés” finissent par faire une différence, apparemment. (Le lecteur pourra aussi regarder le cas de la Suède, où les viols ont plus que décuplé en 30 ans avec l’invasion migratoire.)

Mais oui, tout les envahisseurs ne sont pas des violeurs : on a les voleurs, les trafiquants de drogue, et puis ceux qui se contentent de parasiter les blancs. Quelle diversité ! En dehors du registre des agressions sexuelles comme à Cologne ; on a par exemple dans la ville de Ter Apel aux Pays-Bas de nombreux commerces au bord de la banqueroute à cause de centaines et centaines de vols commis par les “demandeurs d’asile”.

Vraiment, quelle diversité !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "Un afghan viole une belge après avoir suivi un “cours de respect des femmes”"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Raiford
20 février 2016 14 h 37 min

“Chacun chez soi (dans son pays) et les vaches seront bien gardées”

wpDiscuz