Culot juif : pour Cukierman les juifs sont traités comme citoyens de seconde zone

C’est encore une nouvelle démonstration de choutzpah juive par le président du CRIF : celui-ci s’est permis d’affirmer très sérieusement que les juifs sont traités comme des citoyens de seconde zone en France.

En proférant des mensonges énormes, il tente de duper le blanc qui ne peut imaginer une telle perversité.

Cukierman parle des juifs “citoyens de seconde zone”, alors même que ses congénères monopolisent grâce à leur solidarité ethnique les médias, la politique, la finance, le “monde culturel”, etc…

Alors même que le premier ministre du pays, Manuel “éternellement lié à Israël” Valls, n’a de cesse d’expliquer que “sans les juifs de France, la France ne serait pas la France” (comprendre : leur République ne serait pas) ; et que Hollande explique que ce serait aux antisémites de quitter la France.

Alors même que les politiciens en vue vont tout les ans s’aplatir au dîner du CRIF.

Alors même qu’à la moindre agression physique contre un juif, comme celle de Marseille récemment, toute la presse se déchaîne et en parle abondamment, alors qu’elle fait silence sur les innombrables crimes commis par les envahisseurs contre les blancs par haine raciale.

Nous sommes des pauvres victimes innocentes et sans défense, goyim !
“Nous sommes des pauvres victimes innocentes et sans défense, goyim ! Souviens-toi des six millions !”

Alors même que toute critique contre les juifs est interdite car ce serait “antisémite”. Ainsi quand quelqu’un en vue se hasarde à dénoncer la main-mise juive sur les médias, le lobby-qui-n-existe-pas se lève comme un seul homme pour détruire l’inconvenant, tout les médias s’acharnant avec fureur sur le malpensant.

Alors même que, il le constate, 10.000 soldats et policiers sont mobilisés depuis plus d’un an dans le but de protéger notamment les juifs.

L’entretien mené par Russia Today avec le rat Cukierman :

En conclusion, il trouve qu’il est “effrayant” de considérer que les intellectuels ne peuvent pas assez s’exprimer sur le sujet de l’islam, du judaïsme ; et que le débat en France est “intense”, avec d’un côté Zemmour et Finkielkraut (juifs), et de l’autre le fanatique anti-blanc Emmanuel Todd (qui a des liens familiaux juifs)

Pour un peu mieux comprendre tout cela, regardons ce que racontait Hitler sur la technique du gros mensonge, dans Mein Kampf :

Tout cela fut inspiré par le principe – assez vrai en lui-même – que dans le gros mensonge il y a toujours une certaine force de crédibilité, parce que les larges masses de la nation seront toujours plus aisément corrompues dans les strates profondes de leur nature émotionnelle que consciemment ou volontairement, et donc dans la primitive simplicité de leurs esprits sont plus facilement victimes du gros mensonge que du petit, puisqu’ils disent eux-même souvent des petits mensonges dans de petites affaires, mais seraient honteux de ressortir à des mensonges à large échelle.
Cela ne leur viendrait jamais à l’esprit de fabriquer des faussetés colossales, et ils ne croiraient pas que d’autres pourraient avoir l’impudence de distordre la vérité d’une manière si infâme. Bien que les faits qui prouvent [la fausseté] puissent être apportés clairement à leurs esprits, ils douteront tout de même et hésiteront et continueront à penser qu’il peut y avoir une autre explication.
Parce que le mensonge grossièrement impudent laisse toujours des traces derrière lui, même après qu’il ait été pointé du doigt, un fait qui est connu de tout les menteurs experts dans ce monde et de tout ceux qui conspirent ensemble dans l’art du mensonge. Ces gens ne savent que trop bien comment utiliser le faux au service des plus basses choses. Depuis des temps immémoriaux, en revanche, les juifs ont su mieux que quiconque comment le faux et la calomnie peuvent être exploités.

Quelques exemples des gros mensonges qu’on nous sert :

  • Les juifs sont de pauvres victimes innocentes.
  • Les races n’existent pas.
  • La “diversité” est positive.
  • Les envahisseurs sont des “réfugiés fuyant la guerre”.
  • L’Homme Blanc est responsable du malheur du monde.
  • Tout le monde est égal.
  • Il y a un énorme bouleversement climatique causé par l’Homme qui nous entraîne vers une véritable apocalypse.
  • Six milliards millions de juifs ont été tué pendant la seconde guerre mondiale.
  • Etc…

N’hésitez pas à compléter la liste en commentaires.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Culot juif : pour Cukierman les juifs sont traités comme citoyens de seconde zone"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
darkeuclyde
30 janvier 2016 19 h 19 min

Pour complété la liste des mensonges je dirai :

-les blancs sont responsables de l’esclavage dans le monde et ils en ont fait des millions.

– les Hommes sont nés en Afrique et descendent du singe …

-tous les hommes sont égaux entres eux et ont les même capacités

-Tout le monde il est gentil….(euh euh euh euh)!

-les animaux et les Hommes ont les même droits

[…]

White Pride World Wide
30 janvier 2016 20 h 35 min

En effet Blanche, c’est un exemple de la fameuse “chutzpah”. Ils essaient de jouer sur deux tableaux, celui de victime et son pendant celui de privilégié. Cette attitude est pourtant contradictoire, voir dangereuse. Ce n’est pas la première fois qu’ils en font usage. Ils devraient relire ce que disait déjà Jean – Claude Pressac dans un entretien pour l’ouvrage ‘Histoire du négationnisme en France”, paru en 2000. Un livre anti – révisionniste, mais intéressant.

A la fin de cet entretien, Pressac rappelait que “la conscience des peuples n’aime pas les histoires tristes. La vie d’un zombi n’est pas “porteuse”, d’autant que la douleur subit a été ensuite exploitée et monnayée : décorations, pensions, postes, influence politique. On ne peut à la fois être victime et privilégiée, voir bourreau à son tour”.

Aux vues des évéments qui se sont déroulés ces dernières décennies, et qui se déroulent encore aujourd’hui, la qualité de victime doit plus que jamais être réservée aux blancs et surtout aux femmes blanches.

31 janvier 2016 10 h 35 min

Eh ben ! Je croyais, d’après les dires de Manu l’illégitime Valls à trois temps, qu’ils étaient l’avant-grade de la “république” (maçonnique) Française !!!

wpDiscuz