Donald Trump annule son voyage en Israël et a laissé entendre qu’Israël finance l’Etat Islamique

Dans les précédents articles à propos de Trump, je suis restée méfiante. Ses liens avec des juifs dans le monde des affaires s’expliquent assez naturellement, ses déclarations positives répétées à leur égard ça peut se comprendre même si cela suscite de la méfiance, mais sa fille mariée à un juif est sans doute le facteur décisif, car c’est le seul obstacle décisif à ce qu’il soutienne totalement les intérêts des blancs.

Mais tandis que la juiverie internationale s’acharne sur lui après ses propos de bon sens sur les musulmans, il a montré des signes extrêmement positifs pour les défenseurs de la race blanche.

Je dirais même que c’est proprement sensationnel.

Annulation de son voyage en Israël

Il avait un voyage prévu en Israël à la fin de l’année, au cours duquel il devait rencontrer le premier ministre israëlien Benyamin Netanyahu le 28 décembre. Il avait participé pour ce dernier à un clip de campagne, et les relations semblaient donc positives entre eux. Las !

Après la polémique, Netanyahu s’est joint à la juiverie internationale comme le rapporte le média juif i24 :

Le bureau de Benyamin Netanyahou a déclaré mercredi soir dans un communiqué que le Premier ministre “[rejette] les récentes remarques de Donald Trump sur les Musulmans”.

“L’Etat d’Israël respecte toutes les religions et garantit le droit de tous ses citoyens, tout en luttant contre l’islam militant qui vise indistinctement Musulmans, Chrétiens et Juifs dans le monde entier”, précise-t-il dans un communiqué.

Venant de la part d’Israël, pays qui n’accepte aucun immigré permanent non juif, tests génétiques à l’appui, et qui bloque l’entrée des ressortissants de nombreux pays arabes, critiquer un appel à stopper toutes les entrées de musulmans aux Etats-Unis, c’est osé.

Entendons-nous bien : que la juiverie veuille préserver sa race, cela se comprend, même si nous aurions plutôt intérêt à ce qu’ils disparaissent. Mais qu’ils agissent ainsi en poussant des cris d’orfraie quand il y a un semblant de prise de conscience ethnique et raciale chez les blancs ?
Ce sont nos ennemis mortels.

La réaction de Donald Trump, qui avait déjà dit aux donateurs juifs qu’ils ne peuvent pas l’acheter, fut celle d’un véritable chef :

Tweet de Donald Trump
J’ai décidé de repousser mon voyage en Israël et de prévoir ma rencontre avec Netanyahu à une date ultérieure après que je sois devenu président des Etats-Unis.

Assurance, charisme, fierté.

Il annule sa rencontre avec le juif traître (pléonasme) et se place dans une position de supériorité. Aucun autre candidat pour la Maison Blanche n’aurait osé.

Il sous-entend qu’Israël finance l’Etat Islamique

Evidemment, il ne fait pas son accusation directement. Néanmoins, pour quiconque est un peu au courant de ce qui se passe en Syrie, ça ne laisse guère de doute.

Cela date du 8 décembre, après que le “scandale” sur ses propos contre l’entrée des musulmans ait débuté. Le passage pertinent commence à la 26ème minute :

Transcription de 26’13 à 27’35, alors qu’ils parlent de la situation au Moyen-Orient avec l’Etat Islamique :

Donald Trump : donc nous gagnerons en étant fermes, en étant solides, en étant intelligents, et nous les attirerons [à la table des négociations]. Actuellement nous n’essayons pas de les y attirer, actuellement des choses se passent, des choses que vous ne savez pas, des choses que je ne sais pas, des choses que personne… Actuellement, il y a des choses qui se passent, vous avez de prétendues personnes dont vous croyez qu’elles sont de notre côté et ils ne le rapportent pas, ils n’en parlent pas et dans certains cas elles sont impliquées pour l’EI. Je veux dire, regardez, je vous donne des exemples : certains de nos prétendus alliés, avec qui nous travaillons, que nous avons protégé, nous les protégeons militairement, ils envoient des quantités massives d’argent à l’Etat Islamique et à al Qaïda.
Journaliste : Donc, de qui parlez-vous, là.
Donald Trump : Vous savez qui c’est, pourquoi dois-je le soulever, vous savez qui c’est.
[voix se recouvrant l’une l’autre]
Journaliste : Parlez-vous des saoudiens ?
Donald Trump : Jo, Jo, d’autres pays donnent des quantités massives d’argent. Des gens d’autres pays donnent des quantités massives d’argent.
Journaliste : Dites-vous que les saoudiens font cela ?
Donald Trump : Bien sûr qu’ils le font, tout le monde sait cela.
Journaliste : Ok, d’autres pays ?
Donald Trump : Il y en a, mais je ne vais pas le dire parce que j’ai beaucoup de relations avec des gens. Mais il y en a, et vous le savez, et tout le monde le sait, et personne ne le dit, personne n’en parle.
Journaliste : Vous ne voulez même pas dire quel autre pays fait cela actuellement. Pourquoi ne voulez-vous pas le dire. Vous dites que vous avez beaucoup de relations là.
Donald Trump : Jo, Jo, tout ce que vous avez à faire est de vérifier les rapports, et notre gouvernement connaît les pays, et il se trouve que l’un d’entre eux est l’Arabie Saoudite, et notre gouvernement le sait, et pourquoi ne faisons nous rien à ce propos.

Alors, qui soutient l’Etat Islamique ? On a l’Arabie Saoudite, on a aussi le Qatar. Si Trump n’a pas peu de nommer l’Arabie Saoudite, ce n’est pas le Qatar qui lui fera peur.
On a aussi la Turquie, qui bombarde les kurdes et achète le pétrole de l’Etat Islamique. Mais là encore, pourquoi éviterait-il de désigner la Turquie ? Il aurait beaucoup de relations avec des turcs ? Les turcs seraient très influents ?

Et puis on a Israël, vous savez le pays qui secourt des combattants islamistes, entre autres activités officiellement reconnues. Ne parlons bien sûr pas des activités de leurs services secrets, des allégations d’achat de pétrole de l’Etat Islamique via la Turquie, etc…

Donald Trump a énormément de juifs dans ses relations puisqu’ils polluent le monde des affaires, sans parler de la politique et des médias.

Israël est le seul pays qu’il ne peut pas nommer sans risquer de perdre des électeurs (les chrétiens évangélistes cocus des juifs, véritables noachistes), sans risquer de se faire assassiner par les forces au pouvoir.

Qui donc d’autre serait assez puissant pour le forcer à se taire, si ce ne sont les youpins parasitaires ?

C’est très clair : il sous-entend bien qu’Israël soutient l’Etat Islamique.

L’heure de la guerre raciale approche ! Nous triompherons de ces êtres perfides.

Homme blanc étouffant le serpent

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

5 Commentaires sur "Donald Trump annule son voyage en Israël et a laissé entendre qu’Israël finance l’Etat Islamique"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
10 décembre 2015 22 h 30 min

Je crois que son fils aussi est marié à une juive. Il faut dire que Trump à fait carrière dans l’immobilier, en étant basé à Manhattan. Il a également fait des émissions de télé-réalité. Et donc, il travaillait forcément beaucoup avec les juifs. Et les juifs font souvent des mariages stratégiques avec des non-juifs riches et importants. (Mais certaines personnes qui côtoient les juifs de près finissent par en avoir marre d’eux.)

À propos du pétrole que l’État Terrorislamique vend à Israel par l’intermédiaire de la Turquie, il y a un article dans le Rivarol de cette semaine: http://www.rivarol.com/Billet.html

( Rivarol n°3214 du 10/12/2015 )

w
11 décembre 2015 3 h 26 min

j’ai lu sur des compte twitter américains qu’il y avait beaucoup de tension a new York avec les juifs en ce moment ,apparent des gents pose des panneaux la nuit pour dire aux goys de ne pas vendre leurs maison aux juifs .

w
11 décembre 2015 3 h 12 min

le patriarche Kennedy père de jfk, ultra conscient de la question juive et de son immense menace ,qui a lutté pour que les usa n’entre pas dans la seconde guerre mondiale
pensait que l’on pouvait toléré ,faire affaire et être amis avec des juifs individuellement
mais qu’ils posaient un problème en tant que groupe organisé et qu’il fallait s’accommodait de la puissance juive (notamment de la Fed Rothschild) pour arrivé aux pouvoirs

par la suite on sait ce qu’il est advenue des fils Kennedy .en ce qui concerne Donald Trump j’ai un bon feeling sur ce personnage ,bien que je reste sceptique il s’agit peut être d’une ruse de Zog (zionist ocucupied government) mais qui peut savoir ,actuellement il faut bien le reconnaitre si il est le sauveur que l’on pense qu’il est, c’est notre seul espoir, mais qu’elle sont ces chances de survie dans ces cas la .

Nostratrue
12 août 2016 22 h 49 min

Trump peut arrêter les usa de financé l’État islamique mais les saoudien vont le muselé. Israël va se tirer dans le pied toute façon dieu les à mit en garde il n’ont pas respecter leur promesse. J’espère que les garde du corps de Trump sont en forme parce que si il devient président ca va nuire à l’économie des usa mais pour la paix dans le monde c’est l’homme de la situation. J’espère qu’il va gagner il va mettre fin la guerre en Syrie et en Irak. Les saoudien vont sûrement enlever des coffre américain 750 milliard.

wpDiscuz