Presque la moitié des fichés S ne sont pas des islamistes

La fiche S est un outil de traque administrative de personnes représentant un danger pour la sûreté de l’Etat, après qu’elles aient été signalées ou repérées comme suspectes. Même si la majorité est clairement constituée de colons non-blancs dangereux, la question se pose : combien de résistants à la dictature anti-blanche sont donc fichés aux côtés des envahisseurs ?

Le Figaro :

[Manuel Valls a déclaré qu’il] “y a 20.000 fiches S, soyons précis. 10.500 concernent les individus mis en attention pour leur appartenance à la mouvance islamique, la mouvance radicale, ou leur lien avec la mouvance”, a affirmé Manuel Valls sur Canal +.

“Et puis tous les autres peuvent concerner des membres d’autres mouvements considérés comme terroristes : le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), la ligue liée à des mouvements tamouls, la branche militaire du Hezbollah, des militants violents liés à l’ultra droite ou à l’ultra gauche, des hooligans, etc.”, a précisé le locataire de Matignon.

La question est de connaître les proportions de ces diverses catégories : les soutiens du PKK ou les tamouls – tous des colons étrangers – sont-ils si nombreux pour être cités en premier lieu ?

Il est aujourd’hui clairement avéré que des personnes soutenant le nationalisme, la défense de notre race blanche et dénonçant le rôle du judaïsme sont fichées pour cette seule raison ; n’ayant jamais commis le moindre délit ni menacé d’actes violents.

C’est en particulier le cas d’Hervé Ryssen, auteur de nombreux livres très poussés sur le judaïsme, harcelé par l’Etat et fiché S :

Nous ne saurons pas combien de résistants à la destruction de la France sont précisément surveillés par l’Etat ; mais les choses sont claires : ils nous considèrent comme des ennemis.

Nous ne devons pas être arrêtés par la peur d’être éventuellement fichés (même s’il vaut mieux, bien sûr, rester hors des radars de leur République) : l’incurie de la réponse face aux djihadistes fichés indique que nos adversaires n’ont de toute façon pas les moyens de nous réprimer comme ils l’aimeraient.
Notre victoire ne se fera pas sans heurts, sans larmes, mais nous vaincrons.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Presque la moitié des fichés S ne sont pas des islamistes"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Waffen-SS
25 novembre 2015 19 h 39 min

Il est très juste de rappeler que nous vaincrons,notre communauté est inaccessible au découragement;comme un de notre guide(traduit par Führer en allemand…) José Antonio Primo de Rivera,fondateur de la phalange espagnol et assassiné par le régime de l’époque.
Leur démocrâssie peut trembler,les cordes sont prêtes pour les traîtres à la nation depuis 70 ans
Pasqua nous a échappé…
Qui vive? FRANCE BLANCHE!

SnapDragon
15 octobre 2016 1 h 58 min

mais plus on sera nombreux à être fiché, plus il y a de chance que les gros poissons passent entre les mailles du filet en saturant leurs services.

[…] qui joue la carte du “déséquilibré” à chaque voiture folle, camion ou couteau fou et qui compte seulement 50% d’islamistes avec les fiches S. Sacrées fiches stigmatisantes, n’est-ce pas […]

wpDiscuz