Des politiciens allemands gauchistes se gargarisent du génocide en cours

[Mise à jour 24/10/17 : de nouveaux liens pour les vidéos, les comptes hébergeant les anciens ayant été censurés par YouTube]

Et publiquement, en vidéo.

La première vidéo, sans doute la plus connue, qui date de ce printemps. C’est le chef du parti Die Linke (La gauche), Gregor Gysi, qui aux dernières élections avait été la 3ème plus large force :

Transcription en français :

Mesdames, messieurs, je vous invite par la présente à participer à la manifestation “Meilleures vies sans les nazis – la diversité est notre futur”, le 6 juin à 10h à Neuruppin. Nous devons faire face contre les nazis.

A cause de notre histoire entre 1933 et 1945, nous sommes obligés de traiter les réfugiés correctement. Nous devons aussi sauver leurs vies en Méditerranée, et il faut qu’il y ait une voie légale afin de demander l’asile en Europe. Des pays comme la Pologne – très catholique d’ailleurs – doivent accepter de prendre davantage de réfugiés.

Oh, et encore une chose : chaque année plus d’allemands meurent qu’il n’en naît. C’est une chance. C’est parce que les nazis ne sont pas très bons pour avoir des enfants. Et c’est pour cela que nous sommes aussi dépendants de l’immigration étrangère.

Au 6 juin, au revoir.

Et vous avez noté son sourire vicieux, à la limite du rire, lorsqu’il dit que plus d’allemands meurent qu’il n’en naît ?

Oh, vous avais-je dit que ce politicien est juif à 3/8ème ?

Dans son esprit, c’est très clair : nazis = allemands. Les vrais adeptes du national-socialisme aujourd’hui en Allemagne sont d’une part trop peu nombreux pour influencer significativement la natalité allemande ; et d’autre part ils ont justement plus d’enfants que les autres.

Le propos est donc limpide : ce juif se réjouit ouvertement du génocide en cours des allemands (et globalement, de la race blanche).

Seconde vidéo, nettement plus récente. C’est ici une membre du parti Grünen (Verts), guère différent de Die Linke, qui est membre de l’assemblée régionale de Hambourg :

Transcription :

Madame le président, mesdames et messieurs,

Notre société va changer. Notre ville va radicalement changer. Je suis d’opinion que dans 20, 30 ans il n’y aura plus de “majorité” dans nos villes. C’est ce que les chercheurs et chercheuses [sic] en migration prévoient. Nous vivrons dans une ville qui prospèrera car ayant de nombreuses ethnicités, beaucoup de gens et nous aurons une société superculturelle, mesdames et messieurs. C’est ce que nous aurons dans le futur. Et je le dis encore, en particulier pour ces gens de droite : c’est bien ainsi.

Plus de majorité, cela veut dire plus de majorité d’allemands. Qui seraient donc fortement remplacés par la fange du Tiers-Monde.

Cette politicienne traîtresse à sa race et à sa nation, se réjouit donc de ce génocide. A ce propos, on s’interrogera sur l’opportunité de laisser de telles femmes en politique, qui sont quasiment toujours ou des dérangées mentales homosexuelles, ou des aigries sans enfant. Le féminisme anti-féminin prétend que cela améliore la manière dont la politique est gérée, je suis au regret de dire que je n’en vois pas trace.

Quoi qu’il en soit, tous ces mouvements gauchistes qui participent au génocide de notre race en sont bien conscients et s’en réjouissent. Ces gens ne méritent aucun pardon.

Dernière chose : diffusez ! La diffusion est décisive pour nos idées.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

10000

wpDiscuz