Bruxelles en alerte terroriste maximale

“La diversité est une force”, “Les races n’existent pas” et “Tout le monde est égal” est à peu près similaire aux “La guerre c’est la paix”, “La liberté c’est l’esclavage” et “l’ignorance c’est la force” du roman 1984.

Bruxelles, qui a déjà droit quotidiennement aux “joies” liées au fait d’être une ville en bonne partie envahie avec un remplacement de population en cours et un surplus de criminalité ; goûte aujourd’hui aux “joies” d’une alerte terroriste maximale.

AFP :

Toutes les stations de métro resteront fermées samedi à Bruxelles, a annoncé la compagnie publique des transports bruxellois. Cette décision intervient après que la Belgique a relevé au niveau maximal son niveau d’alerte terroriste en raison d’une menace “imminente”.

“Sur recommandation du centre de crise du Service Public Fédéral Intérieur, toutes nos stations de métro (…) resteront fermées jusqu’à dimanche inclus. Ceci est une précaution”, a annoncé samedi matin la compagnie des transports sur son site Internet.

Le gouvernement belge demande par ailleurs à la population d’éviter les lieux fréquentés en raison d’une menace “sérieuse et imminente”.

Evidemment, s’il n’y avait pas eu un tas de maghrébins musulmans, il est évident que pour combler ce “vide” des blancs terroristes seraient apparus pour faire des massacres et qu’il faudrait donc tout de même placer la ville en état d’alerte. Non ? C’est pourtant la théorie officielle, puisque l’immigration “n’a rien à voir”.

Les enquêteurs soupçonnent l’un des auteurs des attaques qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis il y a une semaine, Salah Abdeslam, de se trouver dans la capitale belge.

Le niveau d’alerte à Bruxelles a été relevé au niveau 4, le plus élevé, à l’issue d’une réunion rassemblant des ministres et des responsables de la police et des services de sécurité.

Les matches de football prévus ce week-end devraient tous être reportés et toutes les manifestations publiques annulées, ont ajouté les autorités. Ces dernières ont par ailleurs ordonné le déploiement de soldats et policiers supplémentaires.

L’ensemble de la Belgique est placée en alerte de niveau 3 depuis les attentats en France. Le porte-parole du centre de crise n’a pas voulu préciser la nature de la menace qui a poussé les autorités à relever le niveau d’alerte à Bruxelles.

“Nous ne pouvons pas donner davantage d’informations. Le travail des procureurs fédéraux est toujours en cours”, a-t-il expliqué.

Et les annulations d’évènements se multiplient, Bruxelles va être une ville morte aujourd’hui. Aucune annonce concernant la fermeture des mosquées salafistes à travers la Belgique, par contre.

Bruxelles en état d'urgence

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

5000

wpDiscuz