Violentes émeutes à Calais

Les envahisseurs qui vont, paraît-il, “payer nos retraites” et nous “enrichir culturellement”, ont une nouvelle fois semé le chaos, lors des affrontements entre la police et ces barbares les plus violents qui aient eu lieu jusque là.

Les heurts de plus en plus violents ont fait plus d’une vingtaine de blessés parmi les policiers, ayant subi les jets de pierre des sous-hommes venus nous génocider.

La Voix du Nord :

Comme dans la nuit de dimanche à lundi, lorsque des affrontements entre forces de l’ordre et migrants ont fait vingt-six blessés légers (contusionnés à la suite de des jets de pierre), de nouveaux heurts ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi.

Vers 0h30, les riverains de la route de Gravelines commencent à entendre les premiers signes de tension. L’un d’entre eux, réveillé en pleine nuit, témoigne : « Nous sommes pris à partie par les migrants, ça se bagarre. On est canardé à coup de cailloux et de projectiles, certains d’entre eux se sont réfugiés dans notre jardin. » Vers 1 h, les sapeurs-pompiers de Calais sont appelés au rond-point du commandant Cousteau, près du port. Un Syrien menace de se donner la mort. Quelques minutes plus tard, les pompiers sont encore appelés aux abords de la « jungle », où un feu de végétation a été allumé.

Les incendies volontaires pour attirer les pompiers pour pouvoir les attaquer, une tactique expérimentée avec succès par les colons non-blancs des banlieues françaises, ethniqument nettoyées de la population blanche qui s’y trouvait autrefois.

[…] [Dans la « jungle »] s’entassent 4 500 migrants selon le ministère de l’Intérieur (ils étaient encore 6 000 voilà deux semaines avant les premiers départs volontaires pour des centres d’accueil partout en France)

Voilà la technique de nos gouvernants : répandre ces sauvages qui haïssent les blancs, sont violents et stupides partout en France.
Le cas des envahisseurs logés au château avait fait particulièrement scandale.

index
(Les illustrations de l’article viennent d’évènements précédents à Calais, pas des émeutes nocturnes actuelles)

[…]
Dans le bidonville, des hommes armés de pierres visent la rocade portuaire. Juste au-dessus, depuis le pont qui surplombe la « jungle », sous les gyrophares bleus, les CRS répliquent avec des gaz lacrymogènes. Tel un festival pyrotechnique, les boules de feu fendent la nuit noire. Vers 1 h 30, une demi-douzaine de poids lourds est coincée sur la rocade, obligée de s’arrêter sous les dangereux assauts. En plein milieu de la voie, des pierres fracassées, un meuble et une chaise, qui obligent les conducteurs à de périlleux zigzags.

Au port, autour du terminal car-ferry et dans la zone des Dunes, les véhicules de police s’activent dans tous les sens.
[…]
Depuis Calais, l’accès à la route de Gravelines est fermé. De l’autre côté, depuis le Fort-Vert (commune de Marck), l’accès en direction de la « jungle » est impossible également. Un véhicule de police barre la route. « Ils n’arrêtent pas de caillasser, c’est impossible d’avancer », clame un agent qui s’attend à une nuit pénible. Deux cents mètres plus loin, près du chemin des Dunes qui mène au centre Jules-Ferry où se trouve l’accueil de jour, plusieurs personnes dont on devine les silhouettes ont allumé un feu. Les flammes lèchent la route, une épaisse fumée enveloppe le quartier. Les sapeurs-pompiers de Marck, appelés pour éteindre ce feu, doivent rebrousser chemin car leur sécurité n’est pas assurée.

La dose d’enrichissement culturel qu’ont décidé d’offrir ces sauvages est vraiment massive !

Mais une question vient à l’esprit : Quel est exactement le prétexte à ces émeutes, qui se poursuivent maintenant pour la deuxième nuit d’affilé ?
Alors que l’Etat a été condamné a amélioré le camps de ces envahisseurs illégaux, alors qu’ils sont nourris et logés sans devoir rien faire ; ils trouvent moyen de faire une émeute, sans même avoir de demande particulière.

C’est essentiellement la conséquence de leur sauvagerie, inscrite au plus profond de leurs gènes, aggravée par leur culture et bien entendu par leur totale impunité.
Afin de rétablir l’ordre, les forces de l’ordre devraient être autorisées à tirer à balles réelles sur ces barbares qui ne savent que détruire
.

Oh, et bien évidemment : les médias anti-français et anti-blancs taisent soigneusement les évènements. En dehors des informations locales, silence complet.


Une vidéo de la nuit de dimanche à lundi :

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Violentes émeutes à Calais"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
10 novembre 2015 15 h 11 min

“Les envahisseurs qui vont, paraît-il, payer nos retraites”

… et au passage, enrichir les gros financiers capitalistes.

(on se demande comment).

Romanin
10 novembre 2015 16 h 12 min

Non, on ne peut pas continuer à stigmatiser ces pauvres migrants. Ils sont un apport culturel et ils vont pouvoir, une fois “intégrés”, commençaient à assurer nos retraites!
Bon, sans déconner, il faut que les Cie de CRS, se replient et les laissent partir chez nos “cousins”.
Pour éviter: Les affrontements, la casse, les blessés, et nous permettre(à nous les contribuables), des économies.
En claire, positionner l’armée en appui de nos forces de sécurité, avec l’armement ad hoc, et faire qu’ils n’aient aucune possibilité de retour! Une fois les 6000 chances pour l’Angleterre partis, laisser une petite compagnie d’infanterie avec appui de chars pour assurer la tranquillité des Calaisiens.
Voilà, pas besoin de s’appeler Valls ou cazeuvide pour prendre les bonnes initiatives!
Mêmes méthodes du côté alsacien et boche. Ensuite, il faudra faire un tri sélectif de ceux qui ont été déployés sur notre territoire avec retour en catapultes, sans étude préalable de dossier!
Pour finir, nous sommes obligés de faire les comptes de l’ensemble des prestations accordées, des destructions occasionnées et des couts engendrés par le déploiement de nos militaires et policiers. Les sommes constatées et comptabilisées, seront directement prises à la source des comptes de nos ministres, députés, sénateurs et de notre président.
L’autre partie sera simplement déduite des subventions promises à toutes les assos de me**e.
Après, nous pourrons tranquillement nous occuper des traîtres et vendus UMPPS, et commencer à rétablir les comptes du pays pour assurer une vie décente à nos enfants et petits enfants, et préserver nos séniors.
Le Comité de Salut des Comptes

10 novembre 2015 17 h 14 min

Sont-ils vraiment là pour payer nos retraites ?

Purpose of Visit

Douanier:
– Motif du Séjour, s’il vous plaît ?

Enrichisseurs :
– Toucher des allocations, avoir un logement gratuit, et cetera.
Ah oui, et aussi: aider les gauchistes à mettre en oeuvre le Génocide & Remplacement du peuple britannique.

10 novembre 2015 17 h 23 min

Un autre dessin, pour demain 11 novembre :

&target=tlx_pic7tkv” rel=”nofollow”>La marche des décérébrés vivants

“Si on n’avait pas fait la guerre, on se serait fait envahir par les étrangers !”

10 novembre 2015 23 h 39 min

Je ne me fais pas d’illusions sur les Afghans et les Éthiopiens, mais ils réussissent quand même à m’épater. Théoriquement, ils seraient censés se faire discrets et éviter de se faire repérer par la police tant qu’ils n’ont pas vécu quelques années en Europe. Mais en pratique, ils commencent à caillasser avant même d’être arrivés dans leur pays de destination.

On nous avait dit que les pauvres immigrés souffraient beaucoup d’être soumis à d’injustes contrôles au faciès. Mais là, on les voit poursuivre la police pour la caillasser, et leur camp n’est toujours pas démonté.

Bref, contrairement à ce que dirait Julien Dray, ces gens ne sont pas une chance pour la France. Mais notre plus grosse malchance, ça reste quand même Julien Dray lui-même, ainsi que Hollande, Sarkozy, et tous leurs congénères. Il faudrait que chaque policier qui se prend un caillou sur le crâne réalise bien que ce projectile vient de la direction de l’UMPS.

Car les migrants ne migrent pas tous seuls. C’est le gouvernement et les médias qui les font migrer jusqu’à chez nous, et qui les aident à monter des campements de fortune et les laissent caillasser la police. Ça m’étonnerait à peine d’apprendre que les lance-pierres sont fournis par la préfecture, ou qu’ils sont financés par Soros et distribués par Médecins sans Frontières.

Romanin
11 novembre 2015 10 h 22 min

“Ils” sont aidés par deux organisations juives, une étude fait apparaître qu’en plus des bateaux et gilets, ils ont aussi des téléphones satellites(???), avec cartes, gps et numéro d’urgence(???) en cas de pépins en haute mer. Qui plus est, les centres de sauvetage sont prévenus des départs et reçoivent les positionnements des embarcations(???).
Alors, Soros(???), une chose est sure, on nous prend vraiment pour des C***.
Un livre à lire absolument est celui de monsieur de Villiers. On y apprend entre autre, que cela fait très longtemps que l’on nous prend pour des cakes, et que depuis 2002, on nous y laisse:-)))
Donc en décembre, pas d’abstention et vote utile pour préparer 2017!

wpDiscuz