La Libre Belgique et son “1er novembre le plus chaud”, exemple typique de la propagande sur le climat

Contrainte par le temps, je n’ai pas encore pu achever l’écriture d’un article exposant l’imposture du “réchauffement climatique d’origine humaine”, qui derrière des apparences scientifiques qui attirent la confiance se repose sur des analyses erronées, des modèles informatiques enchaînant suppositions et simplifications, et des intérêts puissants qui verrouillent le discours.

Néanmoins en attendant, jetons un coup d’oeil sur des tactiques propagandistes visant à tromper le public.

La Libre :

Ce dimanche 1er novembre est le plus chaud depuis le début des mesures de températures, avec un thermomètre ayant culminé à 20,8 degrés Celsius à Uccle. Le précédent record datait du 1er novembre de l’année dernière, avec 20,0 degrés, a annoncé le météorologue de l’IRM, David Dehenauw.

Cette information est franchement sans grand intérêt, pour ne pas dire sans intérêt.

Il y a 365 jours par an.
On prend des mesures depuis seulement environ 150 ans. Donc il y a en moyenne au moins deux jours par an où le record est battu.
Puisqu’il est admis que la température a effectivement augmenté depuis il y a 150 ans (nul ne le conteste), il y aura donc plusieurs journées par an où le record sera battu.
Le fait que le record soit battu n’indique par ailleurs pas de tendance générale – de nombreux records dans des régions des Etats-Unis datent encore du dust bowl des années 1930.

C’est d’autant plus ridicule que l’article précise que :

L’institut royal météorologique a également publié son bilan climatique pour octobre 2015. Il révèle que le mois écoulé a été le mois d’octobre le plus froid depuis 2003 avec une température moyenne de 10,2 degrés Celsius, contre une valeur mensuelle normale de 11,1 degrés.

“Nous avons eu en octobre une semaine très froide au cours de laquelle quelques records ont été battus”, souligne le météorologue.

En bref, les variations météorologiques quotidiennes (et locales, car ailleurs dans le monde il n’y avait en général pas une journée spécialement chaude) ne sont absolument pas pertinentes pour commencer à extrapoler sur le climat, qui demande des observations de longue durée.

Cet article n’était pas qu’une petite brève bien cachée. Il barrait la page principale du site de La Libre Belgique, et c’est bien cela qui a fait que je l’ai remarqué.
On lui a donné volontairement une forte visibilité malgré l’insignifiance de la nouvelle.

Et un commentateur de clamer :

Et les climato-sceptiques vont encore dire que la calotte glacière augmente ….

Oui, ce commentateur croit dur comme fer qu’on lui a présenté une preuve du réchauffement climatique.

Et c’était là le but de la manipulation, en jouant sur le spectre émotionnel.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "La Libre Belgique et son “1er novembre le plus chaud”, exemple typique de la propagande sur le climat"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
2 novembre 2015 16 h 18 min

A reblogué ceci sur tanguiss.

lingane
28 novembre 2015 16 h 12 min

les climato-alarmistes ressemblent à ces vieilles dames des années 50 qui disaient que le climat était détraqué “avec tous leurs spoutnik, hein madame michu”.

wpDiscuz