Situation explosive en Palestine

Alors que les heurts autour du Dôme du Rocher, situé au sommet du mont du temple, lieu saint de l’islam mais aussi lieu sacré du judaïsme, se sont fait de plus en plus importants au cours des dernières semaines, des violences ont récemment éclaté.

Les morts de part et d’autre semblent ouvrir la voie vers une nouvelle intifada – “soulèvement” -, à laquelle a d’ailleurs appelé le mouvement de la résistance islamique en Palestine.
En août, le sort d’une famille palestinienne brûlée vive dans son domicile par des colons juifs a contribué à l’escalade de violence, tandis que l’assassinat de deux colons juifs circulant en voiture entre deux colonies et les deux attaques organisées par des palestiniens à Jérusalem faisant 2 morts et 3 blessés ont grandement fait monté la tension côté juif.

Une loi récemment votée par la Knesset, parlement d’Israël, autorise le tir à balles réelles contre ceux qui lanceraient des pierres sur les forces de l’ordre. Celles-ci n’ont pas tardé à en faire usage.
AFP :

Le Croissant-Rouge palestinien a indiqué dimanche que 77 Palestiniens avaient été blessés par des tirs israéliens en 24 heures, alors que Palestiniens et Israéliens sont engagés dans un nouveau cycle de violences en Cisjordanie et Jérusalem-est occupées.

Il y a eu 18 blessés par balles réelles et 59 autres par des balles en caoutchouc au cours des dernières 24 heures, a indiqué la porte-parole du Croissant-Rouge Errab Foqaha. Elle a ajouté que 139 Palestiniens avaient été traités après avoir inhalé du gaz lacrymogène et six autres après avoir été battus par des soldats ou des colons israéliens, qui ont, depuis samedi, multiplié les exactions dans des villages palestiniens de Cisjordanie.

Ce conflit asymétrique entre les forces d’un Etat moderne et organisé, et des populations sans structuration gouvernementale, forces armées, et divisées en de nombreuses parcelles séparées par des zones sous le contrôle d’Israël, ne donne guère de doute quant à son résultat sur le terrain.

Le principal enjeu est donc médiatique : tandis qu’Israël défendra sa politique ultra-agressive de colonisation et ses violentes répliques par les assassinats subis ; les palestiniens feront l’inverse, espérant qu’une sympathie internationale puisse forcer l’Etat juif à reculer – ce qui est hautement improbable.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

10000

wpDiscuz