Les dirigeants allemands dépassés par leur traîtrise

Il y a quelques jours de cela, le 5 septembre, l’Allemagne et l’Autriche annonçaient qu’elles allaient prendre tout les pseudo-réfugiés se trouvant en Hongrie et leur fournir des cars et autres moyens de transport, afin de leur faciliter le voyage.
Cinq jours plus tard, jeudi 10 septembre 2015, l’Autriche coupait ses liaisons ferroviaires avec la Hongrie.
Aujourd’hui, l’Allemagne elle-même réintroduit des contrôles et annonce refuser de prendre tout les migrants.

allemagnemigrantsmerkel
Le gouvernement allemand, visiblement jaloux de l’efficacité sidérante de la Suède pour se suicider, avait décidé de reprendre la main dans ce concours de soumission aux forces mondialistes, en annonçant 800 000 envahisseurs pour cette seule année, et en faisant tout pour dépasser allègrement cet objectif.

Pourtant aujourd’hui, face à l’ampleur de la folie qu’il a lui-même créée, il se voit obliger de faire machine arrière. Oh non, pas sur ses objectifs d’invasion. Simplement sur l’ouverture intégrale des frontières : il semblerait en effet que le programme “Le monde entier en Allemagne” ait eu un succès plus rapide que prévu.
Ceci dit, sachant que d’après un sondage près de 26 millions d’indiens, arabes, turcs, chinois ou nègres souhaiteraient aller vivre en Allemagne (32 millions pour la France d’après l’étude, si vous n’êtes pas aller suivre le lien), on peut objectivement dire qu’on est loin d’avoir épuisé tout les volontaires.

D’après Le Temps :

«L’Allemagne introduit en ce moment même provisoirement des contrôles à ses frontières, en particulier avec l’Autriche», a déclaré le ministre en fin d’après-midi à Berlin alors que la ville de Munich, principale porte d’entrée en Allemagne pour les demandeurs d’asile en provenance d’Autriche, arrive à saturation avec 63.000 arrivées en deux semaines.

Ce rythme annualisé donne plus d’1,6 millions de migrants. Mais derrière ce chiffre global se cachent des pics, avec plus de 12,000 envahisseurs samedi 12 septembre. Sachant par ailleurs que les records d’invasion sont régulièrement battus entre les pays de transit – trop pauvres pour ces réfugiés vraiment très traumatisés par la guerre et qui mourraient sans la générosité allemande – on ne pouvait qu’attendre qu’une croissance régulière de ces chiffres.

Merkel ne prévoit cependant pas la fin de l’invasion

On a bien Cazeneuve, notre ministre de l’intérieur – celui qui est allé saluer des clandestins -, et Alexander Dobrindt, le ministre allemand des transports, qui parlent d’améliorer la sûreté des frontières extérieures de l’UE. Dobrindt dit ainsi : “la protection des frontières extérieures [de l’UE] ne fonctionne plus”
Evidemment, le lecteur avisé sait très bien qu’elle ne fonctionnait pas comme il se doit depuis déjà de nombreuses années, et que ce n’est là qu’une manipulation politicienne, un discours qui ne coûte pas plus que le “Mon ennemi c’est la finance” de Hollande ou que le nettoyage au karcher de Sarkozy.

Logiquement, en effet, ce qui devrait suivre serait un appel à forcer les bateaux transportant les clandestins à retourner d’où ils viennent et à militariser intégralement les frontières terrestres.

Cependant, c’est un autre son de cloche pour Dobrindt. Ainsi lit-on dans Le Monde :

Selon lui, les « limites de capacité » d’accueil de l’Allemagne « sont atteintes », et « ce signal doit être compris sans ambiguïté » par les autres pays européens. « L’Allemagne apporte son aide sur la question des réfugiés depuis des mois et avec une ampleur bien plus grande que tous les autres pays européens », a-t-il regretté.

Autrement dit, en fait, bon, arrêter le flux exponentiel ça n’est pas vraiment important. En fait, ce qui compte, c’est que tout les pays d’Europe participent autant que l’Allemagne.

Néanmoins, je suis surpris. Puisque les migrants sont une richesse culturelle, puisqu’ils sont notre avenir, puisqu’ils vont améliorer la pyramide des âges et payer nos retraites, pourquoi l’Allemagne commence-t-elle à se plaindre ? Pourquoi ne continue-t-elle pas à en prendre un maximum, que les autres pays de l’UE trop naïfs seraient prêts à lui laisser ?

Mmh, désolé. Le lecteur m’excusera, j’ai oublié de pratiquer la doublepensée !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "Les dirigeants allemands dépassés par leur traîtrise"

10000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Pierre
27 novembre 2017 14 h 56 min

L’Allemagne disparaît, l’Europe coule, Hitler n’est plus là pour nous sauver, des dizaines de millions d’Africains noirs et arabes envahissent notre continent, aidés par les réseaux maçonniques internationaux et les officines (ONG) de Soros et autres, plus de liberté d’expression, de recherche historique, aucune solidarité raciale entre Blancs, aucune souveraineté nationale monétaire, politique, judiciaire ou militaire, un esclavage total de nos peuples européens à l’UE, aux Banques centrales privées (juives), à la BRI qui les possède toutes (Rothschild), à leur pouvoir militaire (OTAN : Rothschild + Rockefeller + autres de même origine communautaire), une explosion des divorces, des célibataires longue durée, des familles décomposées,
une vie urbaine frelatée et déracinée (ou alors villages-dortoirs périurbains), des films réduits à l’alternative télé-réalité (poubelle la vie) ou blockbuster à la Hollywoodienne (Independence day, le jour d’après,…), des livres réduits aux seuls romans (de gare, ou à l’eau de rose, Angot fait la synthèse), de la publicité omniprésente, une idéologie cosmopolite et mondialiste qui l’est tout autant, des élections manifestement truquées au profit des mondialistes, une surpopulation mondiale exponentielle, une alimentation frelatée pour nous empoisonner à petit feu, des vaccins suspects mais obligatoires, une protection des grandes fortunes parasitaires (celles de la spéculation et de la finances), une imposition toujours croissante sur les petites et moyennes fortunes foncières (donc une nomadisation progressive au détriment des propriétaires terriens), un affaiblissement continu de la classe moyenne, des gauchistes antifa violents, vulgaires et lâches mais protégés par tous les gouvernements, des milieux nationalistes et identitaires qui n’arrivent jamais à s’entendre ni même à s’allier entre eux, des masses qui préfèrent défendre leur petit confort individuel plutôt que se liguer contre nos véritables maîtres, une marchandisation de tout et de tous, un fichage de tous (terrorisme “islamiste” oblige), des moyens de plus en perfectionnés pour le faire (satellites, informatique, futures puces sous cutanées RFID), la disparition de toutes nos traditions et coutumes, …

Judas va commencer à s’ennuyer, ça devient trop facile pour lui.

C’est YAHVÉ qui va être content …

wpDiscuz