L’Enlèvement des Concubines (roman)

Préface

L’Enlèvement des Concubines est le titre que nous avons donné à cette traduction française de KD Rebel, roman court de David Lane.

Le lecteur astucieux aura remarqué la référence à l’enlèvement des Sabines, épisode mythique de la fondation de Rome, où les Romains avaient enlevé les femmes des Sabins afin d’en faire leurs épouses et de pouvoir assurer leur postérité. Enlevées, elles furent traitées sans atteinte à leur honneur et choisirent de leur propre gré de mêler leur destinée à celle de leurs ravisseurs, et intervinrent pour faire cesser la lutte qui suivit entre leurs nouveaux époux et leurs frères et pères.

L’enlèvement de femmes afin de les épouser est un thème récurrent des mythes indo-européens, et Lane l’adapte ici dans une situation contemporaine de guérilla blanche contre un État dégénéré dans un récit qui ne saura laisser indifférent.

L’Enlèvement des Concubines heurte les pré-conceptions modernes de la personne se voulant civilisée, sans ambages. Le récit fait sans cesse preuve d’une grande justesse psychologique, mais sans que cela n’atténue le choc provoqué ; un choc qui pourrait d’ailleurs être trop grand pour certaines personnes aux idées bien arrêtées – en particulier au sein du public féminin.

Cependant, les vérités difficiles valent mieux que les mensonges faciles.

David Lane n’est pas un personnage anodin – il fut un militant pro-blanc extrêmement actif et radical. Auteur des 88 préceptes, il participa au cours des années 1980 au groupe The Order qui tenta de mener une révolution nationaliste blanche aux États-Unis en ayant recours à la force armée ; au prix de quoi il dut finir sa vie derrière les barreaux des prisons du régime américain anti-blanc.

Dans son récit, les Blancs révoltés adoptent une forme de religion païenne reconstituée, mais celle-ci est moins remarquable par ce qu’elle est que par ce qu’elle n’est pas : une variante de christianisme. Elle est d’abord le moyen d’offrir un cadre religieux pour une conception morale centrée autour de la préservation raciale.

Index des parties