Connaître nos ennemis : (((Rudy Reichstadt)))

Blanche Europe consacrait récemment un article à la vidéo censée pulvériser les thèses révisionnistes publiée par le site Conspiracy Watch. Intéressons-nous de plus près à la carrière de (((Rudy Reichstadt))), fondateur et principal contributeur de ce site Internet, existant depuis 2007.

Ce youpin, après avoir étudié à l’Institut d’études politiques d’Aix, réussit le concours des Instituts régionaux d’administration (l’ENA des nuls) pour se retrouver ensuite sous-chef de bureau à la mairie de Paris. Alors qu’une carrière de rond de cuir sans grandes perspectives d’avenir s’ouvrait à lui, il commença très vite à pondre des notes pour l’Institut Jaurès, le groupe de réflexion du PS, tout en ouvrant un petit blog en 2007, qu’il intitula pompeusement Conspiracy Watch car en anglais cela sonne toujours mieux… Ce blog, à ces débuts, apparaît essentiellement comme un organe (((communautaire))), visant à dénoncer le méchant antisémitisme et le vilain « négationnisme ». Bref, rien de très intéressant.

Le site parvint à prendre une certaine ampleur dans les années 2009-2010, en se spécialisant dans l’exégèse des propos d’Alain Soral. À Blanche Europe nous ne sommes pas du tout sur la ligne prônée par Soral, mais reconnaissons-lui le mérite d’avoir ouvert les yeux à nombre de nos contemporains sur les méfaits de la juiverie. Cela dit, Soral, ayant tendance à se laisser emporter par sa logorrhée, possède la fâcheuse habitude de raconter tout et son contraire, si bien qu’il finit par noyer des réflexions très pertinentes sous un flot d’absurdités.

Pour un Reichstadt, formaté par Sciences-Po, il est aisé de relever les incohérences ou les approximations du « maître du logos ». Il se bâtit ainsi une petite réputation. Il commença à fricoter avec les (((BHL))), les Taguieff (ce dernier affirme urbi et orbi ne pas être juif, mais il ne fréquente que des youpins, son ex-épouse étant par exemple une chanteuse yiddish…), les Fourest, etc. Bref, la fine fleur de l’intelligentsia gauchiste. On imagine aisément comment ce commerce avec des vedettes du cirque germanopratin a pu monter à la tête de celui qui n’était encore qu’un obscur gratte-papier à la mairie du 9ème arrondissement de Paris.

L’heure de gloire arriva enfin en janvier 2015, après l’attentat de Charlie Hebdo, quand l’horrible Najat Vallaud-Belkacem – on ne dénoncera jamais assez tout le mal commis par cette sinistre greluche – chargea officiellement (((Rudy Reichstadt))), à la suite d’une note rédigée pour la Fondation Jaurès, de lutter contre les théories du complot à l’école. Dès lors, notre petit juif se consacra de plus en plus exclusivement à son site, au point que depuis 2017, c’est devenu son gagne-pain. Avec l’argent payé par nos impôts, cela va de soi…

Il est assisté dans cette mission par « l’historienne » Valérie Igounet. Je mets « historienne » avec des guillemets, car même si cette femelle possède tous les titres académiques justifiant cette dénomination, elle se comporte avant tout comme une militante politique. Elle s’est autoproclamée grande spécialiste du vilain « négationnisme » et a publié une biographie du professeur Faurisson qui relève du pamphlet ordurier et de la contrefaçon la plus grossière. Dans la même optique, elle a aussi rédigé une histoire du Front national, qui se limite à être un long réquisitoire malhonnête. On a l’impression de lire une compilation d’articles du Monde et de Libération, agrémenté de quelques ragots de bas-étage. On voit que pour son travail, elle a eu accès à des bulletins des RG, qu’elle recopie sans la moindre distance et sans le moindre esprit critique, ce qui constitue pourtant le b-a-ba du métier d’historien.

Cette malhonnêteté intellectuelle caractérise tout le site Conspiracy Watch qui fonctionne selon le vieux principe du « pâté d’alouette », un demi-cheval de propos mensongers et de propagande (((communautaire))) pour une demi-alouette de vérité.

Alors bien sûr, Conspiracy watch démonte des fables comme la soi-disant fuite du Führer en Argentine après la guerre, ou dénonce des théories absurdes comme celle de la Terre plate, ou ridiculise des escrocs comme Laurent Glauzy ou Kemi Seba. Voilà pour la demi-alouette de vérité.

Pour le reste, on est submergé par un flot de propagande judéo-cosmopolite. Vous voulez un exemple : en première page du site, on trouve un article critiquant la récente loi mémorielle adoptée par la Pologne intitulée : « une intrusion inouïe dans la liberté de la recherche »… Venant de la part de gens qui soutiennent mordicus la loi (((Fabius)))-Gayssot, il faut, avouons-le, avoir un culot d’acier pour écrire une assertion pareille.

En fait, tout le site fonctionne sur le principe de l’amalgame. On met sur le même plan des divagations farfelues (les pyramides volantes, par exemple) et des questions qui méritent d’être sérieusement débattues comme l’existence de l’État profond aux États-Unis ou les relations de Jean Monnet avec la CIA (ou plus généralement avec le gouvernement américain). Et je ne parle même pas du révisionnisme…

Naturellement, le véritable objectif du site revient à disqualifier tout discours nationaliste ou tout simplement méfiant à l’égard du mondialisme. Des dizaines d’articles sont ainsi consacrées à la « théorie » du grand remplacement, où sur des pages et des pages on nous garantit qu’il n’y a pas plus d’étrangers qu’en 1930, qu’il n’y a que 6% de musulmans vivant en France, etc., etc. Nous connaissons tous par cœurs ces mensonges grossiers.

Le plus amusant dans tout cela demeure la définition du « complotisme » que donne le site :

[Mouvance] hétéroclite, fortement intriquée avec la mouvance négationniste, et où se côtoient admirateurs d’Hugo Chavez et inconditionnels de Vladimir Poutine. Un milieu interlope que composent anciens militants de gauche ou d’extrême gauche ; ex-‘Indignés’ ; souverainistes ; nationaux-révolutionnaires ; ultra-nationalistes ; nostalgiques du IIIe Reich ; militants anti-vaccination ; partisans du tirage au sort ; révisionnistes du 11-Septembre ; antisionistes ; afrocentristes ; survivalistes ; adeptes des ‘médecines alternatives’ ; agents d’influence du régime iranien ; bacharistes ; intégristes catholiques ou islamistes.

Je vois dans cet inventaire à la Prévert surtout un signe de la déficience mentale des auteurs de Conspiracy Watch. Il faut vraiment que la gauche bien-pensante soit au bout du rouleau pour en venir à s’appuyer sur des zozos pareils afin d’allumer des contre-feux aux sites de réinformation.

Une petite pointe de fierté pour terminer : Blanche Europe est citée dans un article consacré au grand révisionniste Ernest Zundel. C’est toujours un honneur de s’attirer les critiques de l’ennemi.

Auteur: Procope

Partager cet article sur

Publier un commentaire

10 Commentaires sur "Connaître nos ennemis : (((Rudy Reichstadt)))"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
En passant
13 mars 2018 5 h 04 min

Dans la liste des  » conspirationnistes  » sont cités les  » intégristes catholiques ou islamistes  » ; outre la comparaison subliminale scandaleuse des catholiques traditionalistes avec les terroristes de l’Etat islamique, il est à noter l’absence des intégristes juifs. Sont cités les supporteurs de Poutine et de Assad évidemment. Bref, on a compris qui dirige ce site.

Terre Ensoleillée
13 mars 2018 6 h 48 min

Un juif qui te dit que les complots n’existent pas et que tout va bien.. c’est comme un pêcheur qui dirait à un poisson que rester sous l’eau le tuerait…

AA
13 mars 2018 8 h 41 min

Deutéronome
14 mars 2018 2 h 00 min

Tu as tout résumé, ce type est tout ce qu’il y a de plus hideux dans l’être humain : Mythomane, fourbe, trompeur, malhonnête, méchant, acharné ect… En somme : cet immonde crapule est un diable vivant

 » Conspirationiste bla bla bla ……. »

Mais ce type est lui même un conspirationiste comme il n’y a pas; Dans son site de merde il relaie la théorie conspirationiste de zemour comme quoi c’est la Russie qui aurait crée la palestine pour faire chier l’empire  » ( Rire )

En fait il est conspirationiste quand ça l’arrange quoi ?

Peste et Coléra
19 mars 2018 3 h 23 min

ces judaistes sont tous conspi au fond d’eux , c’est justement la raison pour laquelle ils le combattent avec acharnement, car sachant parfaitement que ce sont les leurs qui complotent

Déuteronome
20 mars 2018 5 h 35 min

Adolph Hitler disait  » ils sont comme ces machines de fer (infatiguables) qui ne s’arrêtent que lorsque on les brise « 

wpDiscuz