En France, 1 détenu sur 5 est de nationalité étrangère

Les étrangers viendraient en France pour trouver du travail et fonder une famille. Ils viendraient payer des impôts et payer les retraites des Français, par pure bonté de coeur.

Et ainsi, ils deviendraient aussi Français que nous, selon les gauchistes.

Pourtant, lorsque l’on regarde les chiffres officiels : nous avons une part disproportionnée d’étrangers dans nos prisons.

Seraient-ils victimes de xénophobie de la part des autorités Françaises, ou alors serait-ce des gens plus enclins à transgresser nos lois ?

RT :

Selon les données du ministère de la Justice, 14.964 ressortissants étrangers se trouvent dans les prisons françaises au 1er février 2017, sur un total de 69.077 détenus – soit 22% de l’ensemble de la population carcérale. Les Algériens (1954 prisonniers), les Marocains (1895), les Roumains (1496) et les Tunisiens (1102) rassemblent à eux seuls, 42% des ressortissants étrangers détenus en France.

Mince alors ! Des algériens, des gitans (je doute fort que ce soit des roumains blancs…), des marocains et des tunisiens. Quelle surprise !

Non, vraiment, j’aurais pensé que nos prisons étaient remplies d’espagnols, de suédois et d’allemands…

On remarque que 42 % des détenus étrangers sont des représentants des populations qui nous parasitent le plus en France.

Ces chiffres ont été publiés après le dépôt à l’Assemblée nationale en septembre dernier d’une question de Guillaume Larrivé.

Selon Le Figaro, qui a rapporté l’information, le député Les Républicains (LR) avait demandé au ministère de la Justice de fournir le nombre ainsi que la nationalité des ressortissants étrangers incarcérés.

Si le ministère de la Justice a révélé ces statistiques, il a toutefois précisé que «la fiabilité des informations» ne permettait pas de distinguer les prévenus (en détention provisoire avant leur procès, donc) des condamnés.

S’ils vont en procès, ils sont quand même fortement suspectés donc dans la plupart des cas coupable de ne pas respecter nos lois.

Il faudrait aussi noter qu’il y a un autre phénomène qui rend cette étude moins informative : les condamnés qui sont « français » de papier. On ne me fera pas croire que 4 détenus sur 5 seraient Blancs.

Les prisons sont de véritables trous à rats remplis de parasites afro-bougnes, nous pouvons revoir à la hausse le nombre d’étrangers (même s’ils seraient Français de papiers selon le gouvernement).

Sa requête satisfaite, l’ancien conseiller régional de Bourgogne a appelé le gouvernement à définir « un plan d’expulsion des détenus étrangers » afin de « libérer de[s] places de prison ».

C’est loin d’être une mauvaise idée. Nous avons une surpopulation carcérale et expulser les étrangers nous permettrait de pouvoir mettre en prison ceux qui, aujourd’hui, ne sont pas emprisonnés faute de place.

Expulser en général, les non-Blancs de notre pays serait une idée bien plus intéressante. Mais je ne pense pas que nos politiques proposent un jour quelque chose de ce genre.

Mais que peut on déduire d’autres ?

Un Français lambda qui va lire l’info va se dire : « Tiens, seulement 1 détenu sur 5 est étranger. Donc 4 sur 5 sont Français donc les étrangers sont moins dangereux que les Français ». Alors que les Français détenus sont des afrobougnes pour la plupart (même s’il y a bien aussi des blancs criminels dans nos prisons).

[Note de Blanche : Surtout, ce qui compte d’abord et avant tout c’est la criminalité rapportée à la taille de la population dont les criminels sont issus. Ce « détail » est très volontiers oublié par les médias anti-blancs en de nombreuse circonstances ; même s’ils n’hésitent pas à s’en rappeler quand ça les arrange (pour prétendre que les noirs américaines seraient tués en masse par des policiers racistes).]

Il est dommage que nous ne pouvons pas avoir recours aux statistiques raciales comme aux USA (bien que leur méthode est à perfectionner), nous aurions une vision plus claire de la population des prisons et de la France en général.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

14 Commentaires sur "En France, 1 détenu sur 5 est de nationalité étrangère"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Terre Ensoleillée
10 mars 2018 18 h 38 min

Comme disait JMLP : « l’immigration est positive s’il s’agit de Léonard de Vinci »

AA
10 mars 2018 20 h 30 min

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
11 mars 2018 10 h 47 min

Bien résumer !

Witte le russe
12 mars 2018 3 h 50 min

Je seconde

raceboard
11 mars 2018 9 h 30 min

une majorité de Français je pense sait que les bougnes et les singes sont en proportion très importante dans les prisons,
même ces pédés de médias et les politiquards qui nient ce fait
ils savent moins qu’il y a tant d’étrangers
à faire savoir largement

un lecteur
11 mars 2018 14 h 31 min

BE vous avez parfaitement raison de souligner que la majorité des lecteurs et auditeurs des merdias ne cherchera pas à comptabiliser parmi les « étrangers » les détenus qui ont reçu la nationalité française par la grâce de la loi scélérate du « droit du sol ».Or cette distinction est importante , mais que voulez vous tout est permis pour gaver de mesonges des gogos aux neurones sclérosés

Rho 2
11 mars 2018 16 h 12 min

D’après les flics qui osent déballer ce qu’ils savent, plus de 85% des auteurs d’agressions sont des bounègres.
Évidemment, ces enculés de macaques ont très souvent des papiers français !

wpDiscuz