Démocratie Participative #77 : Révolte contre l’altruisme intéressé

Nouvelle émission de nos démocrates préférés ce mardi ! C’est parti pour 3 heures d’émission. Bonne écoute.

À 4.51, après les présentations habituelles, Gandalf réagit à une blague de Léon sur le « ça gaze ?  » en parlant d’un politicien du FPÖ en Autriche. Ce dernier est accusé de participer à un club pangermaniste qui produisait notamment des chants « racistes ». Une des paroles du chant était : « mettez les gaz vieux germains, on peut arriver au 7ème million ! » On commence ensuite le premier sujet sur Yann Moix qui défend les migrants de Calais. D’après lui les migrants sont torturés alors qu’ils sont venus pour nous parler de Victor Hugo (qu’ils connaîtraient sur le bout des doigts !). Soyons aussi prévenus sur le sujet : Yann Moix est un proche de BHL.

À 12.24, Yann Moix a commencé de faire sa campagne pro-migrants chez Ruquier, Ruquier qui a ouvert ses portes à la juiverie Française depuis fort longtemps. C’est une manipulation venant des (((écrivains))) pour essayer de nous convaincre d’accepter encore plus de migrants en pleurant sur leur sort. Derrick parle d’un type qui fait de la courbette aux juifs, alors que c’est un ancien négationniste qui fréquentait Dieudonné à une époque. Mac Dav pense qu’il est là pour avoir une reconnaissance alors que c’est un écrivain raté.

À 20.10, rappel sur le fait que Victor Hugo était parfois raciste dans ses écrits et Gandalf invite les auditeurs à lire ses ouvrages. Yann Moix voulait échanger les bébés à la naissance, citation :

« C’est des liens du sang que sont venus le racisme, la monarchie absolue. La vraie révolution, la vraie égalité totale, ce serait de mélanger les bébés à la naissance comme dans La vie est un long fleuve tranquille. On devrait interdire aux parents d’élever leurs enfants biologiques. Cette manière de placer son ego dans sa chair me donne le vertige. »

Il représente la littérature française actuelle et c’est effrayant !

[Note de Blanche : Son idée de mélange des bébés est, du point de vue anti-raciste, assez logique : si ce serait très mal de se sentir plus proche des personnes de sa race que des personnes d’autres races par préférence biologique ; alors préférer son enfant par lien biologique devrait être tout aussi mauvais. Voilà où mène l’anti-racisme !]

À 28.30, deuxième sujet : à Toulouse une association « identitaire » a fait une distribution de sandwichs au porc. L’association se défend de tenir des propos de haine et rejette l’extrême droite et les néo-nazis. Toutefois, cette tentative de dédouanement n’aura pas suffit pour que les critiques fusent à leur égard. Un « acte inhumain » selon une politique de droite ! Nous avons donc le droit avec cette association, a un nouveau concept : les identitaires non-nazis et opposésà l’extrême-droite. Il ne sert à rien de rejeter nos idées car si vous êtes un temps soi peu raciste ; vous serez poursuivis par les Juifs et les anti-racistes.

À 34.42, les démocrates rappellent il ne faut rien dire à la presse. En voulant se dire non-raciste ils ne font que se ridiculiser car la presse et les politiques les considéreront comme tels. Comme devant les policiers : tout ce que l’on peut dire peut-être retenu contre nous, il ne faut pas parler à la presse. Nous ne pouvons pas non plus concilier anti-racisme et lutte pour les Blancs. Lutter pour la survie des Blancs passe forcément par le racisme. Toutes les minorités veulent abattre l’homme Blanc et nous faire passer pour des victimes ne nous empêchera pas de nous faire remplacer. « Nous ne pouvons pas les battre à leur propre jeu ».

À 42.28, en Chine, le hip-hop va devenir interdit à cause de ses paroles « ordurières ». Le contenu patriotique sera renforcé tout comme la propagande du parti. Le Hip-Hop est un outil de négrification mentale du peuple. Une musique qui négrifie la société et qui rend abruti la population. Même certains nationalistes (notamment en France) persistent à vouloir faire du rap « identitaire ». La façon d’envoyer le message subvertit le message. Nous ne pouvons pas parler comme des nègres et vouloir les expulser de chez nous. Les démocrates de l’émission disent savoir que certains auditeurs de l’émission aiment le rap nationaliste, mais affirment que ça reste une musique de nègres, de victimes revanchards.

À 52.10, les démocrates rappellent que c’est l’avenir du monde qui est en jeu. Nous ne pouvons pas laisser des nègres nous détruire. La Chine réagit donc avec fermeté en voulant interdire la culture nègre. Les Chinois seront les seuls à survivre au virus nègre, si nous ne changeons rien chez nous. Léon affirme qu’en Chine comme ailleurs il faut interdire la musique nègre. Quand les jeunes voient des gros nègres avec des Blanches à leurs côtés, les gamins vont se calquer sur leur exemple. C’est l’archétype dominant qui est promu actuellement, par les (((médias))). Le rap est le bateau qui nous envoie vers la négrification.

À 1.03.41, les démocrates observent qu’en France le métal est totalement proscrit dans les médias. Il n’y a aucune place pour ça car c’est une musique écoutée par des blancs. Les seules chansons qui passent sont cellesde nègres surexcités ou de juifs/gauchistes dépressifs. Quand on se balade dans les supermarchés, on entend des chansons émotives pour « ménagères de 50 ans » ou alors des groupes de rap comme NTM. Captain dit très justement que le rap tout comme les films, est un divertissement qu’on nous vend et qui imprime une vision de non-blancs qui nous seraient supérieurs. Faire la propagande du rap c’est faire l’apologie du nègre alpha.

Caricature de A. Wyatt Mann - rap nègre métissage

À 1.08.26, pause musicale.

À 1.13.10, nous sommes le 30 janvier (anniversaire de la nomination d’Adolf Hitler en tant que chancelier du Reich par le président Paul von Hindenburg). Jour de commémoration pour nos démocrates : notre fête à nous et à vous, selon Derrick ! Gandalf nous invite à taper le mot « Nazi » dans les actualités Google pour voir que des dizaines d’années après la fin de la guerre : on parle toujours d’Hitler ! Ce phénomène politique appartiendrait au passé mais il fait toujours l’actualité.

À 1.24.20, selon une tribune du Monde il faudrait créer un musée sur la déportation des Roms. Les Tsiganes seraient un thermomètre pour les Juifs car quand les gens commencent à ne plus vouloir des tsiganes, le pogrom Juif ne serait pas loin. Les Juifs veulent contrôler la mémoire et l’âme des peuples concernés, et ici, notamment l’âme des Hongrois (pour les commémorations d’un « massacre juif »). En Grande-Bretagne après un message pour commémorer l’Holocauste, Jérémy Corbin (un gauchiste pro-multiculturalisme) est vivement critiqué par les médias car il n’a pas dit le mot « juif ». Il serait donc antisémite et nazi pour avoir oublié le mot juif !

À 1.30.49, la Pologne veut faire passer une loi pour dire qu’elle fut la victime du national-socialisme, elle aussi. Un parlementaire juif, mécontent de ce projet de loi, déclare que la Pologne était complice de l’Holocauste et que la Pologne ne pourra pas changer l’Histoire. Les Polonais sont Blancs donc ils sont coupables, c’est (((évident))). Le Juif nous tape sur l’épaule et nous fait comprendre qu’il est chez lui et que nous n’avons pas notre mot à dire. Fulbert pense qu’à cause de la pression des Juifs cela va réveiller la conscience de pas mal de gens.

À 1.41.03, les démocrates nous parlent de la fête de Pourim. Une fête Juive qui célèbre les évènements relatés dans le Livre d’Esther. C’est une histoire qui met en scène un complot juif ! Des nationalistes Perses complotaient contre le roi de Perse et les juifs auraient massacrés 75.000 d’entre eux (les opposants nationalistes). C’est la célébration d’un massacre, un massacre de. Selon Gandalf c’est digne de la révolution bolchevique. Ils ont donc le droit de célébrer un génocide mais ils nous obligent à nous soumettre lorsque l’on parle des (((6 millions))).

À 1.48.41, plus proche de nous maintenant. L’intégration culturelle des migrants en France est confiée à (((Benjamin Stora))), directeur du musée de l’immigration d’ailleurs… Il nous apprend que son objectif n’est pas d’amener des migrants dans les musées mais d’inciter la population Française à regarder avec bienveillance les migrants. Les Juifs ne parlent jamais avec sincérité et toujours avec calcul pour savoir qui est le moins antisémite, car le monde est divisé en deux parties : les Juifs et les antisémites.

À 1.57.27, après tous ces exemples, les démocrates en viennent au sujet principal de l’émission : la révolution national-socialiste. Hitler, au début n’était pas antisémite et il a eu une lutte intérieure très forte pour se rendre compte que les Juifs sont un cancer pour la race Blanche. Son moment de révélation date de 1918. Revenant du front, à l’hôpital il apprend que le pays est vaincu. L’armée est en décomposition, les Juifs prennent le pouvoir en Russie, et en Allemagne il aperçoit des gens qui promettent de libérer les gens du prolétariat. Des (((gens))) qui s’affrontent ensuite : bolcheviques contre anarchistes de Bavière (deux camps juifs). Après la défaite, les révolutionnaires juifs se battaient pour essayer de s’emparer du pouvoir.

À 2.07.14, les démocrates nous parlent de ces soldats rentrant de la guerre, qui n’ont pas trouvés de travail et se sont rassemblés dans les Freikorps pour détruire la révolution internationaliste menée par les youpins. En Allemagne, ce fut une victoire totale. En Russie, après la victoire des Juifs il y a eu des massacres massif de blancs, ce qui alimenta considérablement l’antisémitisme.

À 2.14.20, discours d’Adolf Hitler. Les démocrates discutent de l’Holodomor, meurtre de millions d’ukrainiens par la famine, organisé par les Juifs. Il est observé que nous ne pouvons pas toucher à l’Holocauste mais la remise en cause de l’Holodomor est possible ! Bizarre, bizarre… Gandalf propose aux auditeurs de lire le texte Le bolchévisme de Moïse jusqu’à Lénine de Dietrich Eckart, mentor d’Adolf Hitler.

À 2.22.30, les démocrates se focalisent sur ce que Hitler a réussi à faire quand il était au pouvoir. Léon nous partage un documentaire bien réalisé et plutôt fiable : Adolf Hitler – La plus grande histoire jamais racontée (lien ici). Fulbert discute par la suite de l’Histoire et la provenance des Juifs, ashkénazes et séfarades.

À 2.33.02, les démocrates jugent que la haine sémitique envers Poutine est derrière les attaques médiatiques que subissent Trump et la Russie. En 1933 les Juifs ont déclarés la guerre à Hitler, aujourd’hui ils déclarent la guerre à Poutine. Comme disait Goebbels : « les Juifs ont été le moteur de la guerre contre l’Allemagne. » Dans son livre L’Allemagne doit périr, Kaufman écrivait en 1941 que pour avoir la paix dans le monde (surtout pour les Juifs) il aurait fallu anéantir l’Allemagne, « Stérilisons les Allemands et les guerres prendront fin ». L’esprit de son pamphlet se manifeste aujourd’hui, mais là les Juifs effectuent le génocide des Blancs. Non pas en les stérilisants mais par la musique nègre, la pornographie, l’invasion migratoire et aussi la promotion de l’IVG, du féminisme et du métissage.

À 2.45.36, les démocrates rappellent que des millions d’allemands sont morts dans les camps des alliés et l’expulsion des territoires de l’Est. Ils ont été victimes d’une purification par les bolcheviques. Bien sûr, ces faits ne sont jamais mentionnés.

À 2.55.02, Pourquoi, si le but en 1945 aurait été seulement de vaincre l’Allemagne, avons-nous toujours un lavage de cerveau des enfants blancs en Europe et même aux États-Unis ? Pourquoi un petit français aurait besoin d’être averti du « danger » du nazisme ? Tout simplement parce que le national-socialisme est un réflexe de survie qu’ont eu les Allemands pour lutter contre leur destruction. C’est donc une guerre contre l’instinct de survie des Blancs. Et elle ne s’achèvera que si les Blancs purgent la société en se débarrassant des non-Blancs et des déviants, ou si nous devions être exterminés jusqu’au dernier.

Nous vaincrons !

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

9 Commentaires sur "Démocratie Participative #77 : Révolte contre l’altruisme intéressé"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
AA
9 février 2018 18 h 13 min

Piotr
10 février 2018 16 h 07 min

A un moment donné, peut-être faudra-t-il comprendre l’intérêt de dépasser l’imagerie controversée du IIIème Reich pour souder les Blancs contre les menaces existentielles de notre temps ? Si le national-socialisme présente des avantages indiscutables, nous ne vivons pas dans l’Allemagne du XXème siècle et trop d’Européens se sont heurtés au pangermanisme pour souscrire à une hypothétique résurgence d’une idéologie qui s’est écroulée en 1945. Je ne prétends pas devoir conspuer et morigéner les nationaux-socialistes : Je pense surtout que aurions besoin de renouveler la présentation de notre système de pensée et adopter des recettes plus concluantes. L’Alt-Right s’engage dans cette direction salutaire.

AA
11 février 2018 10 h 39 min

Je suis amplement d’ accord avec vous. Le NS doit servir de socle politique mais nous devons absolument basculer vers le supremacisme Blanc, passer du pan-germanisme au pan-européanisme mais cela ne m’ empechera pas d’ utiliser l’ imagerie du IIIème Reich.

jones
10 février 2018 18 h 59 min

victoires de la musique decernees a un rappeur (orelsan) et une juive( charlotte gainsbourg),,pour allzr dans le sens de la discussion sur la culture negre encouragee par les juifs

AA
10 février 2018 20 h 03 min

Oui, c’ est comme les représentants de la france pour l’ eurovision.

Paroles Mercy par Madame Monsieur

Je suis née ce matin
Je m’appelle Mercy
Au milieu de la mer
Entre deux pays, Mercy

C’était un long chemin et Maman l’a pris
Elle m’avait dans la peau, huit mois et demi
Oh oui, huit mois et demi

On a quitté la maison, c’était la guerre
Sûr qu’elle avait raison, y’avait rien à perdre
Oh non, excepté la vie

Je suis née ce matin
Je m’appelle Mercy
On m’a tendu la main
Et je suis en vie
Je suis tous ces enfants
Que la mer a pris
Je vivrai cent mille ans
Je m’appelle Mercy

Si il est urgent de naître,
Comprenez aussi
Qu’il est urgent de renaître,
Quand tout est détruit
Mercy

Et là devant nos yeux y’avait l’ennemi
Une immensité bleue peut-être infinie
Mais oui, on en connaissait le prix

Surgissant d’une vague, un navire ami
A redonné sa chance à notre survie
C’est là, que j’ai poussé mon premier cri

Je suis née ce matin
Je m’appelle Mercy
On m’a tendu la main
Et je suis en vie
Je suis tous ces enfants
Que la mer a pris
Je vivrai cent mille ans
Je m’appelle Mercy

Derrière les sémaphores
Serait-ce le bon port ?
Que sera demain ?
Face à face ou main dans la main
Que sera demain ?

Je suis née ce matin
Je m’appelle Mercy

Mercy Mercy
Mercy Mercy
Mercy Mercy
Je vais bien, merci
Mercy Mercy
Mercy Mercy
Mercy Mercy,
Je vais bien, merci
Mercy Mercy
Mercy Mercy
Mercy Mercy
Je vais bien, merci
Mercy Mercy
Mercy Mercy
Mercy Mercy
Je vais bien, merci

Blanc
10 février 2018 6 h 27 min
Steph
10 février 2018 11 h 45 min

On peut avoir une pensée pour les civils français qui furent 70 000 à mourir des bombardements alliés (selon le compte de Jean-Claude Valla) :

Amnésiques de leur propre histoire, nos compatriotes ne savent pas que [le nombre de morts à Coventry fut cinq fois inférieur au] bombardement américain de Marseille (1 752 morts), le 27 mai 1944. Or, la cité phocéenne n’a jamais été qualifiée de ville martyre, pas plus que les autres agglomérations françaises écrasées sous les bombes américaines, que ce soit Saint-Étienne (1 084 morts), Nantes (1 500 morts), Lyon (717 morts), Avignon (525 morts), Le Portel (500 morts), Rennes (500 morts), Toulon (450 morts) ou Nice (384 morts), pour ne pas citer Rouen [1100 morts].

Michael
12 février 2018 4 h 08 min

Droit au nez. Excellentes leçons d’histoire, particulièrement apprécié cette émission. Oy Vey.

dissident
15 février 2018 20 h 12 min

Emission tres riche, sur le conflit impliquant les « corprs francs » apres 1918, ces soldats allemands ont sauve les pays baltes d une mainmise judeo bolchevique, lire Dominique VENNER a ce sujet, la progression des corps francs a ete ralentie par l intervention de la Royal Navy mercenaire juif qui les a bombarde depuis la mer baltique

wpDiscuz