9 personnes tuées en 3 semaines par un nègre petit-fils d’un « héros » de la lutte pour les droits civiques

Traduction de l’article du Daily Stormer.


À chaque fois que vous constater les taux stupéfiants de viols et de meurtres qui accompagnent les africains subsahariens partout dans le monde, le seul contre-argument de l’ordre établi est : « Qu’en est-il de Dylann Roof ? »

Les exceptions ont toujours l’avantage sur la règle dans ce système, et c’est toujours utilisé de façon politique. Par exemple, vous êtes supposé croire que la minorité de blancs se comportant mal signifierait que tous les Blancs seraient mauvais ; tandis qu’inversement, les 10% de nègres talentueux font que vous êtes supposés ignorer le comportement des 90% restants !

Ils font cela avec les Noirs, avec les immigrés illégaux, ils tentent même de convaincre le public que la raison pour laquelle les États-Unis sont dans la poche d’Israël est « l’influence » des chrétiens évangéliques !

Ici nous avons le cas de Cleophus Cooksey Jr. – petit-fils de l’agitateur racial Roy Cooksey du NAACP (en) – emprisonné pour avoir tué neuf personnes essentiellement au hasard pour s’amuser.

Fox News :

Un homme de l’Arizona a été accusé d’une série de meurtres stupéfiante dans laquelle il aurait tué neuf personne en trois semaines – un carnage qui ferait de lui l’un des tueurs en série les plus prolifiques de l’État.

Cleophus Cooksey Jr., 35 ans, a été arrêté le 17 décembre 2017 après que la police a répondu à un appel pour des tirs à Phoenix. Quand les agents sont arrivés, ils ont trouvé la mère de Cooksey et son beau-père morts. Cooksey n’avait pas été lié aux autres homicides avant d’être en détention, a déclaré jeudi la police.

Les enquêteurs ont utilisé des douilles pour le lier aux autres meurtres, a dit la police. Le maire de Phoneix, Greg Stanton, a dit que de nouvelles technologies ont permis aux policiers de rapidement déterminer que ces indices étaient liés au suspect.

Cooksey a été inculpé pour un total de neuf meurtres avec préméditation, ainsi que pour vol d’une arme à feu, détention illégale d’une arme à feu, vol à main armée et agression sexuelle ; a annoncé la police.

Les autres victimes supposées de Cooksey comprennent le frère de son ex-petite amie et divers hommes et femmes de race et ethnicité noire, blanche et hispanique, selon AZ Central.

Victimes de Cooksey
Deux blancs, trois hispaniques, quatre nègres. Ça aurait pu être pire.

[…]
Cooksey a un long passé criminel, a rapporté AZ Central. Le suspect avait été condamné pour homicide quand il avait 18 ans. En prison, il avait été jugé coupable d’avoir agressé des employés de la prison, de possession de drogue et de bagarres. Il a été relâché de prison en janvier 2015 et a été arrêté pour conduite sous influence de l’alcool en novembre de cette année.

Le suspect a commencé à faire du rap suite à sa libération de prison, sous le nom de « King Playbola ». Il a publié sur YouTube des vidéos de sa musique.

Cooksey a été arrêté à nouveau en mai 2017 pour une « violation technique » [de ses conditions de libération] et a été renvoyé en prison. Il a été libéré le 20 juin 2016, mais a été arrêté et détenu en décembre en raison d’un autre mandat d’arrêt. Le 28 juillet 2017, Cooksey a été libéré. Quatre mois plus tard, il aurait commis sa série de meurtres.

Ce nègre fou était déjà un meurtrier condamné à 18 ans, et il a immédiatement recommencé à commettre des crimes dès qu’il est sorti en 2015.

Pourquoi marchait-ils dans nos rues ?

Vous pouvez remercier son grand-père pour cela.

Il y a beaucoup plus de noirs violents qui devraient être en prison mais n’y sont pas que du contraire. Le mouvement [américain] croissant de « réforme de la justice criminelle » inverse cette réalité et fait comme si des hommes blancs racistes faisaient passer des noirs à la chaise électrique pour un cafard dans le cendrier de leur voiture.


Cette affaire illustre aussi que même si un nègre donné peut être à titre personnel à peu près civilisé (son action militante indique qu’il n’était pas trop bête), la régression à la moyenne fait qu’il va selon toute probabilité produire dans sa descendance des incapables et des sauvages.

Le grand-père avait une influence significative :

Cooksey lança le conseil communautaire d’Eloy, un groupe des droits, en 1952, et la branche du comté de Pinal de la [NAACP] en 1955. […] Deux années plus tard, il était au premier rang du combat pour intégrer les écoles du comtés de Pinal.
[…]
En 1960, Cooksey déménagea à Tucson, où il forma le Comité de Coordination Afro-Américain pour calmer les tensions lors d’une période de désordre civil.
[…]
Cooksey, qui rencontra Martin Luther King Jr. et Malcom X à plusieurs occasion, se lamentait de ce qu’il voyait comme une perte d’élan dans le mouvement des droits civiques après l’assassinat de King en 1968.
[…]
Cooksey fut le président du NAACP dans l’État au milieu des années 1960, co-président de la Coalition d’Action de l’Arizona pour la Discrimination Positive des Noirs dans les années 1970, président et cofondateur de la Société Mémorielle Martin Luther King Jr. à la fin des années 1980, et vice-président des Militants pour la Paix et la Justice dans les années 1990.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

10 Commentaires sur "9 personnes tuées en 3 semaines par un nègre petit-fils d’un « héros » de la lutte pour les droits civiques"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
AA
9 février 2018 18 h 49 min

katapugon
9 février 2018 22 h 40 min

une belle tête d’enculé comme on les aime chez les gôgochistes

AA
10 février 2018 12 h 52 min

Ils ont des lunettes spéciales.

Steph
9 février 2018 20 h 27 min

Il y a un problème avec les dates du blog. Nous sommes le 9 février et cet article du 30 janvier est en une seulement aujourd’hui.

katapugon
9 février 2018 22 h 39 min

oui mais il a neigé tellement fort sur notre beau pays de le France….

katapugon
9 février 2018 22 h 36 min

Qu’on l’empale et en fasse un barbecue !
…Oui je sais personne n’en mangera.
………Même pas nos cochons !

Jacot
10 février 2018 7 h 35 min

Oui, le problème a été signalé plusieurs fois dans les commentaires mais Blanche doit être submergée par le travail que représente la tenue d’un site comme BE. Au vu des signatures des articles, le personnel a bien fondu ce qui doit compliquer la tâche de la patronne à qui nous souhaitons bon courage et que nous remercions (ainsi que tous les camarades qui postent des commentaires si enrichissants) pour tout ce qu’elle fait pour nous ouvrir l’esprit.
Peut-être que Nico peut nous dire ce qu’il en est…

Rho 2
10 février 2018 19 h 44 min

Effectivement, elle doit être débordée et n’oublions pas que (((certains))) voudraient bien voir fermer son site ; il doit falloir veiller constamment à ne pas être victime des mêmes coups fourrés que le Daily Stormer.
Et c’est vrai que Basile a disparu !
Il faisait un énorme travail notamment en traduisant mes romans préférés. J’espère qu’il va bien et que Blanche et tous les camarades qui oeuvrent avec elle aussi.

14 février 2018 11 h 02 min

J’ai vu que pas mal d’entre vous se demandent pourquoi nous avons plusieurs jours de retard dans les publications d’articles. Ce ne vient pas d’un quelconque bug mais bien que physiquement nous ne pouvons pas sortir les articles directement.
Nous ne pouvons pas, hélas, consacrer tout le temps que nous voulons au site donc nous sommes obligés d’avoir plus de temps pour analyser correctement l’actualité et produire des articles de qualité.
Il est vrai que nous ne sommes plus que 3 à publier régulièrement des articles (Blanche, Procope et moi-même).

Sidi Mélenchou
11 février 2018 21 h 13 min
wpDiscuz