La moitié des Français constatent le remplacement de population et veulent renvoyer les envahisseurs chez eux, selon un sondage sur les « conspirations »

Le sondage sur « le complotisme »

Pour bien comprendre à quoi nous avons affaire, il est utile de mentionner les commanditaires du sondage commenté ci-après et le but général du sondage (il y a eu bien plus de questions posées que celles nous intéressant particulièrement).

Le sondage a été commandité par :

  • La « Fondation Jean Jaurès », un organe proche du Parti Socialiste fondé par Mauroy et aujourd’hui dirigé par (((Gilles Finchelstein))), une éminence grise du PS ;
  • « Conspiracy Watch » ; un site créé par (((Rudy Reichstadt))) disant lutter contre le conspirationnisme, mais dont l’objet réel est d’utiliser la légitimité obtenue en combattant des inepties authentiques pour attaquer les idées jugées hérétiques par la pensée dominante. À noter que la fréquence de mise à jour de son site est lamentablement faible (quelques petits articles par semaine) pour un projet professionnel.

Bref, c’est (((signé))).

Le sondage complet, mené par l’Ifop, peut être retrouvé ici (PDF).

Il a été mené par internet (vu le nombre de questions posées, ils n’avaient guère le choix) auprès d’un millier de personnes, plus un suréchantillon de personnes de moins de 35 ans afin d’avoir des chiffres statistiquement significatifs pour cette catégorie. Naturellement, la vérification de la validité des chiffres fournis est impossible (et avec des sondages comme celui affirmant que 79% des Français seraient pour la censure, on est en droit d’être sceptique), mais on supposera pour la suite de cet article que les résultats n’ont pas été trafiqués.

Les questions demandent :

  1. Si la personne se sent considérée « conformément à [sa] valeur et à [ses] compétences » dans son emploi (58% de oui et 42% de non, dont 47% de plutôt oui et 31% de plutôt non) ;
  2. Si la personne se considère crédule (avec une notation de 0 à 10) ; la note moyenne est de 6,4 avec une répartition équilibrée autour de cette moyenne ;
  3. Si la personne consulte un horoscope ; avec 63% répondant « jamais » et seulement 6% le consultant quotidiennement ;
  4. Le principal moyen d’information de la personne (44% télévision, 30% internet, 15% radio, 11% la presse écrite ; avec 48 d’internet pour les moins de 35 ans contre 24% pour les plus de 35 ans) ;
  5. Pour les personnes déclarant Internet comme source d’information, 93% indiquent que c’est essentiellement par le biais des sites des grands médias ou d’agrégateurs d’actualité (donc les sites des grands médias) – cependant la question fermée limitait les autres possibilités ;
  6. À quel point la personne considère les médias compromis. 9% indiquent que leur objet est de faire une propagande mensongère au service de l’ordre établi (11% chez les 18-35 ans et chez les hommes) ; 36% qu’ils sont compromis par les pressions politiques et financières ; 30% qu’ils donnent une information déformée par le sensationnalisme ; 25% qu’ils informent correctement et sont capables de se corriger ;
  7. Enfin sont posées une série de questions sur des « théories de la conspirations.

La question sur la compromission des médias est particulièrement intéressante. 75% jugeant leur fiabilité parfois douteuse, c’est un mauvais résultat pour le régime, mais en même temps ceux y voyant une malice délibérée demeurent encore nettement minoritaires.

Le sondage comporte des matrices permettant de connaître pour ceux ayant donné une réponse qu’elles ont été leurs réponses aux autres questions. 18% de ceux qui se sont dis très peu crédules disent que les médias ne sont que le bras de propagande du système, mais ça n’est pas forcément très révélateur (ceux rejetant les médias se diront forcément peu crédules).

Les sujets testés dans la partie théorie du complot étaient les suivantes :

  1. Le réchauffement climatique (la « théorie du complot » étant de ne pas considérer cela comme une catastrophe apocalyptique provoquée par l’activité humaine) ; sans grande surprise deux-tiers des répondants adhèrent à la thèse de la catastrophe provoquée par l’Homme (la combinaison d’explications apparemment scientifiques et d’une absence totale de débat contradictoire – il suffit de voir ce qui était arrivé à Philippe Verdier – provoque cette adhésion massive).
  2. Différentes questions à propos de l’immigration. Nous y reviendrons en détail dans la seconde partie, mais on notera que présenter ces questions dans le cadre d’un sondage sur le « complotisme » (et les sondés avaient bien conscience du thème général) est en soi hautement biaisé.
  3. La fiabilité des élections en France ; 65% les jugeant assez fiables et 35% insuffisamment fiables. La méthode utilisée pour voter en France avec bulletins papiers, urnes transparentes, multiples témoins tout au long du vote… est pratiquement impossible à améliorer ; donc en dehors de quartiers totalement envahis où les bougnègres n’ont personne pour les empêcher de truquer les votes, le scepticisme paraît assez immérité.
  4. Le 11 septembre ; avec 29% indiquant que le gouvernement américain aurait laissé faire et 6% que certains de ses membres les auraient orchestré. Il y a un net gradient selon l’âge ; avec beaucoup plus de doutes chez les moins de 35 ans que chez les retraités. Il n’a pas été demandé aux sondés comment deux avions auraient abattu trois immeubles, bien sûr.
  5. Le « génocide des Juifs ». Une question qui importait sans doute beaucoup à (((Finchelstein))) et (((Reichstardt))) ! Parmi les sondés, 74% ont choisi l’option du « crime monstrueux » 24% refusent d’en faire un drame exceptionnel parmi les autres de la guerre, et 2% indiquent ouvertement une exagération massive. C’est un résultat plutôt attristant ; mais avec la religion de la (((Shoah))) enseignée des médias à l’Éducation Nationale et la puissance du tabou (même une personne n’y croyant pas hésiterait à l’indiquer), ce n’est pas surprenant. La puissance terroriste du chantage à la (((Shoah))) ne sera pas éternelle, loin de là.
  6. Une question sur la notoriété de différentes « théories complotistes », pour la plupart effectivement ineptes ; puis des questions sur l’adhésion des sondés à chacune d’entre elles. Ces résultats ont peu d’intérêt ici.
  7. Une question sur les attentats de janvier 2015, avec 3% de répondants (probablement bougnoules) y voyant une manipulation des services secrets.

Les questions sur l’immigration : une moitié des Français seraient favorables à des expulsions de masse

Où que ce soit en Europe, il y a une constante dans les sondages sur l’immigration : la population autochtone y est essentiellement hostile, surtout en ce qui concerne l’invasion depuis le Tiers-Monde !

Mais « bizarrement », les gouvernements font, au moins en Europe de l’Ouest, le plus souvent fi de cette nette opposition !

Ce sondage n’est guère différent dans l’hostilité anti-invasion qu’il révèle, mais ses questions sont formulées d’une façon différente de celles qu’on retrouve le plus souvent, ce qui leur donne un certain intérêt.

Les quatre affirmations sur lesquelles les sondées se voyaient demander leur avis étaient les suivantes :

  1. « C’est un processus inquiétant, qui cause des problèmes de coexistence entre des cultures très différentes et menace à terme notre mode de vie. »
  2. « Les pays européens ont le devoir d’accueillir les personnes poussées à l’exil par la guerre et la misère, et c’est aussi leur intérêt économique à long terme. »
  3. « C’est un projet politique de remplacement d’une civilisation par une autre organisé délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques et auquel il convient de mettre fin en renvoyant ces populations d’où elles viennent. »
  4. « C’est un phénomène inévitable compte tenu du vieillissement de la population européenne et des conditions de vie de ces populations dans leurs pays d’origine. »

C’est cette troisième affirmation qui a suscité de loin le plus de commentaires médiatiques, mais un mot d’abord sur les autres.

Les affirmations 1 et 3 sont clairement hostiles à l’invasion en cours alors que les affirmations 2 et 4 y sont clairement favorables. Les résultats de ces questions ne sont pas tout à fait cohérents – si on en croit les pourcentages communiqués, certains sondés ont répondu qu’ils étaient d’accord avec les affirmations 2 et 3 qui sont pourtant, en théorie mutuellement exclusives. Donc, une part de « trollage » ou de remplissement à l’aveuglette pour aller toucher rapidement la récompense du sondage est pratiquement certaine (généralement, les sondeurs évitent de dire que leurs résultats de sondages internet portent sur le sous-segment de population prêt à perdre son temps à répondre à diverses enquêtes contre récompenses).

Voici les résultats :

Résultat sondage immigration

72% des sondés (sachant que plusieurs pourcents des sondés sont des envahisseurs extra-européens) disent que l’invasion migratoire provoque des « problèmes de coexistence », autrement dit des conflits – ce qui est un fait objectif et vérifiable. Même la pleine force de la propagande d’État en faveur de la société multiraciale n’arrive pas à faire avaler la thèse absurde de la coexistence heureuse avec les allogènes.

La seconde affirmation, qui mêle à la fois l’argument compassionnel (il faudrait laisser entrer les envahisseurs car leur sort est triste) et l’argument économique (il faudrait les laisser entrer car ce serait notre intérêt), aurait du être séparée en deux par un sondeur honnête et compétent ; mais le but était d’augmenter le taux de « plutôt d’accord », ce qui est réussi.

La quatrième affirmation reprend le bobard de l’inévitabilité, et si l’on en croit les résultats, une moitié des sondés adhère à cette thèse farfelue – voyez l’article démontant l’argumentaire du commissaire européen Avramopoulos à ce sujet.

Mais le plus intéressant, c’est certainement que la moitié des sondés (48%) considèrent qu’un remplacement de population est à l’oeuvre et que les colons allogènes doivent être renvoyés chez eux !

Là encore, l’affirmation soumise aux sondées en mêle en fait deux :

  • Il y a un projet politique de remplacement (la formulation utilisée par le sondage est médiocre en ce que les élites ne veulent pas que la France devienne une copie civilisationnelle de l’Afrique ; mais souhaitent briser la population)
  • Il faut renvoyer les colons extra-européens d’où ils sont venus.

Même si la seconde partie sur le renvoi des envahisseurs a pu gonfler légèrement le taux de personnes qui disent constater le remplacement racial (qui est un fait et non une « théorie », facilement constatable dans n’importe quelle grande ville), il n’empêche qu’on a là une majorité de sondés blancs se prononçant non seulement contre une poursuite de l’immigration, mais en faveur d’une remigration massive !

L’examen par âge sur cette question indique que les personnes plus âgées tendent à davantage dire être d’accord ; mais puisque le taux de non-blancs est sensiblement plus élevé chez les jeunes, cette différence n’est pas très significative en ce qui concerne la population française authentique.

« Bizarrement », les médias dominants ne donnent à peu près aucun temps de parole à quiconque se prononce en faveur d’un retour à l’envoyeur des colons extra-européens en dépit de leur prétention à l’objectivité et du franc intérêt de la population pour une telle solution !

Conclusion

Le point de départ fondamental d’un projet nationaliste sérieux, c’est la réalité.

La vérité est avec nous, et la diffuser inlassablement est une tâche nécessaire, même si d’autres formes d’actions devront la suppléer.

Les gens faisant partie de cette moitié de la population en faveur d’une expulsion des envahisseurs ne réagiront pas favorablement si vous commencez par parler d’Hitler ; mais de leur opposition à la destruction de la France, vous pouvez les amener à reconnaître que l’intérêt national prime. Ensuite, une fois ce point admis, toutes les conséquences peuvent en être tirées.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

7 Commentaires sur "La moitié des Français constatent le remplacement de population et veulent renvoyer les envahisseurs chez eux, selon un sondage sur les « conspirations »"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Snapdragon
22 janvier 2018 17 h 22 min

Y a l insee qui après croisement de plusieurs sondages et recensements annonce officiellement qu’il y a en France 13.5 millions de musulmans.. loin des 4 millions habituellement annoncé pas les merdias !!!

katapugon
22 janvier 2018 20 h 12 min

Oui et 10 jours après un sondage du Figaro révélait que 80 % des français était pour la loi contre les Fake News ….

AA
22 janvier 2018 21 h 08 min

Rho 2
24 janvier 2018 1 h 57 min

Il faudrait pouvoir diffuser ça dans tout le pays !

Jean Christian
27 janvier 2018 17 h 27 min

Je connais deux jeunes femmes blanches et elles ne veulent pas d’enfants tout les deux . Bon en même temps quand vue leur famille je peux comprendre mais bon abandonner l’idée d’avoir des gosses à cause de son passé relève d’une faiblesse

tagadalbe
22 janvier 2018 23 h 06 min

Les français sont schizo-…phrènes ils ont l’esprit coupé… comme l’expliquais un intervenant de radio-courtoisie (et dieu sait que je ne suis pas chréti(e)n), ils votent pour des gens d’un bord en espérant qu’ils appliquent une politique de l’autre bord… le B A BA de l’abrutissement ethnique. Cela remonte à 2000 ans,lorsque les peuples aryens ont décidé de se convertir au sémitisme chréti(e)n…
bref, les centaines de milliers de visas alloués aux colonisateurs… 400 000 pour les algériens en 2018… plus 100 000 clandestins nègres plus le reste… Prequ’un million de nègro-bougnes vont s’installer en France en 2018. dans le même temps on assassinera 200 000 petits blancs dans le ventre de leurs mères… grâce à la salope Veil qui veille au grain pour la déchéance raciale de l’Europe… pas étonnant que les aryens (dégénérés selon Céline) commencent à réfléchir mais apparemment pas dans les urnes… il faut dire que l’alternance gauchiste du Front National ne propose que la « soumission » de Houellebecq avec un godemichet en promotion…
la seule solution viendra de l’aptitude des aryens véritables à aborder les études « dures », c’est à dire les sciences physiques et l’économie pour contrer l’influence juive dans les universités et créer une émulation scientifique qui amènera à l’atomisation des excréments raciaux de la déesse Europe….
Rahowa!

white spirit
23 janvier 2018 22 h 10 min

Les français ci les français ça,ça me fait toujours sourire ….. »les gens vivant en France » a moins que le sondage soit fait dans un village de la creuse et encore …A vu d’oeil 20 25 % de français de souche ,15 % de portugais espagnols pays de l’est etc qui s’accouplent entre eux ,25 30% de franco portugais(nombreux) ,quart italien ,demi espagnols etc . 25 30 % d’extra européen ,5 10% de race indéfinissable quart antillais demi algériens demi assiatique ( pas facile à déceler pour les filles ).

wpDiscuz