Démocratie Participative #72 : Spécial Noël : Génocide de nains

Un épisode de Démocratie Participative spécial Noël ! Et il est d’autant plus spécial car il ne comporte que des sujets « Autisme Radical » ! Un numéro pour un Noël plus Blanc. Bonne écoute.

À 6.20, après les présentations habituelles, Gandalf introduit le premier sujet : fin de l’enseignement du passé simple par l’Enseignement Nationale, par soucis d’égalitarisme. Le passé simple serait jugé trop littéraire et trop discriminant ! Le passé simple est désormais appris en classe de 4ème…alors qu’à l’époque de Gandalf c’était un temps vu en CE1-CE2. Le collège est devenu l’école primaire. Argyle nous parle du nivellement par le bas et de l’abandon du système devant les difficultés scolaires des élèves. Il prédit aussi que d’ici une bonne dizaine d’années les enfants apprendront le langage SMS.

À 13.20, nos démocrates s’accordent sur le fait que la réalité est pire que nos cauchemars. Gandalf pense que la langue Française aura bientôt disparue. Les tablettes tactiles vont jouer un rôle important car les enfants n’apprendraient même plus à écrire sur un papier avec un crayon. C’est une tribalisation complète de notre langue. La « rééducation post-nationale » doit délivrer l’enseignement du français à tous alors que, selon le meneur de l’émission, le ministère accompagne l’effondrement du niveau. Une descente sans fin qui pourrait mener à un mélange de « parler du bled », de mots de Français et d’autres pseudo-langages. MacDav met en relation la baisse de niveau avec l’abondance de la musique nègre. Les rappeurs ne balançant que des mots (souvent sans queue ni tête) dans leurs musiques… Les jeunes Blancs sont ainsi en état de négrification mentale. Captain nous invite à nous renseigner sur Laurent Lafforgue, un mathématicien qui avait émis des critiques envers l’Education Nationale et la baisse de niveau de l’enseignement en général.

À 23.20, Gandalf n’en revient toujours pas que les temps comme l’imparfait soient appris dans les classes de 5ème, 4èm et 3ème ! Cela annonce un 21ème siècle dominé par l’Asie, grâce à leur enseignement presque élitiste. Notre éducation est sabotée, on peut même parler d’auto-destruction pratiquée par les gauchistes qui nous dirigent.

Gandalf appelle les parents à ne mettre en aucun cas leurs enfants dans des établissements scolaires publics. Au risque de détruire la vie future de vos enfants. Souvenons-nous que les concours pour devenir instituteur ne valent plus rien car ils acceptent des personnes ayant eu des notes de…4/20 ! C’est complètement lamentable. Cela démontre parfaitement que l’Etat Français est au coeur du problème.

À 32.00, le meneur de l’émission propose de privatiser l’enseignement pour en finir avec l’enseignement soviétique actuel. Libéré du socialisme, les enfants pourront être éduqués correctement et auront plus de chances dans la vie que s’ils avaient été en classe avec des hordes de non-blancs. Ce que nous vivons actuellement dans l’enseignement en France c’est la destruction du génie blanc en devenir. L’égalité naturelle n’existe pas donc les races ne peuvent pas être dans les mêmes classes d’enseignement.

À 37.25, un petit mélange étonnant : une naine adepte du métissage. Cela prête à sourire évidemment. Après l’écoute de la vidéo de cette personne de « petite taille » (Kim), nos démocrates décortiquent et analysent ce petit podcast. C’est une naine avec une tête déformée qui a été prise par un Africain et qui est tombée amoureuse de lui… Gandalf avertit les auditeurs que cette naine a pu engendrer une lignée dans notre démocratie. Un appel à la stérilisation est donc lancé.

À 49.14, viens le sujet du « blackface » du footballeur Antoine Griezmann. Déguisé en joueur de basketball noir il a provoqué l’hystérie de la clique antiraciste. Pourtant il est d’habitude très conciliant avec les nègres. Un blanc déguisé en nègre serait raciste car ça rappellerait la ségrégation ! Argyle juge que Griezmann est un type sympa, sans idées racistes, timide et qu’il est tombé des nues face à ce déferlement de haine raciale venant des nègres français. D’ailleurs le CRAN (Conseil représentatif des associations noires de France) a demandé au gouvernement Français des excuses publique de la part du footballeur.

Il faut faire taire ses nègres pleurnichards qui vivent sur notre argent et nous parasitent la vie. Argyle trouve aussi que les nègres s’en prennent à des gens complètement inoffensifs et antiracistes, il demande donc que Démocratie Participative passe sur des chaînes publiques afin que les parasites Africains aient une vraie raison de crier au racisme ! Mac Dav dénonce quant à lui le terme appropriation culturelle. Si nous reprochions aux nègres leur appropriation de la culture blanche alors nous n’en aurions pas fini des procès… Gandalf parle de la série qui relate l’histoire de Troie, prochainement sur Netflix, où Achille est joué par un acteur nègre.

À 1.00.48, s’appuyant sur une citation de Reagan, Gandalf déclare que « chaque génération est mise à l’épreuve et qu’il suffit d’une génération pour que tout s’écroule ». La transmissions de la culture est une chose très important qu’il faut transmettre de génération en génération. Aujourd’hui il y a une rupture totale dans ce processus à cause du (((système))) et de la diversité qui nous enrichit actuellement.

L’Histoire pourrait-être totalement falsifiée : les gens ne réagiraient pas… Les Blancs ont conquis le monde mais désormais nous nous laissons envahir. Nous étions autrefois des exemples mais désormais nous sommes des « Titans à genoux » car nous ne savons plus qui nous sommes. Le monde appartient aux forts, et non aux faibles. Les traîtres à notre race essaient de nous persuader que nous sommes faibles et que nous n’avons aucune chance de gagner.

À 1.10.25, les démocrates affirment que nous sommes confrontés à une guerre psychologique et ceux qui pensent que tout est fini et que nous ne pouvons rien faire doivent être écartés de nos milieux. Nous ne pouvons pas être pessimistes. Un démoralisateur est pire qu’un adversaire. On enchaîne sur l’imam de Brest qui devient référent à la laïcité. Il est connu pour ses prêches islamistes radicaux. Il voudrait accéder à la maison d’arrêt de Brest. Pas mal pour enrôler de nouveaux soldats. Il pourra donc embrigader facilement des tôlards et cela rémunéré (par nous, petits contribuables). La laïcité est toujours dans le deux poids deux mesures.

À 1.20.47, il est question d’une institutrice d’Alsace qui préfère éduquer les migrants que les enfants de son village ! Les habitants ne peuvent plus supporter cette situation car depuis 5 semaines les enfants n’ont plus cours. Selon Derrick, les Alsaciens ont été allemands donc ils sont encore plus poussés à se renier. Argyle pense que l’institutrice est partie volontairement pour enseigner aux nègres, donc une démarche volontaire de trahir sa race. Un cas de gauchisme qui favorise le Grand Remplacement. Il conclut sa critique en comparant la réaction des parents d’élèves (plutôt modérée) à la sienne si cela était arrivé dans son village…

À 1.29.45, analyse d’une petite vidéo. Cathédrale de Reims, entourée de barrières de sécurité. Une ambiance de ville assiégée, comme toute la France. L’immigration africaine à Reims est très importante et cette diversité afro-bougnoule ne rend pas la ville accueillante. La ville a résisté aux bombardements allemands pendant la Grande Guerre mais pas aux allogènes ! Les villes françaises ressemblent de plus en plus à Paris, et ce n’est pas un compliment.

À 1.40.21, la place de Brest ne peut plus accepter des expositions de particuliers (seulement les professionnels) et la place est entourée de plots en béton. Selon Gandalf la France est devenue une zone de guerre larvée, où le danger est présent constamment. La comparaison est faite avec de réelles zones de guerre où sont installés des checkpoints, des barrières de sécurité… La diversité c’est la guerre. Des gens qui ne sont pas de la même race, et qui sont obligés de vivre ensemble produisent ce résultat. Argyle fait aussi remarquer que les vigiles qui fouillent les Blancs sont des afros-maghrébins. Nous sommes « protégés » par les mêmes qui commettent des attentats et nous rendent la vie infecte.

À 1.50.15, les démocrates en reviennent à l’éternel constat : pour être en paix, il nous faut nous débarrasser des non-Blancs ; la remigration, l’apartheid ou la mort sont les seules solutions que nous devons leur proposer. L’émission se termine sur de petits commentaires sur la naine adoratrice de nègres, tout cela dans la bonne humeur ! S’ensuit un petit remix de la vidéo de la naine et d’un documentaire sur le nazisme et la médecine.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

6 Commentaires sur "Démocratie Participative #72 : Spécial Noël : Génocide de nains"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
GrossBaff
8 janvier 2018 19 h 46 min

Pour les personnes intéressées, j’ai mis en ligne un torrent regroupant toute la saison 2 de Démocratie Participative, incluant les images & un fichier txt de présentation pour chaque épisode (présentation des membres + sommaire + résumé de Blanche Europe).
Téléchargez si vous n’avez pas déjà, écoutez & faites tourner (et laissez en Seed si possible ^^)

Longue vie à DP !! ;=)

Michael
10 janvier 2018 21 h 25 min

DP est vraiment une bouffée d’air frais.

personne
10 janvier 2018 22 h 08 min

c’est pour ça que j’en ai marre de l’école que des baisses de niveaux et de la propagande

wpDiscuz