Quand une bande de noirs agresse violemment et vole de nombreux blancs à Baltimore, la presse s’en soucie à peine

Imaginez le scénario suivant : une bande d’une quinzaine de blancs âgés d’une vingtaine d’années se rendant dans un quartier peuplé de noirs, et y agressant très violemment de nombreux noirs. Croyez-vous que les médias dominants se contenteraient de l’évoquer très brièvement ? Il suffit de se rappeler l’affaire du noir poussé dans le métro pour connaître la réponse. Gardez cette comparaison à l’esprit.

Traduction de l’article du Daily Stormer.


La raison véritable pour laquelle les Juifs veulent le contrôle des armes est que, lorsque les Blancs seront une minorité, vous ne soyez pas capable de vous défendre de la violence qu’ils provoquent contre vous.

Regardez ce qui se passe désormais chaque jour en Amérique, que croyez-vous qu’il se passera quand les Blancs seront 30% ? 20% ?

Un groupe de 10 à 15 « jeunes » (des noirs) se sont rendus dans l’un des rares quartiers blancs de Baltimore pour agresser et voler des personnes au hasard, et c’est tout juste arrivé dans les informations.

Fox News :

Une femme de Baltimore dit qu’elle est « chanceuse d’être en vie » après avoir été battue avec des planches et bâtons de bois par un groupe de jeunes lors de la nuit d’Halloween.

Le groupe vicieux d’environ 10 à 15 jeunes a commis au moins trois autres attaques cette nuit là dans le Sud de Baltimore, a déclaré un conseiller municipal, et la police croit aussi que les incidents sont liés.

« Ils ont commencé à me frapper avec le bois, dans les genoux, beaucoup au visage », a déclaré à WBAL la femme, qui n’a pas déclaré son identité.

La femme a dit qu’elle marchait vers un restaurant pour rencontrer des amis quand environ une dizaine de jeunes ont émergé d’une allée et ont commencé à la rosser au hasard.

« Je me sens chanceuse d’être en vie. Cela aurait pu être bien pire », a-t-elle dit.

La police a dit à la chaîne que huit personnes ont été agressées et volées dans les incidents.

« Le moment où ces incidents ont eu lieu, les suspects qui étaient impliqués, correspondent tous à la même description générale et au même motif », a déclaré T.J. Smith, le porte-parole en chef de la police de Baltimore.

La femme a dit qu’elle était entourée et a souffert d’un nez et d’une orbite cassés et de coupures importantes sur ses genoux.

« Je portais une veste rouge en pseudo-duvet, donc ils ont attrapé l’arrière de ma veste et puis m’ont tenu, et puis devant eux sont venues six jeunes femmes avec des morceaux de bois qui faisaient peut-être deux centimètres d’épaisseurs et un mètre de long » a-t-elle dit à WBAL, ajoutant que ses agresseurs étaient des « couards ».


Combien de jeunes blanches participeraient à une semblable agression ? Le terme « jeune » est un code pour « racaille non-blanche », cet élément confirme de surcroît qu’il s’agit de noirs.

Et il est extrêmement clair au regard des faits que ce n’était pas une violence destinée à permettre un vol ; mais de la violence « gratuite » destinée à permettre aux agresseurs de défouler leur hostilité anti-blanche ; et que les vols n’étaient qu’un opportunisme s’y rajoutant.


L’attaque s’est terminée quand un étranger est venu effrayer les jeunes.

Le « jeu du KO » (où des noirs donnent par surprise un coup de poing à des blancs qu’ils voient dans la rue – en particulier à des femmes, des enfants et des vieux) a fait son retour dernièrement, et pas un « meneur » noir n’est venu condamner la violence racialement motivée émanant de leur « communauté ».

La plupart des élites noires dans le gouvernement et les médias sont – comme Martin Luther King – seulement intéressés à se droguer, à avoir une voiture rutilante et à avoir des orgies avec des prostituées blanches. Ce pourquoi leur silence est stupide. Ils provoquent un lion et mettent en danger leurs privilèges en excusant ce comportement.

L’Amérique est à un tour de « jeu du KO » d’une révolution complète. Ne vous y trompez pas, des attaques comme celle-ci ne sont que des pogroms raciaux – il faut chercher longtemps pour trouver des Blancs à Baltimore !

Bienvenue dans le rêve de Martin Luther King !

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

5000

wpDiscuz