Marine Le Pen privée de son immunité parlementaire pour diffusion d’images violentes

Marine Le Pen, dirigeante du Front National, est de nouveau visée par le (((système))) alors qu’elle n’est qu’une opposition contrôlée. Déja privée de son immunité parlementaire d’eurodéputée elle est désormais privée d’immunité parlementaire. Mais pour quelle raison (bidon) ?

RT :

En décembre 2015, une enquête avait été ouverte par le parquet de Nanterre pour « diffusion d’images violentes » à l’encontre de Marine Le Pen qui avait diffusé sur son compte Twitter des photos d’hommes torturés et exécutés par l’organisation terroriste Daesh.

Ah ! Nous le savions ! Marine Le Pen = Daesh. Depuis le temps que (((nous))) attendions un fait pour le prouver. Mais désormais c’est acté, Marine Le Pen fait de la propagande pro-terrorisme en diffusant des images des exactions de l’Etat Islamique !!

En fait, pour être exact, Marine Le Pen avait diffusée de telles images pour prouver (au contraire de ce qu’adorent affirmer les médias Français) que le Front National n’est pas comme Daesh.

Le bureau, plus haute instance collégiale de l’Assemblée composée de 22 députés, ne s’est pas prononcé sur le fond du dossier concernant la présidente du FN, comme habituellement, mais sur le caractère sérieux, loyal et sincère de la demande de la justice et a donc décidé de la levée de son immunité parlementaire le 8 novembre.

Sérieux, pas le moins du monde. Mais sincère et loyal : je veux bien le croire. Par contre, envers la justice ? Ou envers je ne sais quels (((intérêts))) ?

Marine Le Pen encourt une peine de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende pour diffusion d’images mettant en scène des « atteintes volontaires à l’intégrité » d’une personne.

5 ans de prison pour dénoncer, en diffusant des preuves de ses dires, la barbarie de nos ennemis… Qui a entendu le mot justice parmi vous ?

[…]
Sur son compte Twitter, elle [Marine Le Pen] a également déclaré : « Mieux vaut être un djihadiste qui rentre de Syrie qu’une députée qui dénonce les abjections de l’Etat islamique : on prend moins de risques judiciaires. »

C’est sûr ! Et puis même en Syrie, n’oublions pas que les djihadistes touchaient encore les alloc’s. Alors que risquent-ils ? Comparé à des blancs qui veulent dénoncer le danger que notre peuple encourt ?

[…]
Le 27 septembre, c’était l’immunité parlementaire de son camarade Gilbert Collard, apparenté FN, qui avait déjà été levée dans le cadre de la même affaire.

Il avait lui aussi partagé des images violentes mettant en scène des victimes de Daesh, ce qui avait déclenché une vague d’indignation en France.

Il est vrai que personne, dans l’extrême-droite (pseudo extrême-droite), ne peut montrer du doigt nos ennemis et répandre la vérité pour que les Français se réveillent ! Non. Tout le monde doit être condamné, on censure, on parle de « Fake News » et même d’apologie du terrorisme : hop hop hop tout le monde au goulag.

Je tiens aussi à rappeller que l’immunité parlementaire est destinée à protéger la liberté d’expression des élus. Or, en enlevant celle de Marine Le Pen, elle la livre aux mains de notre détestable chère justice…

[…]
Le maire FN d’Hénin-Beaumont et député européen Steeve Briois a aussitôt pris la plume sur Twitter pour déplorer cette décision de l’Assemblée nationale à l’encontre de Marine Le Pen. Il s’agit, selon lui d’« un exécrable signal pour la liberté d’expression » et il estime que cela relève d’« une volonté évidente de nuire à la seule candidate anti-Système ».

Bon, il est vrai que l’on peut remettre en cause son combat anti-système

Mais nous sommes tous d’accord sur un point : la liberté d’expression est toujours pour les mêmes, et nous n’avons jamais le droit de rien dire. Même si c’est la vérité et qu’elle crève les yeux. Bienvenue dans une dictature qui dit combattre les régimes « oppressifs ».

Mais, malgré la censure, nous continuerons de nous exprimer, de diffuser les images que nous voulons, si elles nous servent à faire se réveiller les Blancs.

Qu’ils comprennent que nous sommes les cibles et que le système ne cherchera pas à nous protéger mais à nous faire taire.

La vérité doit éclater au grand jour.

Alors diffusez, propagez la vérité, sans jamais inventer de faits qui ne se sont jamais produits. Ne cédez pas à la tentation (trop répandu dans notre mouvement, hélas) de fabriquer des faits destinés à choquer le public. Nous n’avons besoin que de faits réels pour prouver que nos idées sont justes et que ce sont les seules qui pourront inverser la tendance actuelle.

Auteur: Nico White

Partager cet article sur

Publier un commentaire

9 Commentaires sur "Marine Le Pen privée de son immunité parlementaire pour diffusion d’images violentes"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Kevin le boss
13 novembre 2017 2 h 07 min

Le « système » dit : Front National = Daesh. Il se ridiculise.

Marine Le Pen répond « Non, voilà ce qu’est Daesh » (et montre des photos que l’on peut voir absolument partout).

Le « système » supprime son immunité et la menace de cinq ans de prison. Ce même système qui chouchoute nos terroristes.

Qui est immonde dans cette affaire ?

Laibach
13 novembre 2017 8 h 46 min

C’est une affaire hallucinante,ok! Mais pour moi,ceux qui sont réellement au manette,font un jeu de victimisation envers la poissonniére de Saint Cloud! Elle est en difficultée,faut la faire remonter dans l’estime de certains!!! Puis au final,tous cocus comme d’habbbbbb!! Par pitié,passons a autre chose. Le FN des Lepen est une voie de garage!!

baguette
13 novembre 2017 9 h 16 min

Cela lui donne un aura de résistance au ((( système ))) alors qu’ elle fait partie des pires traîtres.

Darkeuclyde
13 novembre 2017 9 h 50 min

La Poissonnière Le Pen n’est pas une voie de garage, c’est un piège à con et voter, c’est joué au jeu dont nos ennemis ont fixé les règles. Nous devons mener la danse en créant notre propre jeu avec nos propres règles pour pouvoir abattre le système.

Laibach
13 novembre 2017 10 h 38 min

Et pour en terminer,selon moi,ca mérite pas un article sur Blanche Europe ce piége a con!! Perso,j’ai voté FN de 2012 a 2017,j’ai trainé les pieds au deuxiéme tour!!!Quand j’ai vu son comportement au soir du 2eme tour!!!!!!!!!!!!!!!Sans commentaire.Puis si elle avait remporté le pouvoir(dans ses reves) des gens comme nous pensant a voix haute nos opinions,c’est la taule directe!!! Lepen = Emmanuel Goldstein.

13 novembre 2017 15 h 29 min

Rapporter ce fait d’actualité n’équivaut pas à un soutien politique à la Le Pen ; il ne faut pas tout mélanger.

L’immunité parlementaire est justement censée protéger la liberté d’expression des députés, cette décision est donc significative en ce qu’elle illustre toute l’hypocrisie et la mauvaise foi du régime anti-blanc ; il s’agit certainement là de quelque chose méritant d’être rapporté.

Laibach
13 novembre 2017 18 h 43 min

Certes,mais mon aversion est telle a son egard,que meme en photo,je ne peux plus la voir la rombiére!!Au plaisir de vous lire.

Michael
13 novembre 2017 13 h 38 min

la mégère n’ira bien sûr jamais en prison, elle est trop utile. Le but est de lisser le paysage politique dans son entier. Aucun discours racial ou concret ne sera toléré en (((démocratie))).

13 novembre 2017 17 h 27 min

Sinon, comme images violentes diffusées par le gouvernement d’énergumènes, il y a la rentrée des classes sur l’île de Saint-Martin.
50% d’envahisseurs clandosses, 100% de négrillons dissipés à l’école publique, rejetons de pillards et de délinquants, violeurs de frontières quand ça n’est pas plus.

Des milliards dépensés pour ça… et pour découper leur classes en deux, puis bientôt en 24, avec, en sus, devoirs faits par des membres d’assocs subventionnées, des surveillants-smicards et profs volontaires (volontaires pour encaisser des heures sup au tarif prof ?), de manière à rendre les élèves… « autonomes » [sic !], selon le nouveau mot d’inversion des ministres !

De qui se moque-t-on ?

Toute leur politique n’est plus menée que pour terroriser les Français et nous remplacer par du caca.

Ainsi, Marine est dépouillée de son immunité de libre-parole politique.
Immunité qui n’existait déjà plus pour son père (faux « coup de poing » à Mantes-la-Jolie, pour lequel les juges se sont retournés dos au film où on voyait que c’était la communiste qui avait attrapé la manche de JMLP, et « détail » l’ayant fait condamné deux fois à lui tout seul, ça fait beaucoup pour un « détail », n’est-ce pas ?, comme dirait ce ‘Menhir’].
De même pour Bruno Gollnish, suspendu de l’université de Lyon pour un bout de phrase découpé qui aurait ainsi pu lui faire remettre en cause le dogme… dudit « détail ».
Eux deux en ont déjà largement fait les frais ! Aussi au sens propre : première condamnation très onéreuse pour JMLP !
Bref, contre toute logique digne de ce nom et dans une démarche d'(((inversion accusatoire)))… tu dénonces des crimes de Bougnoules ? Donc, tu seras le (((bouc émissaire))), le criminel fictif donné en pâture au public, à la presse et à la ‘justice’ (si on peut l’appeler ainsi).

Le très tendancieux Gilles Bouleau, de T.F.1., a parlé de « diffusion d’images insoutenables » pour accuser la harpie du F.N. Pauvre chou ! Pourquoi ne change-t-il pas de métier si ça l’effraie tant que ça, les photos d’actualité ? ça rapporte plus de tapiner dans la tour que dans le Bois voisin à Boulogne ?

Mais ce même média mène une campagne acharnée pour « rat-pas-trier » les « djihadistes français », alors que ce ne sont en réalité que des arachides à 50 ou 100% selon les unités et qu’on devrait donc interdire d’accéder à nouveau à la France et plus largement à l’Europe. Ils font même déjà campagne, ces francs-mac de Bouygues, pour qu’à leur « retour », ces islamistes ne soient pas emprisonnés. Motif ? La France « n’est pas armée [sic!] pour emprisonner autant » d’islamistes…
Et ils qualifient de « français », les rejetons que toute cette engeance obsédée par la fornication (mais au nom d’Allah !) a pondu là-bas en l’espace de quelques années.
Donc un bicot qui naît en France serait « français », ça permettrait de « naturaliser français » ses parents et un bicot qui naît de djihadistes en Irak ou en Syrie serait aussi « français ».
Au nom de quoi, des « droits humains » de la shariapublique ?

Leur (((république:. mène tout à l’envers du bon sens populaire, elle est vraiment celle de toutes les inversions, celle de toute l’anti-France !

wpDiscuz