Affaire Sonia Nour : une négresse musulmane qualifie le terroriste de Marseille de « martyr », suscitant de vives réactions

La négresse Sonia Nour qualifie le terroriste de Marseille de « martyr »

Nous avons rapporté il y a peu l’effroyable double-assassinat de deux jeunes femmes par un colon bougnoule immigré illégal depuis plus de 12 ans qui criait « Allah Akhbar ».

RTL :

Quand le terroriste a été abattu dimanche 1er octobre, après avoir tué les deux jeunes femmes âgées de 20 et 21 ans, il n’avait aucun papier sur lui, aucun bagage, seulement un iPhone. Le téléphone portable a commencé à livrer quelques secrets.

D’après nos informations, des vidéos islamistes ont été téléchargées récemment dans le téléphone du terroriste. Il s’agit de chants qu’on appelle les nasheed. Le plus souvent interprétés a cappella, ces chants islamistes sont typiques de la propagande djihadiste mise en place par Daesh.

Confirmation, si besoin en était, des motivations du tueur.

Le message de Sonia Nour sur Facebook en réaction est sans ambiguïté :

Message de Sonia Nour

Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre, là ça fait du bruit.

Première partie : elle exprime son agacement devant le fait que des gens parlent et s’indignent du double meurtre brutal de deux jeunes filles. Elle exprime sa parfaite indifférence quant à leur sort (ce n’étaient que de vilaines blanches, à ses yeux), et qualifie le terroriste de « martyr ». C’est ce mot qui a fait le plus réagir, puisque elle endosse implicitement les actions meurtrières qu’il a commis.

Terrorisme, du sang, civilisation, bla bla bla… Par contre, que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours, on l’entend moins votre grande gueule.

Alors même qu’elle exprime le plus parfait mépris pour les victimes de Marseille, elle reproche l’indifférence aux massacres supposés commis par le « terrorisme patriarcal ». Dont elle ne donne d’ailleurs pas le moindre exemple – c’est plus simple quand on s’appuie sur du vent.

L’hypocrisie est grossière, mais obnubilée par ses intérêts tribaux elle n’en a cure. Elle cherche seulement à accroître le pouvoir des siens par n’importe quel moyen, ici en cherchant à culpabiliser les Blancs.

Vu son mépris total pour les deux jeunes femmes assassinées ; si elle utilise là le terme « patriarcat » ; elle semble plutôt de ces vermines qui critiquent le prétendu « blantriarcat » et sont en train d’asseoir leur domination sur l’extrême-gauche (ce qui a au moins l’avantage de la polarisation : ces gens ne cachent pas qu’ils nous haïssent parce que nous sommes blancs et que rien ne sera jamais suffisant à leurs yeux).

Examiner le passé de ce parasite est aussi instructif : on apprend ainsi qu’elle suivait une licence de psychologie à l’université d’Angers, où elle était une agitatrice communiste, et où elle a été empêchée de réinscription pour suspicion de fraude.

A-t-elle jamais fait le moindre travail productif de sa vie ? On peut se le demander.

Le maire communiste de La Courneuve la suspend face à la pression populaire

Le message de la négresse est rapidement devenu viral sur les réseaux sociaux, amplifié par tous les français ordinaires s’indignant de ce message répugnant.

Le maire communiste de La Courneuve, employant Sonia Nour a été rapidement submergé de messages le sommant de réagir. Sa mairie a aussi été visée par des appels téléphoniques nombreux. La mise sous pression s’est avérée efficace.

Le Monde :

Très vite, Gilles Poux, le maire de la ville, a estimé que l’ancienne membre de la direction de l’UNEF – elle faisait partie du bureau national au début des années 2010 – avait dépassé la ligne rouge. Il a condamné le message et suspendu Mme Nour de ses fonctions. « Ces propos qui minimisent et banalisent des actes de terrorisme d’une sauvagerie inouïe ne méritent que la condamnation », a écrit l’édile.
[…]
Mme Nour a par la suite essayé de se justifier, en affirmant qu’elle voulait dénoncer les violences faites aux femmes. Sans vraiment convaincre : « En France, nous avons l’équivalent d’un Bataclan [89 morts sur les 130 victimes des attentats du 13 novembre 2015] chaque année pour les femmes. Meurtres de masse par étranglement, coups, coup de fusil, poignard… par des hommes. En quoi le crime dit “islamiste” serait plus atroce que le crime de femmes par leur conjoint ou ex… ? »

Ces assassinats n’ont généralement rien de politique et n’ont rien d’un « terrorisme patriarcal » contrairement à ce que prétend cette afro-féministe.

Elle prend soin de préciser également que « le mot martyr ne veut pas dire “le juste” » et qu’elle l’emploie « dans le sens psychanalytique du terme ».

Cela ne veut rien dire. Personne ne connaît son sens prétendu.

Le fait est que le mot martyr désigne non seulement une personne qui s’est sacrifiée pour une cause, mais est aussi associé à une connotation héroïque très positive. On ne qualifie jamais de « martyr » ceux à qui on s’oppose ; mais seulement ceux que l’on soutient.

Cette suspension et sanction disciplinaires paraissent plutôt insuffisant, alors qu’un licenciement pur et simple serait approprié. Notons aussi que le FN a transmis un signalement aux services du procureur. Le parquet n’est en effet pas très prompt à s’auto-saisir dans les affaires impliquant l’hostilité anti-blanche.

La négresse Sonia Nour s’est aussi lamentée de sa suspension :

Je ne pensais pas qu’un maire communiste se servirait du déchaînement de l’extrême droite pour me suspendre sans solde et m’emmener en conseil de discipline pour apologie de terrorisme comme le souhaite l’extrême droite. Pour info je suis enceinte de près de 6 mois…

Parce qu’évidemment, elle entend en plus pondre un petit nègre et être entretenue à nos frais pour cela !

La seule chose que l’on devrait lui payer, c’est un avortement ou un aller-simple pour l’Afrique.

La négresse reçoit des soutiens significatifs de la part des gauchistes dégénérés

Si les grandes figures médiatisées de l’extrême-gauche se sont éloignées des propos de Nour, beaucoup de fanatiques anti-blancs l’ont soutenue.

Le Monde :

Plusieurs personnes sont venues à la rescousse de Sonia Nour. Parmi elles, des anciens camarades de l’UNEF qui dénoncent une « cabale ». Ils rappellent l’engagement de Mme Nour contre « les systèmes de domination en faisant un lien utile et nécessaire entre classe, race et genre ».

D’autres militants reprochent au PCF d’avoir agi « sous la pression de la fachosphère » et de certains militants du Printemps républicain. Ils estiment que la sanction est disproportionnée et injustifiée. L’un d’eux écrit : « La violence de la charge contre Sonia Nour tient principalement au fait qu’elle est racisée. »

C’est la logique gauchiste : les non-Blancs ne feraient jamais rien de mal et seraient toujours d’innocentes victimes.

RT :

La suppléante du député insoumis François Ruffin, Zoé Desbureaux, a suscité la polémique pour avoir apporté son soutien à Sonia Nour, suspendue de son poste à la mairie de La Courneuve.
[…]
Des captures d’écrans de messages postés sur les comptes Facebook et Twitter de Zoé Desbureaux ont été diffusés sur les réseaux sociaux. Le fil Twitter de la suppléante ayant été rendu privé après la diffusion des messages, les publications originales n’ont pu être consultées par RT France, mais sont citées par l’AFP.
[…]
Le premier message, sur Facebook, (rédigé en écriture inclusive) se lit :

Soutien total à Sonia Nour, qui a toujours été là pour défendre et porter la voix de celleux [sic] qu’ils voudraient faire taire. […] Quelle tristesse de voir que la gauche cède à la propagande et à la désinformation fasciste. Force à toi Sonia, tu n’es pas seule.

« Soutien total à Sonia Nour qui subit les pressions de la fachosphère et de la gauche cassoulet », exhorte encore Zoé Desbureaux dans un autre message, sur Twitter, déclenchant une avalanche de messages incendiaires. Certains internautes ont même accusé la suppléante de soutenir « l’apologie du terrorisme ».

Ce n’est pas une simple accusation. C’est un constat objectif. Elle soutient l’apologie de terrorisme islamique.

Mélenchon a condamné ; mais il y avait beaucoup de voix dissonantes dans les rangs de son électorat.

À mesure que ces communautaristes ouvertement anti-blancs étendent leur influence à l’extrême-gauche, ils provoquent une intense polarisation : aucun blanc ne trouve jamais grâce à leurs yeux, et la seule et unique défense contre eux consiste à défendre ses propres intérêts ethniques et raciaux blancs.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

17 Commentaires sur "Affaire Sonia Nour : une négresse musulmane qualifie le terroriste de Marseille de « martyr », suscitant de vives réactions"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Maïxent Baranyai
7 octobre 2017 16 h 09 min

Ça y’est… Le fameux « Ci nou li victimes, bande di fachos », c’était inévitable comme à chaque attentat, il faut qu’ils la ramène en mode « je dis pas que c’est bien fait mais bon, quand même ».
La seule solution c’est LE NAPALM !

Kevin le boss
7 octobre 2017 23 h 09 min

Heu, tu as un stock à écouler, parce que j’ai l’impression que tu y reviens souvent ?

🙂

Maïxent Baranyai
9 octobre 2017 2 h 14 min

Si seulement j’en avais 🙂

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
7 octobre 2017 16 h 59 min

L’immense majorité des musulmans évitent de critiquer les agissement de l’état islamique, forcement car Daesh pratique intégralement l’Islam,
Et ceux qui ne soutiennent pas ouvertement l’etat islamique, sont soit de mauvais musulmans, soit pratique la taqqya (ruse pour tromper l’ennemi)
Nous avons un problème avec l’islam et ses coreligionnaires, il n’y a pas de négociation possible, ce sera eux ou nous.

Earl Turner 31
7 octobre 2017 17 h 19 min

En plus d’être une négresse je pense qu’elle est musulmane. Autant Sonia que Nour peuvent le laisser penser. Peut être que Nour est le nom de son mari puisqu’il est écrit « Mme Nour » mais si elle n’est pas née muslmane, nul doute qu’elle le soit devenue.

Un suprématiste musulman tue 2 blanches, elle trouve qu’il y a bien plus grave. Par contre si un suprématiste blanc avait tué 2 arabes/négresses elle n’aurai certainement pas écrit le même tweet. Sa sensibilité d’envahisseur en aurait autrement affectée.

PATRIE BLANCHE
7 octobre 2017 22 h 27 min

En effet, supposons qu’un blanc, un gaulois, dégomme demain 2 femmes en hijab pour venger les filles de Marseille … A coup sûr : hurlement des médias, embrasement de toutes les banlieues ! Je n’ai guère lu dans les merdias que les 2 pauvres filles avaient été choisies parce que précisément européennes de type et d’allure par le muzz.

Earl Turner 31
8 octobre 2017 0 h 20 min

Oui, le côté racisme anti-blanc est exclu du traitement de l’info par les médias du Système.

8 octobre 2017 10 h 29 min

Pour eux cela n’existe même pas !

PierreAntoineCostaud
7 octobre 2017 18 h 52 min

Notre meilleure propagande…c’est de les laisser parler…c’est de les laisser exprimer « dans leurs mots à eux » toute leur négritude, toute leur bougnoulerie ….Et ils ne s’en gênent pas…on sent qu’ils sont en confiance…La France n’est-elle pas le pays autoproclamé des Droits du singe?…
et la petite Sonia, elle mériterait une meilleure « exposition médiatique », elle mériterait d’être mise en pleine lumière, une nègresse si exemplaire…

1)- étudiante en « psycho »…mais ça aurait pu aussi être en « socio »…autrement dit étudiante en singerie….
2)- comme beaucoup de ses congénères ce n’est pas un singe savant, elle est renvoyée de la fac pour « suspicion de fraude »…l’atavisme… le drame d’être née singe et de ne pouvoir échapper à son destin de looser de l’Evolution…
3)- communiste, membre de l’UNEF, fonctionnaire territoriale à la Courneuve…une caricature dans la caricature….le parcours classique de la gauchiste institutionnelle….si elle avait été juive, elle aurait fait l’ENA et serait ministre chez Macron, mais là, c’est une singe… alors bien sûr elle est limitée…elle a fait « psycho » Angers et elle doit émarger à « l’action socio-culturelle » de la Courneuve…à moins que cela soit dame pipi à la piscine municipale….
4)- « le mot martyr dans le sens psychanalytique »…y a rien de plus burlesque que d’entendre parler un singe « qui a fait des études »…on dirait du Taubira dans le texte….une autre belle intellectuelle à quatre mains!
5)-« la sanction »? : une modeste « suspension », le temps que la polémique se calme….pas sûr que l’apologie d’un martyr de la Cause blanche soit pardonnée de la même manière par l’employeur moyen….et par la Justice pénale!

Bertrand Cantat refait surface actuellement à l’occasion de la sortie de son nouvel album où il chante la détresse des migrants sur un accord de ré…avec l’amical soutient de tous les merdias du Système …j’aimerais bien qu’on l’entende sur le sujet….le combat féministe de la petite Sonia mérite le soutient des grands consciences de la gauche engagée….et puis le combat contre le machisme des gros beaufs fachos c’est un peu sa spécialité…

7 octobre 2017 19 h 54 min

Encore une saloperie de négresse élue, nous disposons de la meilleure élite ne l’oublions pas. Mais à faire des messages comme cela, ils se pensent plus installés qu’ils ne le sont, ils se tirent une balle dans le pied. Tant mieux.

Earl Turner 31
8 octobre 2017 0 h 26 min

Pour être précis, elle n’est pas élue. C’est une militante communiste employé par la mairie communiste de La Courneuve pour travailler auprès du maire communiste. Mais les électeurs ont quand même élu un maire capable d’employer une telle merde. On peut donc dire qu’elle est élue indirectement.
Danièle Bonobo, elle, a réellement été élue et ne vaut pas mieux que cette Nour.

8 octobre 2017 10 h 25 min

Oui tu as raison mais si l’on élit un maire communiste alors on doit s’attendre à avoir les réusltats qui vont avec !
Et oui l’autre singe d’obono n’est pas mieux.

wpDiscuz