Une horde de nègres force la frontière espagnole à Ceuta en courant par le poste-frontière

Il est tellement simple d’établir des solutions efficaces face à l’invasion non-blanche que l’incompétence n’est en aucune manière une explication valable pour la situation que les dirigeants des pays européens laissent se dérouler. C’est le refus délibéré de l’empêcher – quand ce n’est pas la volonté de la favoriser qui est en cause.

Le 1er août, 73 nègres forçaient la clôture entourant Ceuta ; mais dans cette nouvelle invasion la méthode était plus simple encore.

AFP :

Au moins 187 migrants sont parvenus à entrer dans l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc en courant à toute vitesse pour passer le poste-frontière au petit matin, a annoncé lundi la préfecture de l’enclave.

« Ils sont entrés à 5 heures du matin par le poste frontalier, en courant », a expliqué un porte-parole de la préfecture de cette enclave espagnole au Maroc. Selon une estimation provisoire, 187 personnes sont entrées ainsi. Ce sprint nocturne a surpris les agents qui, débordés, n’ont pu retenir les coureurs.

Un peu comme dans un film de zombies, les nègres se contentent d’affluer en masse, et utilisent leur nombre pour passer en force.

Un poste-frontière étant destiné à permette le passage dans un sens ou l’autre de voyageurs, on peut encore admettre qu’il soit possible d’y passer si les gardes-frontière n’interviennent pas – on pourrait néanmoins concevoir un système élaboré avec un sas de séparation bien plus solide permettant d’éviter une situation aussi ridicule :

Mais même dans la configuration actuelle, se pose la question : pourquoi donc les policiers ne tirent-ils pas sur ces envahisseurs ? Ou plutôt, pourquoi ont-ils l’ordre de ne pas tirer sur les envahisseurs en pareille circonstance ?

Bien sûr, si quelques nègres étaient tués et d’autres blessés dans un tel épisode ; les médias anti-blancs hurleraient leur indignation ; mais ce serait bien différent dans la population générale et l’électorat : c’est le genre de courage politique qui est réellement attendu par une large part de la population. Ces ordres sont donc le fruit d’une combinaison de lâcheté et de trahison.

Notons que cela ne serait pas une exception mondiale, loin de là. Ainsi, par exemple, la presse indienne rapporte plusieurs fois par an le cas de pakistanais abattus par l’armée en tentant de franchir illégalement la frontière – et un palestinien tentant d’entrer en Israël en fonçant vers un poste de contrôle n’y survivrait pas.

C’est une pratique normale pour empêcher des intrusions indésirables ; mais que les anti-blancs présentent fallacieusement comme immorale dans le seul but de favoriser notre destruction.

« Il n’y avait pas eu de tentative menée de cette façon depuis très longtemps par ici », a indiqué un porte-parole de la Garde civile. Sur une vidéo tournée par une télévision locale, on voit des jeunes hommes originaires d’Afrique subsaharienne exulter dans les rues de Ceuta, rendre grâce à Dieu ou crier « bienvenue en Espagne ».

C’est la deuxième partie de ce cirquenbsp;: au lieu d’être internés en camp de concentration et/ou expulsés promptement ; ces nègres (qui ne fuient nullement la guerre, qui ne sévit pas dans leurs pays d’origine et encore moins au Maroc) ont la possibilité de déposer une « demande d’asile », d’être transférés sur le continent européen, avant de disparaître dans la nature pendant que leur demande bidon est « évaluée ». Au nom des « droits de l’Homme ».

Voilà ces nouvelles « chances pour l’Europe » fêtant leur arrivée. On sent le génie qui émane de tous ces futurs ingénieurs, professeurs, médecins, etc. :

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

12 Commentaires sur "Une horde de nègres force la frontière espagnole à Ceuta en courant par le poste-frontière"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
10 août 2017 16 h 51 min

Pourquoi les gardes n’ont pas de chiens??? Ça dissuade 4 a 5 bergers Allemand !

Frankistan 2017
10 août 2017 17 h 10 min

c’est contraire aux  » droits de l’homme  » puisque ça pourrait faire bobo aux nègres

le plus simple c’est de brancher le grillage , les portes sur secteur et de laisser la stupidité des nègres faire le reste

STOP GÉNOCIDE DES BLANCS
10 août 2017 18 h 57 min

Droits de l’homme = Droit des sous-races !

Tu as une bonne idée !

Crom
11 août 2017 16 h 09 min

Ah oui se serait une bonne idée. On le fait bien pour des chevaux alors pourquoi pas pour des primates!

Albers
11 août 2017 16 h 21 min

Pourquoi l’Espagne garde-t-elle ces deux enclaves au Maroc ? c’est la porte d’entrée trop facile des envahisseurs.
L’Espagne avait déjà laché le Sahara « espagnol » récupéré par le Maroc dans les années 1970

Orto Grafix
14 août 2017 1 h 34 min

Bien vu. Ça fait du bien de voir qu’il y a tel ou tel qui peut voir où est le vrai problème.
C’est certainement une grossière imbécillité de la part des Espagnols de rester à Ceuta et Melilla.

Kolovrat
11 août 2017 16 h 43 min

Ils viennent féconder nos filles !

La plupart de ces nègres comptent améliorer leur patrimoine génétique en se métissant avec nous ! Le métissage est une évolution pour les nègres, mais une involution pour la Race Blanche.

11 août 2017 18 h 16 min

Et beaucoup réussissent, le nombre de putes à nègres est en hausse et parlons aussi des amateurs de nègresses ou de beurettes ! Un truc pas mal aussi c’est les blanches sous un voile avec 2-3 batards…

Frankistan 2017
11 août 2017 18 h 54 min

Oh que oui , j’en vois de plus en plus , c’est à vomir ! Des PAN , aussi des blancs avec des jaunes

comme ça eté dit dans l’avant-dernier DP ; il suffit que le nègre parle a peu près correctement , se proclame patriotes froncé et les PAN afflux comme des mouche a merde

Alfur
11 août 2017 22 h 58 min

Oui, gardes-frontières, tirez ! Tirez ! Mais tirez donc ! Ils nous agressent !
Cette vidéo me coupe le souffle, nous coupe le souffle !!!
Elle est pire que révoltante, c’est abjecte !
C’est une AGRESSION, c’est une IN-VA-SION, c’est une GUERRE authentique par migration de masse.
Des corps jetés en masse contre les frontières d’un autre pays, sont bel et bien des armes ! : méditons ce livre pour comprendre et faire comprendre autour de nous ce qui se passe ! Kelly M. GREENHILL, Weapons of Mass Migration, ISBN-13: 978-1501704369

Si les envahisseurs ne sont pas arrêtés, ce n’est pas imputable à un certain « laxisme ». Il faut se résoudre à admettre l’inadmissible : ordre a été donné au plus haut niveau de les laisser passer, parce que c’est ce que les dictateurs de l’UE veulent… Et la racaille mondialiste exulte !

Alfur
11 août 2017 23 h 31 min

Nous assistons de nouveau depuis quelques semaines à un véritable assaut contre l’Europe du sud, Italie et Espagne surtout. Je parie que ça va se poursuivre encore ces prochaines semaines. Il y a anguille sous roche. La preuve : l’ONU par le biais de l’IOM, met en garde l’Espagne : un afflux record de migrants est en route !
Dernière vidéo sur RU Tube à propos de la crise migratoire, le maire de Vintimille :
Le maire de Vintimille a clamé que sa ville, près de la frontière française, qui accueille de nombreux migrants, ne rencontre pratiquement pas d’assistance de l’UE.
MILAN de même (02/08/2017) etc…
SICILE (03/08/2017)
Et le 10/08/2017 sur une plage d’Espagne
Voyez l’article de Breitbart du 11/08/2017 ici.
IOM International Organisation for Migration – OIM Organisation Internationale pour les Migrations
L’article conclut :

« The IOM is not at all opposed to mass immigration, and has in fact given migrants its full support throughout the current crisis.
“With 244 million people on the move, migration is inevitable, necessary, and desirable,” the taxpayer-funded agency claims.</blockquote>

Ksenia
12 août 2017 12 h 36 min

Quelle vision d’horreur ! Oui, il faudrait des grillages bien électrifiés, des policiers armés avec le droit de tirer, des molosses bien dressés, car on se fout des droits de l’homme quand il s’agit d’invasion !

wpDiscuz