Lors de sa fête de Hanouka, la tribu montre ses tendances profondes

Pour ceux qui n’auraient toujours pas compris, la fable selon laquelle les Israéliens sont un poste avancé de l’occident qui se bat héroïquement contre les vilains bicots est démentie chaque jour.

Leur agence IsraAID joue le rôle de passeurs pour ceux qui viennent polluer et envahir l’Europe, et les nationalistes ne peuvent pas s’unir avec les Juifs, parce que nos intérêts et nos natures s’opposent à tous égards, alors que la parenté sémitique unit Juifs et Arabes.

La fraternité judéo-arabe ne se dément pas : Hanouka à Bahrein

Le royaume de Bahrein est un tout petit archipel raccroché par une bande de terre à l’Arabie saoudite, dont il est le vassal. D’après l’article 2 de la constitution de cette pétro-monarchie, « la charia islamique est une source principale de la législation de l’Etat ».

Qui aurait pensé que des chameliers sunnites auraient pu allumer le chandelier de la ménorah avec des youpins ?

Ces scènes d’allégresse et de fraternisation sémitiques nous vont droit au coeur.

RT :

Une célébration a été organisée au Bahreïn à l’occasion de la Fête juive des Lumières. Au cours de la cérémonie, juifs et Bahreïnis en habits traditionnels ont dansé autour du chandelier rituel, au rythme de chansons hassidiques.

Une vidéo montrant juifs et arabes danser ensemble autour d’un chandelier de Hanoucca a fait sensation sur les réseaux sociaux, sur lesquels la scène a été partagée plusieurs milliers de fois.

Pour la deuxième année consécutive, le roi Hamad Isa Khalifa a reçu le 24 décembre des hommes d’affaires juifs locaux et des Bahreïnis musulmans pour la cérémonie d’allumage du chandelier rituel. L’événement a été co-financé par le millionnaire américain Lazer Scheiner.
[…]
Si de nombreux internautes ont salué l’initiative, le Hamas l’a lui condamnée, qualifiant la scène de « spectacle honteux » et appelant le Bahreïn à « mettre un terme à toute forme de normalisation des relations avec l’ennemi sioniste ».

Le royaume et Israël ont en effet entamé un processus de rapprochement ces dernières années, sans toutefois avoir de relations diplomatiques officielles. Une princesse bahreïnie a notamment été soignée dans un hôpital israélien en février dernier.

La monarchie, qui compte 1,3 million d’habitants, n’abrite à l’heure actuelle qu’une cinquantaine de juifs.

Qui plus est, Le royaume de Bahrein se distingue également par le fait que son ambassadeur aux Etats-Unis entre 2008 et 2010 ait été une ambassadrice, Houda Nonoo, qui est juive et avait auparavant été élue au parlement du pays.

Une délégation d’investisseurs juifs passe du bon temps à Bahrein

Un peu avant cette cérémonie huileuse, une délégation d’hommes d’affaire juifs « américains », rendant visite à des dignitaires du Royaume de Bahrein, a émis le souhait de promouvoir des investissements et d’élever cette pétro-monarchie du Golfe au rang de puissance régionale.

Ces sémites juifs ont été chaleureusement accueillis par leurs cousins, comme larrons en foire (en).

Algemeiner :

Solomon Eisenberg — un des hommes d’affaires de la délégation – a été cité disant qu’il fallait établir un dialogue direct, à l’écart des gouvernements et des médias, entre personnes de religions et d’origines différentes ». Un de ses homologues bahreini a dit que cette réunion avec les Américains « avait ouvert la voie à des opportunités économiques et commerciales. »

Bahrain et Israël n’entretiennent pas de relations diplomatiques officielles. Toutefois, les liens tissés derrière le rideau entre Israël et l’axe arabe sunnite se renforcent depuis quelques années.

Lors de son discours devant l’Assemblée Générale de L’ONU en septembre dernier, le premier ministre israëlien Benjamin Netanyahou a dit qu’en plus de l’Égypte et de la Jordanie, qui avaient signé des traités de paix avec Israël, « beaucoup d’autres États de la région reconnaissent qu’Israël n’est pas leur ennemi. Ils reconnaissent qu’Israël est leur allié. Nos ennemis communs sont l’EI et l’Iran. Nos buts communs sont la sécurité, la prospérité et la paix. Je crois que dans les années qui viennent, nous travaillerons de concert pour atteindre ces buts. »

L’hostilité à l’Iran relie les sémites judéo-arabes.

RFI :

Tout laisse à penser que la monarchie sunnite des Al-Khalifa est soutenue à bout de bras par les Saoud. « Depuis 2011, le Bahreïn pourrait être qualifié de protectorat de l’Arabie saoudite », affirme Jean-Paul Burdy. En 2012, il y a eu, entre autres, des manifestations quasi officielles au Bahreïn demandant le rattachement du royaume à l’Arabie saoudite, signe de la très forte dépendance de Manama à Riyad. Depuis 1986, l’île de Bahreïn est aussi reliée à l’Arabie saoudite par la Chaussée du roi Fadh, un ouvrage d’un montant de plus de 1,2 milliard de dollars financé à 100% par Riyad.

« A chaque fois, Téhéran gesticule, et il en va de même depuis la révolution de 1979 et la tentative de mainmise de l’Iran sur Bahreïn de 1981 », analyse Jean-Paul Burdy. L’Iran a toujours considéré avoir des intérêts au Bahreïn, ne serait-ce que la protection des chiites, en majorité d’origine persane, puisque présents sur l’île depuis le XVIIe siècle lorsque le territoire est conquis par le Shah Abbas Ier de l’Empire perse des Safavides en 1602.

Il y a donc autour du Bahreïn une espèce de bras de fer entre Riyad et Téhéran. Le régime des mollahs allant jusqu’à demander maintes fois la restitution de ce que Téhéran considère comme sa « quatorzième province ».

Hanouka à Paris

Cette fête d’Hanouka fait vibrer toute la juiverie, c’est un vrai bonheur.

Avigdor Liberman, ministre de la défense israélien a mis les pieds dans le plat lundi 26 décembre, à l’occasion de récente résolution de l’ONU contre les colonies juives illégales et de la proposition d’une conférence de paix à Paris.

Actualité juive :

« Il est temps de dire aux Juifs français : la France n’est pas votre pays ou votre terre et il est temps de partir ».

«Le nouveau procès Dreyfus organisé par la France ne sera pas une conférence de paix mais un tribunal contre Israël destiné à nuire à l’image d’Israël » a déclaré le ministre de la Défense, qui réagissait à la volonté de la France d’organiser en début d’année une Conférence de paix à Paris.

Ce Juif rapelle aux siens qui ils sont et leur demande consolider leur repère de gredins en Israël.

Sa déclaration a donc coïncidé avec leur fête de Hanouka, qui est une célébration de l’identité de sa tribu contre tous ses ennemis historiques.

Le CRIF dit la même chose que Liberman, à la date du 25 décembre, c’est-à-dire Noël pour les Goyim chrétiens :

Ne changez rien, c’est parfait !

Mais deux jours plus tard, le 27 décembre, le CRIF expliquait que Liberman avait tort, parce que les Juifs sont des Français comme vous et moi !

CRIF :

Le Crif estime que les propos tenus par Avigdor Liberman sont excessifs et inexacts historiquement et rappelle que les Juifs sont en France depuis plus de 2000 ans et qu’ils ont acquis la pleine citoyenneté en 1791.

Le Crif regrette que ces déclarations maladroites puissent faire le jeu des antisémites de tous bords et participent à la désinformation sur l’attachement des Français juifs à la République.

Encore une fausse information Goyim ! On ne peut pas faire plus français qu’un Juif, nous le disions il y a deux jours.

Pour Francis Kalifat, président du Crif, « la mission du Crif reste de veiller à ce que les Juifs continuent de vivre pleinement leur judaïsme et leur identité en France dans la sécurité et la sérénité ».

CRIF s’emmêle les pinceaux puisqu’il devait à la fois rester fidèle à sa tradition identitaire d’hostilité aux Goyim français (thèse), tout en étant forcés de désavouer les propos de Liberman, puisque sa nature de parasite l’empêche de déclarer une hostilité ouverte au pays hôte (antithèse). Les Juifs résolvent le conflit en parlant de leur attachement à la (((République))), autrement dit à l’anti-France (synthèse).

Conclusion

Un cerveau de Goy peut avoir du mal à comprendre les méandres du projet juif. Mais pour saisir le bon fil, il faut retenir le point commun stable de toutes ces manoeuvres : tout ce qui peut nuire aux peuples blancs est bon à prendre pour des sémites, tout ce qui maintient une société d’ordre est mauvais pour une tribu de criminels.

Auteur: Basile

Partager cet article sur

Publier un commentaire

15 Commentaires sur "Lors de sa fête de Hanouka, la tribu montre ses tendances profondes"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
Oscar Stépanov
29 décembre 2016 3 h 33 min

1) Vis à vis de l’Iran … en effet, c’est un peuple d’origine indo-européenne. C’est pourquoi, quoique fortement métissés et islamisés (dans la version chiite de la religion musulmane), les iraniens ont une détestation naturelle envers les israéliens.
2) Le soutien immodéré qui est offert par les israéliens aux terroristes «modérés» (ceux de la tendance Al-Qaïda) en Syrie vient puissamment en renfort à la thèse de la solidarité sémite. Cependant il faut apporter une nuance … c’est la secte wahhabite (=salafiste) qui plait le plus aux israéliens. Cette branche sauvage, barbare et ouvertement moyen-âgeuse de l’islam sunnite, comparable à ce qu’est le calvinisme parmi les religions chrétiennes, est la plus démentielle, donc forcément la plus juive. Elle présente le double avantage d’être la religion officielle de la Barbarie Séoudite et d’être largement présente en Europe, ce qui en fait un très bon levier – avec, «Inch’Allah», le soutien de «nos élites européennes» – concernant le Grand Remplacement.
3) Les juifs voient d’un très mauvais oeil l’islam chiite, qui à bien y regarder pourrait mériter du respect en comparaison à l’infecte saloperie qu’est l’islam sunnite. Le groupe chiite libanais Hezbollah, en particulier, qui s’est permis de flanquer une raclée aux israéliens au Liban, d’où ils ont été virés (saluons cette époustouflante performance), et qui se permet de soutenir «le regime syrien» laïc et nationaliste (doublement odieux pour les israéliens) est en tête de liste des ennemis de l’État Juif

UnPatrioteFrançais
29 décembre 2016 7 h 57 min

Bravo. Commentaire d’une brillante clairvoyance A noter que Nasrallah du Hezbollah souhaite chaque année un Joyeux Noël aux chrétiens ce que Hollande ne fait même plus…

Oscar Stépanov
30 décembre 2016 6 h 35 min

Merci, merci …
L’affinité entre calvinistes et wahhabites semble avoir son pendant concernant l’autre pôle des religions chrétienne et musulmane … entre orthodoxes et chiites. Les chrétiens orientaux, comme les coptes égyptiens ou les chrétiens se trouvant au Liban (où est apparu le Hezbollah) ou en Syrie, sont assimilables à l’église orthodoxe. Ils vivent en bonne intelligence avec les chiites, qui sont d’ailleurs divisés en diverses sectes (les druzes et les alaouites y sont rattachés). Du simple fait d’être minoritaires, parmi la vaste populace de l’islam sunnite, les chiites et les orthodoxes (auxquels Nasrallah adresse ses voeux) savent se respecter. D’ailleurs, au Liban, un pays où les chrétiens sont presque une moitié de la population, le Hezbollah est apprécié voire aimé de tous.

Pouvoir Blanc
29 décembre 2016 12 h 22 min

Le youpin dans toute sa splendeur ! Un coup il vous dit que vous devez vous allier avec lui (donc avec un sémite) pour se battre contre d’autres sémites ou apparentés (les musulmans), un coup il s’allie avec son frère de sang ! Le youtre est un menteur patenté, mais il sait très bien ce qu’il fait. Détruire les peuples blancs, c’est bon pour la tribu !

Des cocus nous proposeront ici : soit de s’allier aux juifs pour combattre les musulmans, soit de s’allier aux subhumains pour combattre les juifs. Comme si nous étions obligés de nous allier avec des parasites pour détruire d’autres parasites et inversement. De plus, et on ne le dira jamais assez, la race est bien plus importante que la culture, car c’est la race qui fait le gros de la culture.

Il n’y a en vérité qu’un seul choix : le nationalisme raciste (conscience de la question raciale et attachement immodéré à son pays et à sa race) et l’anti judaïsme (conscience de la question juive et du caractère exclusivement parasitaire des youpins) . Ce qui n’empêche pas le pragmatisme. Même si quelqu’un comme Trump soutient Israël et a des juifs assez proche, je le soutiens car il va à l’inverse du projet de la juiverie internationale.

Oscar Stépanov
29 décembre 2016 16 h 15 min

Pragmatisme : concept juif. Séparer théories et réalités.
Parlons plutôt de discernement.

Rahowa73
29 décembre 2016 13 h 23 min

Excellente conclusion !

Ksenia
29 décembre 2016 14 h 59 min

D’après Wikileaks, le Mossad se serait joint à l’Arabie Saoudite pour mettre fin aux manifestations pacifiques des chiites qui avaient eu lieu Place de la Perle, lors de la révolution dite du 14 février. Plus de 80 manifestants ont été tués et même torturés, la Place a été détruite…. C’est la Charia… !

Bien que les chiites soient majoritaires au Bahreïn, la tribu au pouvoir est sunnite et protégée par les Al-Saoud aux origines juives, et par les services de renseignements israéliens…
Les liens sont étroits, on a même pu voir l’ ambassadeur du Bahreïn à Paris déposer une gerbe au Mémorial de la $hoah de Drancy, en décembre 2013….

J’avoue ne pas comprendre ces juidentitaires qui pensent que les ((( zélus ))) sont leurs alliés contre
l’islam…C’est certainement dû à un manque d’information, pour beaucoup en tous cas… Il suffit de lire les commentaires sur certains sites qui comparent Daesh à Hitler ou ce genre de bêtises…
La ((( propagande ))) de l’éducation anti-nationale et des ((( médias ))) est encore beaucoup trop efficace…

Pendant ce temps, à Paris, la ((( tribu ))) montre encore une fois son vrai visage : Israëliens avant d’être Français…et colonise les places parisiennes en allumant une bougie par place et par jour pour Hanouka…

Oscar Stépanov
29 décembre 2016 16 h 17 min

Tiens, on va à présent traiter les Séoud (le A de Saoud c’est dans l’orthographe anglaise : ils prononce É leur A) de Juifs.
Même mon chat doit être un Juif quand il fait une connerie.

Ksenia
29 décembre 2016 22 h 34 min

Le roi Faysal al-Saoud a déclaré au Washington Post le 17/09/1969:

‘ Nous, la famille Saoudienne, sommes les cousins des juifs : nous sommes en total désaccord avec tout arabe ou toute autorité islamique qui se montre hostile aux juifs […] Notre pays est le sommet de la fontaine d’où les juifs ont émergé, puis leurs descendants se sont répandus à travers le monde.’

Cette famille est wahhabite, le wahhabisme ayant été créé par Mohamed Bin Abdul Wahhab, aux origines juives de Turquie, venant de la secte Donmeh.
Le wahhabisme est une création juive.

Certains commentateurs avaient déjà posté des liens sur ce sujet sur une autre page, il y a quelques mois…

apostat du rock
30 décembre 2016 0 h 16 min

https://youtu.be/1kWp0YCNqjM
Bonne vidéo explicative des origines saoud.
Les services secrets irakiens remirent en scene l’ouvrage d’un saoudien qui sortit une biographie des saoud qui lui coûta sa tête

http://www.counter-currents.com/2012/04/les-donmeh-le-secret-le-plus-chuchote-du-moyen-orient/
Et bien sur l’origine donmeh d’abdel wahab père du wahabisme.

Il y aussi les « frères » (franc-maçons) musulmans créé par le grand-père maternel du non moins franc-maçon tarik ramadan dont la fille est diplômée en étude de genre !?!?
http://www.medias-presse.info/maryam-ramadan-fille-de-tariq-ramadan-et-diplomee-en-etudes-de-genre/9086/
Le grand père créateur des frères musulmans fut Hassan al bana. Bana بناء veut dire…maçon, constructeur, construction !

Vous souvenez vous du « philosophe » à tête d’épicier d’arabe du coin qui nous vendait « l’islam des lumières » et qui vient de mourir d’un cancer, le fameux Malek chebel. Malek chebel dont l’annonce de sa mort fut annoncée par son fils prénommé…. (((Mikhaïl)))
!
http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/12/malek-chebel-anthropologue-et-philosophe-algerien-mort-63-ans/

L’islam c’est du judaïsme !

Ceci est une recherche assez intéressante.
https://legrandsecretdelislam.com/

Sergey
29 décembre 2016 18 h 34 min

Les bougnoules et les toupies unis contre l’Iran pays des aryens quoi de plus normal . Le chiisme est une réaction aryenne de l’Islam .

Oscar Stépanov
29 décembre 2016 21 h 56 min

C’est un peu exagéré de qualifier d’aryen l’islam chiite … En tout cas, l’histoire du schisme entre sunnites et chiites présente de l’intérêt. Les sunnites (largement majoritaires) sont les héritiers d’un club d’usurpateurs qui ont massacré la lignée de leur prophète Mahomet. Un des rites les plus spectaculaires des chiites est de se flageller en masse pour commémorer cela.

Oscar Stépanov
30 décembre 2016 17 h 56 min

Le côté «Aryen» des Iraniens est visible – mais on pourrait en dire autant du leader libanais (donc Arabe) chiite Nasrallah !! – à leur ton systématiquement accusateur, voire narquois, envers les mille petites finesses judéo-crétins des Israéliens et de leurs partenaires Occidentaux. Exemple ici : dénonciation de la duplicité dégueulasse des Américains, qui disent lutter contre le groupe de terroristes «Daech» (nom politiquement-correct de l’État Islamique) tout en le soutenant activement.
https://francais.rt.com/entretiens/31547-ministre-defense-iran-rt-etats-unis-appuient-terroristes-comptent-proteger
Je crois que certains Arabes que nous traiterions facilement de bougnoules sur cette page, nous tiennent la dragée haute concernant leur LUCIDITÉ vis à vis des incessants miasmes abrahamiques dans lesquels est … irrémédiablement ? l’avenir le dira … enfoncée l’Europe.

30 décembre 2016 21 h 47 min

Vous critiquez le christianisme comme création juive ; et en toute logique vous devez faire de même pour l’islam. Dès lors ; comment pouvez-vous considérer que quelqu’un adhérant à l’islam même chiite n’est pas un « sémite mental » si un chrétien le serait ? En quoi un chiite serait lucide face aux « miasmes abrahamiques » ?

Cela me semble incohérent.

wpDiscuz