Dans une piscine en Autriche, un migrant enlève un enfant pour agresser la mère

Que la vie serait ennuyeuse sans toutes ces agressions, n’est-ce pas ?

Daily Mail :

Un migrant a enlevé un garçon de quatre ans dans une piscine autrichienne seulement afin de pouvoir agresser sexuellement sa mère quand elle est venue le chercher dans cette dernière agression sexuelle terrifiante.

L’homme, qui parlait mal allemand avait essayé de discuter avec la femme de 37 ans qui était à la piscine dans la ville de Klagenfurt avec son jeune fils.

Quand elle a rejeté ses avances, le demandeur d’asile s’est rendu dans le petit bassin pour enfant, où [le fils de la femme] se trouvait et a attrapé le garçon.

Il s’est ensuite enfui avec lui dans une grotte derrière une fausse cascade au sein du complexe nautique.

La mère paniquée du garçon a couru après lui et a trouvée les deux cachés dans un coin.

Mais quand la mère est arrivée, l’homme a mis le garçon de côté et, à la place, a attrapé la mère, et l’a pelotée à l’intérieur de son maillot de bain.

La femme a réussi à le repousser et s’est échappée de la piscine avec son fils, et le migrant est parti peu après.

Quand il est arrivé à destination, ce n’est plus un « migrant ». Il a fini sa « migration ». Des termes appropriés seraient par exemple « envahisseur » ou « colon allochtone ».

Le porte parole de la police cité par le Daily Mail a confirmé ce récit des évènements, mais a préféré parler d’un homme qui avait « l’air » étranger, comme s’il y avait le moindre semblant de doute.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Dans une piscine en Autriche, un migrant enlève un enfant pour agresser la mère"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens
12 mars 2016 10 h 35 min

Je viens de lire l’article dans la presse autrichienne (c’est l’avantage d‘être bilingue) et je suis tombé sur un autre article intéressant, en décembre dans une piscine de Vienne un garçon de 10 ans a été violé par un envahisseur irakien. Le plus insupportable c’était les excuses de celui-ci, je cite. « Je n’avais plus de sexe depuis 4 mois, en Irak j’avais des contactes sexuels avec une femme qui n’était pas la mienne car celle-ci est depuis la naissance de notre fille sans cesse malade. Arrivé en Autriche je ne pouvais plus me retenir car je possède une grande énergie sexuelle. « Encore un exemple qui montre que nous ne pouvons pas vivre avec ces gens là, ils ont une vision du monde absolument aberrante.

Pat
2 août 2017 21 h 50 min

Finalement pourquoi s’est-t-on battus contre les Allemands pendant la deuxième guerre mondiale pour en arriver là, grace a cette gauche qui n’a plus rien à voir avec ce quelle était avant ? Il n’y aura jamais plus de Grands Hommes de gauche comme Léon Blum. Car il faut bien dire que nos élites ne feront rien si ce n’est étouffer, de contrôler les citoyens honnêtes.

12 mars 2016 13 h 28 min

A reblogué ceci sur histoirepolitiqueet a ajouté:
La tragédie de tout çà est que l’opinion public bien pensante n’y voit pas de contradiction à porter assistance à ces indigènes sexuellement déviants et incompatible au bien vivre en société.

wpDiscuz