Les villes au plus haut taux d’homicide dans le monde

Le lecteur notera que la liste est nécessairement inexacte, à cause de certains manquements statistiques. Ainsi, les statistiques somaliennes ou libériennes ne sont pas exactement fiables ; et ces pays présentent probablement des taux nationaux supérieurs à ceux des dernières villes de la liste.

Elle présente néanmoins une bonne image globale ; l’Afrique noire ayant beau avoir des taux très supérieurs à l’Europe, ils sont pour l’essentiel insuffisants pour entrer dans la liste. Ce n’est au fond pas étonnant, les zones homogènes racialement tendant à avoir une criminalité inférieure aux zones multi-raciales, où s’additionnent individus métis instables psychologiquement, tensions raciales et opportunités de trafics.

Traduction de l’article de New Observer.


Les villes non-blanches en Amérique latine, aux Etats-Unis et en Afrique du Sud sont les endroits les plus meurtriers au monde, d’après de nouvelles statistiques diffusées par le Conseil des Citoyens pour la Sécurité Publique et la Justice Criminelle de Mexico.

Les chiffres, établis à partir des données de 2014, ont analysé les statistiques officielles pour créer une liste des cinquante villes les plus meurtrières dans le monde, et montre sans équivoque le lien entre une haute population non-blanche et le crime – dont les quatre villes américaines figurant dans le classement.

San Pedro Sula, au Honduras a gardée son titre de ville avec le plus haut taux d’homicide sur Terre pour la quatrième année consécutive, avec un taux de 171.20 pour 100.000 habitants. [ndt : cette partie de l’Amérique centrale est ravagée par les trafics de drogue, mais cette observation ne se vérifie pas pour la plupart des villes de la liste]

cadavres-san-pedro-sula
Cadavres à San Pedro Sula au Honduras

Suivent la ville vénézuélienne de Caracas (115,98 meurtres pour 100.000 habitants), la ville mexicaine d’Acapulco (104,16 meurtres pour 100.000 habitants) et João Pessoa au Brésil (79.41 meurtres pour 100,000 habitants).

Des cinquante villes listées, dix-neuf sont au Brésil, dix au Mexique, cinq en Colombie, quatre au Vénézuéla, quatre aux Etats-Unis, trois en Afrique du Sud, et deux au Honduras.

Un point commun de toutes ces villes et quelles ont une très large population non-blanche – un fait qui, sans surprise, est complètement ignoré par le rapport mexicain.

Cadavres à Tijuana, Mexique, 45ème ville la plus meurtrière au monde

L’Amérique latine est, le rapport le montre, l’endroit le plus violent sur Terre [ndt : hors zones de guerre évidemment]. Cela est à mettre en rapport avec l’invasion continue des Etats-Unis par les habitants de cette région. Le transfert de population du tiers-monde apporte rapidement criminalité et violence du Sud au Nord des Amériques. [ndt : dans le cas du Brésil, on rappellera que ce sont des populations noires qui les causent]

De plus, les larges zones noires des villes de St-Louis (49 meurtres pour 100.000 habitants), Détroit (44 meurtres pour 100.000 habitants), la Nouvelle Orléans (39 meurtres pour 100.000 habitants) et Baltimore (33 meurtres pour 100.000 habitants) garantissent que les Etats-Unis soient aussi présent dans la liste.

[ndt : en 2015, les taux augmentent fortement dans les villes américaines suite aux agitations anti-policières des médias. En particulier à Baltimore, le taux dépasse allègrement les 50 pour 100.000, la criminalité noire ayant explosé à la suite des émeutes de nègres guère réprimées en avril]

cadavre-saint-louis-missouri-aux-etats-unis
Saint-Louis, Missouri

Il n’est pas surprenant de trouver trois villes en Afrique du Sud atteignant le top cinquante – mais contrairement à ce que beaucoup pourraient croire, la ville la plus meurtrière dans le pays n’est pas la plus noire, mais la ville la plus mélangée racialement du Cap.

scene-de-meurtre-au-cap-en-afrique-du-sud
Scène de meurtre au Cap, 14ème ville la plus meurtière au monde

La ville a un taux de meurtre de 60 pour 100.000 habitants, en faisant la quatorzième de la liste, devant même la ville américaine la plus meurtrière.

Le lien entre la population métissée et la haute criminalité est aussi confirmée par le haut taux de meurtre en Amérique Latine, où les populations sont largement racialement mélangées.

Les 50 villes de la liste sont les suivante, ordonnées par taux d’homicide pour 100.000 habitants décroissant

San Pedro Sula (Honduras) 171.20
Caracas (Vénézuela) 115.98
Acapulco (Mexique) 104.16
João Pessoa (Brésil) 79.41
Distrito Central (Honduras) 77.65
Maceió (Brésil) 72.91
Valencia (Vénézuela) 71.08
Fortaleza (Brésil) 66.55
Cali (Colombie) 65.25
São Luis (Brésil) 64.71
Natal (Brésil) 63.68
Ciudad Guayana (Vénézuela) 62.13
San Salvador (Honduras) 61.21
Le Cap (Afrique du Sud) 60.00
Vitoria (Brésil) 57.00
Cuiabá (Brésil) 56.46
Salvador (Brésil) 54.31
Belém (Brésil) 53.06
St. Louis (Etats-Unis) 49.93
Teresina (Brésil) 49.49
Barquisimeto (Venezuela) 46.46
Detroit (Etats-Unis) 44.87
Goiânia (Brésil) 44.82
Culiacán (Mexique) 42.17
Guatemala (Guatemala) 41.90
Kingston (Jamaïque) 40.59
Juãrez (Mexique) 39.94
New Orleans (Etats-Unis) 39.61
Recife (Brésil) 39.05
Campina Grande (Brésil) 37.97
Obregón (Mexique) 37.71
Palmira (Colombie) 37.66
Manaus (Brésil) 37.07
Nuevo Laredo (Mexique) 34.92
Nelson Mandela Bay (Afrique du Sud) 34.89
Pereira (Colombie) 34.68
Porto Alegre (Brésil) 34.65
Durban (Afrique du Sud) 34.48
Aracaju (Brésil) 34.19
Baltimore (Etats-Unis) 33.92
Victoria (Mexique) 33.91
Belo Horizonte (Brésil) 33.29
Chihuahua (Mexique) 33.29
Curitiba (Brésil) 31.48
Tijuana (Mexique) 29.90
Macapá (Brésil) 28.87
Cúcuta (Colombie) 28.43
Torreón (Mexique) 27.81
Medellin (Colombie) 26.91
Cuernavaca (Mexique) 25.45

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

3 Commentaires sur "Les villes au plus haut taux d’homicide dans le monde"

5000

Montrer les commentaires les :   Plus récents | Plus anciens

[…] Source : Les villes au plus haut taux d’homicide dans le monde […]

Waffen-SS
3 janvier 2016 13 h 31 min

Les villes européennes vont bientôt faire leur entrée dans le classement…
Merci qui?
Réponse politiquement interdite…c’est la liberté d’expression en démocrâssie…

Rahowa73
3 janvier 2016 22 h 53 min

Le Brésil est bien classé. Et dire que depuis la chute de l’Afrique du Sud (la nation arc-en-ciel, comme ils disaient), c’est le Brésil qui est cité comme exemple pour l’Europe ! Ceux qui veulent détruire la Race Blanche savent trés bien ce qu’ils font.

wpDiscuz