Les autorités d’immigration suédoise ont eu pour consigne d’accepter les migrants comme mineurs s’ils semblaient avoir moins de 40 ans

La Suède, pays du multiculturalisme incarné. D’après cette règle, ceux que vous voyez en illustration de cet article sont en réalité de pauvres enfants qu’il faut envoyer à l’école.

Gatestone Institute :

Le commentatrice et lanceuse d’alerte Merit Wager a révélé sur son blog que les administrateurs du service de l’immigration ont reçu l’ordre « d’accepter la prétention d’un candidat [à l’asile] d’être un enfant, s’il n’a pas l’air d’avoir plus de 40 ans ». Le nombre stupéfiant de 32.180 « réfugiés mineurs non accompagnés » a été enregistré dans le pays en 2015 au 1er décembre […] et le gouvernement a finalement décidé d’agir. Dans sa proposition approuvée par le parlement, tout ceux ayant l’air d’être adultes seront forcés de passer par une procédure médicale de détermination d’âge. Une des raisons pour lesquelles la Suède avait cesser de les faire en premier lieu était que les pédiatres refusaient d’y prendre part. Ils disaient que les procédures n’étaient « pas fiables ».

On notera aussi que le fait d’être « mineur » permet de s’en sortir avec des peines minimes après avoir commis des actes criminels, comme ce somalien condamné a des travaux d’intérêts généraux pour le viol d’une fille de 12 ans.

Le rapport de Gatestone, au milieu d’une litanie d’horreurs commises par les envahisseurs (essentiellement divers viols) nous apprend aussi que :

Une semaine après que la Suède a monté son niveau d’alerte terroriste au plus haut jamais atteint dans le pays (quatre sur une échelle de cinq), la police a lancé une autre alarme – déclarant que leurs armes ne sont tout simplement pas assez bonnes pour prévenir une potentielle attaque terroriste. « Nous sommes envoyés sans les armes adéquates, avec seulement un pistolet neuf-millimètres de service. On nous dit aussi qu’il n’y aurait peut-être pas assez de gilets et casques pare-balles. On a l’impression d’être envoyés dans une chasse au lion avec une sarbacane et une combinaison en viande de zèbre », a écrit un policer appelé « Christian » dans un rapport d’incident interne examiné par l’agence d’informations Siren.

Au delà de l’équipement manque aussi l’entraînement adéquat afin de pouvoir l’utiliser.

La Suède, qui compte un peu moins de 10 millions d’habitants (mais seulement autour de 7 millions de suédois véritables), a reçu cette année près de 200.000 envahisseurs non-blancs, après avoir déjà atteint les 100.000 en 2013 et 2014.

Auteur: Blanche

Partager cet article sur

Publier un commentaire

Pas (encore) de commentaire !

5000

wpDiscuz